Paris.fr
Accueil

Hier, j'ai dîné avec Felipe Becerra Calderón

7 Sep

Certaines rencontres sont improbables, d’autres manquées parce qu’elles surviennent aux mauvais endroits, aux mauvais moments. Heureusement, pour quelques unes d’entre elles, c’est tout l’inverse. Simples, joyeuses, imprévues mais évidentes, elles donnent envie d’être partagées. J’ai rencontré Felipe Becerra Calderón hier soir. Juré, on ne se connaissait pas. Il arrivait du Chili, moi de Bastille. Je vous raconte.

Un dîner en ville, à l’improviste
Tout cette histoire, c’est encore la faute de J.L. (mon voisin). Sa passion pour la littérature latino-américaine et les réseaux sociaux le traînent dans des lieux et histoires bougrement insolites.
Hier soir, donc, il sonne à ma porte.  J’ai du mal à le suivre, il postillonne (…) Becerra vient de publier Chiens féraux et arrive à Paris, son éditeur parisien (avec qui J.L. communique via Facebook, première nouvelle) lui a proposé de se joindre à eux. Il a dit OUI comme on entre en scène sous les applaudissements. Becerra a tout de même reçu le prix Roberto Bolaño dès son premier roman (…) Il veut que je vienne aussi, c’est l’occasion de partager un bon dîner. Tiens, cela tombe bien… je suis libre. Le restaurant est à Bastille. Ce n’est pas loin. O.k., je prends ma veste et la porte.

Felipe arrive
Tout le monde s’installe autour de lui. Il sourit. Nous sommes au cœur de Paris, la foule, le bruit, tout bouge autour de nous et lui sourit poliment. Impossible d’expliquer ce qui s’installe entre nous, mais je sens que la soirée va me plaire.

 

 

 

 

 

A table, j’improvise
L’idée d’enregistrer notre rencontre jaillit de je-ne-sais-où. Mais tout de suite. Alors je propose. Au cas où, comme ça, pourquoi pas… en plus, le blog littéraire sur Paris.fr vient d’ouvrir… un jeune écrivain Chilien débarque à Paris pour deux ans. Je suis là. Il n’y a pas de hasard, où alors cela tombe vraiment bien.

Entrée, façon grand large iodé

Felipe  : « Je viens pour étudier un master en littérature…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Nous : « Donc tu as rencontré Paris il y a quelques jours…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Plat principal, avec sauce et verre de vin tonique

Nous
: « Et ton parcours, tu as toujours écrit, ou c’est…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

 

Dessert sucré/salé, café serré

Felipe : « Pour moi, il a été très intéressant aussi de pouvoir publier…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

 

 Garçon, l’addition!

Chiens féraux en format numérique chez Editions LC Editions

Chiens féraux en format papier chez Editions Anne Carrière

Share

2 Responses to “Hier, j'ai dîné avec Felipe Becerra Calderón”

  1. houssais 9 septembre 2011 at 20 h 26 min #

    une longue histoire de belles ouvrages du sud américain, bravo!!

    • JMK 2 novembre 2011 at 14 h 13 min #

      Entremêlé d’hallucinations audios et visuelles, c’est tout dans l’intensité que nous avançons dans l’histoire, par des chemins parfois un peu tortueux. Mais un étonnant coup de bluff quant à la chute ! Désemparant et plein de surprises !

Leave a Reply