Paris.fr
Accueil

S'il te plaît... dessine-moi Paris

28 Sep

Il faut avoir un peu de chance pour tomber dessus, l’œil aussi. Car « Paris en vrac » (tome 4) est petit, d’un modeste format, quelque chose qui doit faire 5cm sur 5, pas beaucoup plus (sûrement moins) mais il renferme une énorme (bonne) surprise.

 

Sur son site internet, l’auteur pose en guise d’explication une phrase, simple, laconique pour expliquer son travail : du dessin, pas de blabla!

« Paris en vrac », déjà 4 tomes et un blog

A ce jour, il existe 4 tomes de « Paris en vrac« . Mais leur distribution en librairie étant assurée par l’auteur lui-même, rien ne garantit d’en faire la découverte (sauf la chance de passer au bon moment, bon endroit).
C’est donc le blog qui permet de suivre à coup sûr le travail de l’auteur. Enrichi au fur et à mesure de l’ensemble des dessins qu’il réalise. Je dis dessins, sans être certain. Il serait peut-être plus juste de parler de croquis, d’illustrations, ou bien encore de portraits intimes sur Paris tant le travail présenté est difficile à identifier, à caser dans un style unique.

Pas d’écriture, mais…

« Paris en vrac » se présente dans son plus simple appareil. Sur le blog ou en couverture des carnets, on ne trouve (presque) aucune indication. Pas de préface, pas de sommaire, juste un nom et une adresse sur la couverture www.pronto.patrizio.new.fr.
Le texte en bas de chaque dessin est purement indicatif : il précise le lieu. Pour le reste, silence radio… « Paris en vrac » n’est pas un roman.

Pourquoi j’en parle

Il n’y a pas de mots certes, mais il y a une vraie écriture entre les lignes que l’auteur trace. Chaque dessin, chaque trait raconte une histoire.
Patrice Rambaud nous propose de voyager avec lui, autrement qu’en racontant mais peu importe en définitive. Car le voyage est bien au rendez-vous. Prenez cette page où il croque un café, pas besoin d’adjectif pour me retrouver à la terrasse et entendre ces voix de passants, ces bruits des tasses… Ici encore, il trace une rue et ce sont des anonymes qui traversent mon esprit.

Et puis le blog se manipule comme un livre, une histoire qu’il ne faut pas suivre mais pénétrer.
En page d’accueil, on clique sur « entrée », la carte de l’Europe se dessine. On choisit un pays, la France s’ouvre, Paris apparaît. On précise l’arrondissement… il n’y a plus qu’à croquer la capitale.

Qui se cache derrière Pronto Patrizio ?

Patrice Rambaud

Samedi midi, en face de la mairie du XXe, entre mariage heureux et musique contemporaine tout droit sortie du café où nous nous rencontrons, autour d’un expresso pour lui, deux sucres et d’un verre de vin blanc pour moi, Patrice Rambaud (me) parle de son travail :

« L’idée c’était vraiment de se concentrer sur du dessin… Ecouter

Ensuite, la discussion papillonne. « En vrac », Patrice parle de lui, ses études d’architecture, ses travaux en tant qu’illustrateur, il raconte aussi son Paris, comme il voit et dessine la capitale…

« J’ai commencé ce blog… Ecouter


Clin d’oeil aux auteurs dont parle Patrice Rambaud

Nicolas de Crecy

Jacques Tardi

On peut voir le travail de Patrice ?

Depuis quelques jours, une série complète de croquis ‘(sur le XX° arrondissement) vous attend au bar « Les Pères Populaires », 46 rue de Buzenval (métro Buzenval ligne 9), c’est jusqu’au 16 octobre.

Share

3 Responses to “S'il te plaît... dessine-moi Paris”

  1. dessins 30 septembre 2011 at 22 h 38 min #

    C’est génial, je vais essayer de me procurer le livre !

  2. domique barbé 17 novembre 2011 at 17 h 29 min #

    j’ai ecouté le commantaire ça ma plus donc je vais hacheter le livre les dessins ont l’air super, continuez à nous permettre d’enrichir notre litterature

Trackbacks and Pingbacks

  1. S'il te plait… dessine-moi Paris | A livre ouvert | dessin | Scoop.it - 30 septembre 2011

    […] S'il te plait… dessine-moi Paris | A livre ouvert Enrichi au fur et à mesure de l'ensemble des dessins qu'il réalise. Je dis dessins, sans être certain. Source: blogs.paris.fr […]

Leave a Reply