Paris.fr
Accueil

Dans le rétroviseur de 2011

24 Déc

Zigazou76 (cc Flickr)

Voilà, les fêtes sont là. 2011 s’achève dans quelques jours. C’est l’heure et la sonnerie des bilans comptables et récapitulatifs en tout genre. Pour tenir la corde, nous vous avons concoctés un petit récapitulatif des moments forts de Paris A l’air Livre. Peut-être n’avez-vous pas eu le temps, peut-être avez vous séché quelques épisodes, peut-être même ne nous connaissiez-vous pas encore… si vous êtes à table, entre amis, famille, seul ou bien accompagnés, prenez le temps, celui qui vous échappe durant les jours ordinaires et ouvrez-nous comme un livre déniché sous le sapin.

 

Paris A l’Air Livre, des livres sur Paris… mais pas seulement

Un peu tout azimut, nous avons découvert des publications qui parlent, vivent, ou raisonnent d’un petit air de Paris. Un exemple?

>>Patrice Rambaud, par exemple.
Nous l’avons découvert au rayon Paris de la librairie le Comptoir des Mots (20e), bien au chaud entre des guides et des recueils sur la capitale. Dessinateur, amoureux des rues et visages de la capitale, Patrice croque Paris par tous les temps. Ni une ni deux, nous l’avons contacté via son site internet et rencontré dans un petit café autour de Gambetta (20e).

Crédit Patrice Rambaud - place gambetta Paris 20

Voici ce que cela donne >> S’il te plait… dessine moi Paris (c’était le 28 septembre dernier).

>>Gérard Landrot, autre exemple.
Le premier livre de Gérard nous a tout de suite marqué. Personnage(s), période trouble et Paris sous l’occupation, la vision historique et le témoignage d’une capitale, de ses habitants malmenés… Gérard nous a impressionné par ce récit innovant. Nous avons pu le rencontrer sur les lieux mêmes de son histoire, dans le quartier des halles, à la terrasse ensoleillée d’un café réputé.


Voici ce que cela donne >> Tout autour des Halles quand finissait la nuit (c’était le 12 septembre dernier).

 

Nos rencontres, auteurs et témoignages autour de Paris

Un peu tout feu tout flamme (2), nous avons aussi rencontré des auteurs précieux, parmi celles et ceux a qui nous vouons depuis longtemps une grande admiration, et puis des jeunes talents qui nous ont aussi tous bluffés. Un exemple ?

>>Régine Deforges, par exemple.
Grande dame de la littérature française contemporaine, romancière, éditrice… Régine nous a ouvert ses portes en toute simplicité. Cet automne, elle a publié un Abécédaire sur Paris qui nous a fortement impressionné. Anecdotes, commentaires et souvenirs remplissent ses bonnes pages et nos envies d’évasions dans la Capitale.


Voici la rencontre >> Régine Deforges et Paris, une vraie histoire d’amour(s).


>>Fanny Saintenoy, autre exemple.
Premier roman et première réussite pour Fanny qui nous invite avec son récit au cœur d’une histoire familiale inédite. Autour de femmes qui se parlent et se suivent, nous traversons le monde, la France d’un siècle passé bien qu’encore proche. Voisine, collègue, elle nous a rendus visite et confiés ses impressions, la difficulté de trouver un éditeur puis la réussite et les retours élogieux.


Voici la rencontre>> Fanny Saintenoy, parole(s) de femmes en chaîne.

Nous n’oublions pas, non plus, côté rencontres :

Crédit : JEREMY STIGTER

-Abdellah Taïa, touchant et intime pour une double rencontre inédite autour de Paris;
-L’excellent Rouda autour du slam;
Mikael Hirsch pour son formidable Les successions;
-La pétillante Coco Tassel et son guide inventif sur le Père Lachaise;
Pierre Assouline pour une exploration de la nouvelle Rive Gauche de Paris;
Felipe Becerra Calderon, à peine arrivé du Chili et déjà dans nos colonnes.

Mon Père Lachaise, par Coco Tassel

Tous les entretiens s’écoutent et se lisent ici >> Rencontres, Paris A l’Air Livre

 

Le grand débat, autour du livre

Côté débat, nous nous sommes penchés sur la plus brûlante des questions en cette rentrée littéraire 2011. Le livre va-t-il mourir ? Le numérique aura-t-il sa couverture, les lecteurs sont-ils en voie de disparition et les libraires des dinosaures?

Autour de Christophe Lucquin, Gérard Collard et Emmanuel Delhomme, des réponses, des pistes ont été abordées sans langue de bois dans les deux premiers volets de cette enquête en trois parties.
Le troisième volet est à venir (courant janvier), cette fois la parole sera donnée aux lecteurs et nous évoquerons aussi une autre expérience (celle du Labo de l’Édition) pour clore ce premier grand débat du blog.

Retrouver les deux premiers volets du débat>> c’est ici

 

Encore?

 

D’accord. Des livres jeunesses, des guides, trucs et astuces… Paris A l’Air Livre c’est un peu tout cela à la fois. Fouinez, cliquez par ici, par là, vous y trouverez forcément une bonne surprise, voire même une bonne idée cadeau en cette période de fêtes.
Et si de votre côté, vous avez des idées, des conseils ou des petites perles à nous proposer, pas une seconde d’hésitation, la ligne commentaires est ouverte sur toutes nos pages, notre facebook vous attend et nos coordonnées n’attendent que vos confidences en retour. Alors… rejoignez-nous!


Bonnes fêtes de fin d’année à toutes les lectrices et tous lecteurs de… Paris A l’air Livre

Share

2 Responses to “Dans le rétroviseur de 2011”

  1. fredo 29 décembre 2011 at 11 h 38 min #

    Touchant, flagrant ils ont tous raison de se souvenir. Guibert est grand

  2. Simon 29 décembre 2011 at 11 h 40 min #

    Taia, je le vois trop bien avec Guibert et sa mère à côté, moi je me souviens quand j’ai découvert VICE j’ai eu du mal à tenir, bravo c’est inattendu de découvrir cet article ici mais cool

Leave a Reply