Paris.fr
Accueil

Vendanges participatives, inscrivez-vous !

14 Sep

La vigne de Belleville — photo Thierry Guillaume

La vigne de Belleville — photo Thierry Guillaume

La vigne de Belleville — photo Thierry Guillaume

La vigne de Belleville — photo Thierry Guillaume

Vendanges à Belleville — photo Thierry Guillaume

Vendanges à Belleville — photo Thierry Guillaume

La vigne du jardin des Chaufourniers — photo Maëlle Hénaff

La vigne du jardin des Chaufourniers — photo Maëlle Hénaff

Vendanges au jardin des Chaufourniers — photo Mairie de Paris

Vendanges au jardin des Chaufourniers — photo Mairie de Paris

Vendanges au parc Georges-Brassens — photo Guillaume Maroussie

Vendanges au parc Georges-Brassens — photo Guillaume Maroussie

 

Les vignes de Paris : on sait qu’elles existent (il y en a une dizaine), on en parle (certaines sont célèbres !), mais c’est toujours un sujet un peu mystérieux… « Vraiment, on fait du vin à Paris ? — Les vendanges, comment ça marche ? »

Cette année, les vendanges parisiennes n’auront plus de secret pour vous, car c’est vous qui participez !

Amateurs, expérimentés ou non, pas de panique : sur place, les spécialistes vous expliqueront tout et le matériel est fourni (épinettes et gants). Vous vendangerez par groupes de douze. Attention, les places sont limitées !

Inscrivez-vous pour les vendanges des parcs Georges-Brassens (15e), de Bercy (12e) et de Belleville (20e) pour la session de votre choix :

Parc Georges-Brassens (15e)

(adresse et infos pratiques ici)

le vendredi 16 septembre 2016
• session de 9 heures
• session de 10 heures
(rendez-vous devant la vigne un quart d’heure avant)

Parc de Bercy (12e)

(adresse et infos pratiques ici)

le jeudi 29 septembre 2016
• session de 9 heures
• session de 10 heures
(rendez-vous devant la vigne un quart d’heure avant)

Parc de Belleville (20e)

(adresse et infos pratiques ici)

le mercredi 5 octobre 2016
• session de 9 heures
• session de 10 heures
(rendez-vous devant la vigne un quart d’heure avant)

Comment s’inscrire ?

Inscription dans la limite des places disponibles, jusqu’à la veille à 16 heures. Envoyez un mail à cette adresse (fetedesvendangesparis@gmail.com) en précisant en objet le lieu et l’horaire choisi. Dans le corps du mail, n’oubliez pas de nous donner votre numéro de téléphone et le nombre de personnes participantes.

Alors, prêts ? On se retrousse les manches, c’est la semaine des vendanges !

Antonin

Share

Les jardins parisiens font appel à vos idées : que faire pour vous y accueillir encore mieux?

9 Sep

L'équipe de la DIV 14 / Serment de Koufra (Alain Yot)

L’équipe de la DIV 14 / Serment de Koufra (Alain Yot)

L'équipe du jardin du palais Galliera (Jean-Pierre Viguié)
L’équipe du jardin du palais Galliera (Jean-Pierre Viguié)

Les jardins parisiens font partie intégrante du paysage de la ville, et vous avez tous votre jardin préféré !

Que ce soit le jardin de quartier où vous vous rendez régulièrement pour faire gambader vos enfants, bouquiner ou simplement faire une halte dans la nature, ou bien un plus grand jardin où vous vous rendez occasionnellement, comme celui de Montsouris, des Buttes-Chaumont, du Parc Monceau, quelles seraient selon vous les choses à améliorer pour vous y accueillir encore mieux ?

Depuis 2008, la Ville de Paris s’est engagée dans une démarche qualité qui concerne à ce jour plus de 600 lieux municipaux accueillant du public. Le label QualiPARIS est décerné à l’issue d’un audit réalisé par un organisme extérieur, l’Afnor. Les engagements qualité de la Ville concernent notamment : une bonne information sur ses services ; des accès facilités grâce à une signalétique adaptée; un accueil agréable ; la prise en compte des remarques des usagers…

A ce sujet, la Ville de Paris lance une consultation « usagers » qui veut s’assurer que la démarche qualité de la Ville réponde bien aux attentes des Parisiens. Vous êtes donc invités depuis la rentrée à proposer vos idées pour améliorer l’accueil dans les jardins parisiens.

Pas d’idées ? Voici quelques pistes…

  • Est-ce que vous trouvez la signalétique bien adaptée ?
  • Les horaires d’ouverture vous semblent-ils adaptés à votre mode de vie ?
  • Les agents d’accueil sont-ils faciles à trouver ? disponibles pour répondre à vos questions ?
  • Les fiches signalétiques sur les différents parcs et jardins de Paris disponibles sur equipement.paris.fr vous donnent-ils toutes les informations que vous cherchez ?

Voici nos idées de questions, maintenant nous attendons vos suggestions!

Vous avez jusqu’au 14 octobre pour poster votre idée sur la plateforme «Madame la Maire, j’ai une idée », intitulée « La qualité du service public : c’est quoi pour vous ? »

Meriem Draman

Share

Les prochains Jeudis du jardinier au parc de Bercy : 4, 11, 18 et 25 août

2 Août

Potager du Parc de Bercy – Photo : Eric Lefeuvre

Potager du Parc de Bercy – Photo : Eric Lefeuvre

Photo : j Gregory Barton - CC Flickr

Photo : j Gregory Barton – CC Flickr

 

Les habitués de la Maison du jardinage l’ont déjà bien noté dans leur agenda : le jeudi, on se retrouve au potager !

Inscrivez-vous pour l’un des quatre prochains rendez-vous, ou pour tous à la fois (quand on aime, on ne compte pas). On vous donne rendez-vous les 8, 11 et 18 et 25 mai de 14h à 15h pour un atelier jardinage au potager du Parc de Bercy (12e). Un après-midi pour jardiner, et échanger trucs et astuces.

Activités gratuites. Renseignements et inscriptions auprès de main.verte@paris.fr, ou par téléphone au 01 53 46 19 19.

Marine

Share

La Ferme de Paris au jardin de Reuilly

5 Juil

Des moutons en plein Paris ! Photo Christophe Noel

Des moutons en plein Paris ! Photo Christophe Noel

Ferme mobile - quefaire.paris.fr

Ferme mobile – quefaire.paris.fr

Allez, à bientôt à la ferme ! Photo Christophe Noël

Allez, à bientôt à la ferme ! Photo Christophe Noël

 

Retrouvez la ferme mobile de Paris au jardin de Reuilly le 6 juillet de 11h à 16h. Découvrez au cours d’une journée ses hôtes à poils et à plumes.

Moutons, canards, poules et lapins n’attendront que vous !

Une belle occasion pour les petits comme pour les grands de découvrir le mode de vie de ces animaux, mais également leur rôle écologique et les aménagements adaptés à l’élevage en ville.

Les poules et les canards sont des alliés de poids pour éliminer les chenilles, les escargots et les limaces. Quant aux moutons, aux oies et aux lapins, rien de plus idéal pour eux que de brouter l’herbe.

Envie d’en savoir plus ?

Découvrez la Ferme de Paris ici et téléchargez le calendrier de la ferme mobile juste .

Et voici tous les secrets de l’élevage en ville !

 

Marine

Share

Vente de plante samedi 2 juillet

29 Juin

Vente des surplus de végétaux du CPH - Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH – Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH - Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH – Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH - Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH – Photo Christophe Noël

 

Le centre de production horticole de la Mairie de Paris organise une nouvelle vente de plantes ce samedi 2 juillet de 13h à 17h. 8000 végétaux y seront à l’honneur, une aubaine pour les jardiniers en herbe que vous êtes !

Rendez-vous au Jardin 122 rue des Poissoniers.

Pour en savoir plus, consultez notre programme sur QUEFAIRE.PARIS.FR .

 

Marine

Share

Vente de plantes samedi 25 juin

23 Juin

Vente des surplus de végétaux du CPH - Photo Christophe Noël

Vente des surplus de végétaux du CPH – Photo Christophe Noël

Vente de végétaux - Photo Christophe Noël

Vente de végétaux – Photo Christophe Noël

 

Le centre de production horticole de la Mairie de Paris organise une nouvelle vente de plantes ce samedi 25 juin de 13h à 17h. 8000 végétaux y seront vendus à petit prix, une aubaine !

Rendez-vous au Parc Clichy-Batignolles Martin-Luther-King (17e), accès : 147, rue Cardinet ou impasse Chalabre.

On vous dit tout dans notre rubrique ACTUALITÉS / NATURE ET ESPACES VERTS.

 

Marine

Share

La Ferme de Paris au square du Temple

21 Juin

Moutons - Photo Christophe Noël

Moutons – Photo Christophe Noël

Poules - Ferme de Paris - Photo Christophe Noël

Poules – Ferme de Paris – Photo Christophe Noël

Canard - Photo Jean-Pierre Viguié

Canard – Photo Jean-Pierre Viguié

Lapin - Ferme de Paris - Photo Christophe Noël

Lapin – Ferme de Paris – Photo Christophe Noël

 

Moutons, canards, poules et lapins n’attendront que vous !

Tous les mois, la ferme mobile de Paris vous présente ses animaux à poils et à plumes pendant une journée, dans un jardin différent. Retrouvez-les ce mois-ci le 22 juin au square du Temple (3e) de 11 à 16 heures.

C’est l’occasion pour les petits comme pour les grands de découvrir le mode de vie de ces animaux, mais également leur rôle écologique et les aménagements adaptés à l’élevage en ville.

Les poules et les canards sont des alliés de poids pour éliminer les chenilles, les escargots et les limaces. Quant aux moutons, aux oies et aux lapins, rien de plus idéal pour eux que de brouter l’herbe.

Envie d’en savoir plus ?

Découvrez la Ferme de Paris ici et téléchargez le calendrier de la ferme mobile juste .

Et voici tous les secrets de l’élevage en ville !

 

Marine

Share

Aménagement de la mare écologique à la ferme de Paris

9 Juin

Mare de la Ferme de Paris – photo Mairie de Paris

Mare de la Ferme de Paris – photo Mairie de Paris

Mare de la Ferme de Paris – photo Mairie de Paris

Mare de la Ferme de Paris – photo Mairie de Paris

Mare végétalisée - Ferme de Paris

Mare végétalisée – Ferme de Paris

 

Située au cœur du bois de Vincennes, la Ferme de Paris est une exploitation de 5 hectares à vocation pédagogique et gérée dans le respect de l’environnement.

En novembre 2014, la Ferme de Paris entreprend la construction d’une mare écologique. Son eau provient pour une partie de la station de traitement des eaux autonomes de la Ferme, et d’autre part de la récupération des eaux de pluies.

L’année dernière, un premier atelier de végétalisation avait eu lieu. Les aménagements avaient consisté en la création d’abris à hérissons et amphibiens.

La ferme de Paris renouvelle l’expérience et vous invite le 17 juin de 10h à 16h pour un atelier pratique : l’heure est aux premières observations de la biodiversité nouvellement installée… Ouvrez l’œil !

Activité gratuite, sur inscription (possibilité de participer une demi-journée).

Retrouvez toutes les infos ici.

Marine

Share

Atelier : mes premiers pas en apiculture

8 Juin

Abeille au cimetière parisien d’Ivry

Abeille au cimetière parisien d’Ivry

Rucher - Jardin partagé de l'Aqueduc - Photo Christophe Noël

Rucher – Jardin partagé de l’Aqueduc – Photo Christophe Noël

Rucher - Jardin partagé de l'Aqueduc - Photo Christophe Noël

Rucher – Jardin partagé de l’Aqueduc – Photo Christophe Noël

 

A l’occasion de la 2e édition de la Fête des Abeilles et du Miel de Paris qui aura lieu le 18 juin prochain, la Maison Paris Nature vous invite à un atelier pratique « mes premiers pas en apiculture » le 16 juin à 14h30.

Qu’est ce que la Fête des Abeilles et du Miel ?

L’abeille domestique participe à la pollinisation à l’origine de la reproduction végétale, et contribue avec l’ensemble des insectes pollinisateurs au maintien de la vie sur notre planète. Or, depuis plusieurs années, ces insectes pollinisateurs sont menacés par l’utilisation massive des pesticides. La Ville de Paris a ainsi mis en place le plan « Ruches et pollinisateurs ».

Mais alors à quoi consiste ce projet ? Eh bien, depuis quelque temps, les ruches prospèrent en ville et rencontrent un véritable succès auprès des citadins. On recenserait près de 700 ruches dans la capitale.

La Fête des Abeilles et de Miel a donc pour objectif de sensibiliser le public à la protection de ces sentinelles de l’environnement.

Un atelier pratique

Venez découvrir autour du rucher de la Maison Paris Nature, tous les aspects de cette passionnante activité qu’est l’apiculture (biologie des abeilles, produits de la ruche, installation d’un rucher en milieu urbain, mesures de protection des pollinisateurs sauvages). Une visite des ruches en combinaison d’apiculteur agrémentera cet après-midi.

Comment y participer ?

Rien de plus simple, il suffit de vous inscrire ici (les places sont limitées).

Attention petits apiculteurs en herbe : pantalons et chaussures fermées exigés !

 

Marine

Share

Cimetière parisien de Bagneux : naissance d'une perruche à collier

7 Juin

Bébé perruche à collier au cimetière parisien de Bagneux / Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

Bébé perruche à collier au cimetière parisien de Bagneux / Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

 Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

 Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

 Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

Photo Sylvie Le Toumelin / Mairie de Paris

Originaire d’Afrique tropicale et d’Asie, cette espèce de la famille des perroquets est aujourd’hui très présente en Ile-de-France. Haute d’une quarantaine de centimètres, il est facile de la reconnaître à son plumage vert tendre, orné d’un collier noir.

 La famille s’agrandit

Dans la famille Tropmimi faites place aux perruches à collier ! C’est au cimetière parisien de Bagneux qu’un nouveau petit être à plumes a pointé le bout de son bec. Après le jeune pic vert né en Septembre dernier, un adorable bébé perruche à collier a vu le jour au mois de Mai. Ce petit fait désormais le bonheur de ses parents, et des promeneurs. Nous remercions au passage Sylvie Le Toumelin, agente administrative de la conservation, pour ces précieux clichés.

Un programme quotidien intensif

Pas de répit pour bébé perruche, à peine les deux pattes dans le monde c’est un riche programme qui l’attend. En effet, Papa et Maman débutent leur journée dès le lever du soleil. Après quelques pépiements matinaux, ils s’affairent à la recherche de feuillages très humides pour y faire leur toilette et lisser leurs plumes. Eh oui, les perruches sont coquettes.

Et pour rester en forme après tout ça, place à la sieste! Afin d’être à l’abri de tout prédateur, c’est en hauteur que la famille a élu domicile.

Le coin des curieux

Pour avoir une chance d’apercevoir toute la petite famille, vous trouverez les infos pratiques ici.

Envie d’en savoir plus ? Nous avions déjà parlé des perruches à Paris.

Retrouvez également nos articles sur toutes les petites bêtes à poil et à plumes qui peuplent le cimetière parisien de Bagneux.

 

Marine

Share

Un parfum de pivoines dans l’air

6 Juin

Paeonia mascula ssp. mascula – photo Nathalie Faivre

Paeonia mascula ssp. mascula – photo Nathalie Faivre

Paeonia x lutea « High Moon » – photo Nathalie Faivre

Paeonia x lutea « High Moon » – photo Nathalie Faivre

Paeonia qiui – photo Nathalie Faivre

Paeonia qiui – photo Nathalie Faivre

Paeonia x rockii « no2.78 »  – photo Nathalie Faivre

Paeonia x rockii « n°2.78 » – photo Nathalie Faivre

Paeonia x rockii « Bing Shan Xue » – photo Nathalie Faivre

Paeonia x rockii « Bing Shan Xue » – photo Nathalie Faivre

Pivoines en massif – photo Nathalie Faivre

Pivoines en massif – photo Nathalie Faivre

 

À partir de la mi-avril jusqu’à début juin, venez savourer les parfums et apprécier la délicate beauté des pivoines au Parc Floral !

La collection du Parc Floral fut créée en 1989, elle est reconnue et labellisée (« agréée ») par le Conservatoire des collections végétales spécialisées (CCVS). Elle regroupe aujourd’hui plus de 400 variétés différentes dont une quinzaine de pivoines botaniques.

Les pivoines sont originaires principalement d’Asie du Sud-est et d’Europe.
Isolées, en groupe ou associées à d’autres plantes, les pivoines sont indispensables dans un jardin. Certaines peuvent vivre jusqu’à 50 ans !

La fleur de pivoine a une diversité de formes : « fleur de lotus », « semi-couronne », « fleur de rose », simple ou double, pouvant atteindre plus de 20 centimètres de diamètre pour certaines. Souvent très parfumées, elles attirent les abeilles.

Culture

La plantation s’effectue de septembre à fin mars pour les racines nues, dans un terrain profond et bien drainé de pH 7. Les engrais à fort dosage d’azote sont à éviter : préférez-leur les fumiers bien décomposés…
Les pivoines se plantent dans un sol creusé à 40 centimètres. Prévoyez un emplacement de 0,80 m² pour le développement des Herbacées, et 1,20 à 1,50 m² pour les Arbustives. On recouvre les yeux des herbacées de 2 à 3 centimètres de terre, et de 5 à 10 centimètres pour la greffe de l’arbustive.

Entretien

Sur les herbacées, on élimine les gourmands et laisse le bouton terminal afin d’obtenir une plus grosse fleur. Une fois fanées, les fleurs sont coupées afin de ne pas épuiser la plante. Plusieurs causes peuvent nuire à la floraison : manque de soleil, trop enterrée, mise en place d’une grosse souche sans avoir été divisé… Sur les pivoines arbustives, on taillera les fleurs fanées et le bois mort.
Pour l’arrosage, un bon drainage est indispensable car elles n’aiment pas l’excès d’eau ! Un arrosage par semaine suffit durant la floraison d’août à septembre.

La végétation de la pivoine s’arrête très tôt en été, il n’est pas rare de voir le feuillage noircir dès août ou septembre. Contrairement à ce que l’on peut croire, cet état n’est pas dû à une maladie… c’est le cycle normal de la pivoine !

Où voir des pivoines à Paris ?

Outre le Parc Floral, vous en trouverez dans deux autres sites du Jardin botanique de Paris : au parc de Bagatelle (bois de Boulogne), et au Jardin des Serres-d’Auteuil (16e). D’autres beaux spécimens sont à découvrir au parc de Bercy (12e) et un peu partout dans les squares et jardins près de chez vous !

Arianne

 

[réédition d'un article de mai 2015]
Share