Paris.fr
Accueil

Vous voulez piloter le budget de la Ville ?

19 sept

Paris Budget Participatif

Vous souhaitez que la Ville investisse davantage dans les espaces verts de proximité, les jardins pédagogiques, la végétalisation du bâti ?.. Anne Hidalgo met en place le premier Budget participatif pour Paris, alors, à vous les clefs du budget municipal !

20 – 15 – 1

20 millions d’euros, 15 projets en compétition, 1 semaine pour voter…

La maire de Paris propose aux Parisiens de décider de l’utilisation de 5 % du budget d’investissement de la Ville. Tous peuvent participer en votant pour les projets qui leur semblent prioritaires pour Paris. Et comme les enfants sont des citoyen d’avenir plein de ressources et d’idée novatrices, on peut voter dès l’âge de 7 ans. Et oui, l’âge de raison a encore de beaux jours devant lui !

Quelques exemples de projets ?

- Cultiver dans les écoles
- Des jardins sur les murs
- Des kiosques pour faire la fête…

Début des votes le 24 septembre

Les votes sont ouverts du 24 septembre au 1er octobre. Durant cette semaine, vous êtes invités à voter pour les 5 projets que vous voulez défendre.

Comment voter ? Deux options

Le vote en ligne : il suffit de s’inscrire et d’exprimer sa voix. Si on change d’avis, on peut annuler son choix et voter pour un autre projet. Les votes seront définitivement enregistrés le 1er octobre à 12h.

Le vote papier : remplir son bulletin de vote et le glisser dans l’urne, à l’espace Rendez-vous de l’Hôtel de Ville ou en mairie d’arrondissement.

Vous pouvez même profiter de la Fête des jardins pour participer !

5 lieux que vous connaissez bien vous accueillent pour vous informer et vous permettre de voter :

rendez-vous samedi 27 septembre de 14h à 19h
à la Maison des acteurs du Paris durable ;

et tout le week-end, de 14h à 19 le samedi et de 11h à 19h le dimanche à
- l’orangerie du Village de la Fête des jardins dans le parc de Bercy
- la Maison du jardinage  dans le parc de Bercy
- la Ferme de Paris dans le bois de Vincennes
- la Maison Paris Nature au Parc Floral

Et pour savoir quels projets ont gagné ?..

Pour rester informé et connaître les projets retenus, vous pouvez vous abonner à l’alerte électronique sur le site Internet du budget participatif et suivre #NotreBudget sur Twitter

Toutes les infos, vidéos, projets en détail et vote en ligne, c’est sur le site budgetparticipatif.paris.fr

Paris Budget Participatif

> daplaza

Share

Visite des Jardins Passagers de la Villette

19 sept

Photo : Flickr - Juca Pitanga -  cc

Photo : Flickr – Juca Pitanga – cc

 

Dimanche 21 septembre : Culture(s) en Herbe(s) propose la visite des Jardins Passagers de la Villette.

Abritant une flore variée composée de légumes, de plantes sauvages, aromatiques et ornementales venues des cinq continents, ces jardins sont constitués de 17 jardinières géantes, de jardins d’observation ainsi que d’un bosquet, d’une friche et d’un jardin méditerranéen.

Hum que de belles curiosités pour ces jardins installés sur la dalle de béton de l’ancienne halle aux moutons !

La visite est gratuite. Alors inscrivez-vous auprès de Gaby : par courriel culturesenherbes4@gmail.com ou par téléphone au 06 25 33 30 87.

Lieu et heure du rendez-vous : parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 19e. Rendez-vous à 16 h 00 devant le métro Porte de Pantin (L5) ou directement aux Jardins Passagers.

 

Envoyez-nous quelques photos de votre visite !

Jul.

Share

Qu'est-ce que vos enfants fabriquent à la Fête des jardins ?

18 sept

Un cyclope qui offre un poireau… Quel romantisme ! – Flickr – photo John Thurm CC

Les jardins miniatures ne sont pas que pour les petites souris, venez en fabriquer de vrais – Flickr – photo : dmmalva CC

Fabriquez vous-même un joli petit nichoir ! – Flickr – photo : Milie lie CC

 

La Fête des Jardins, c’est aussi l’occasion de la fête des mains pas vilaines qui aiment fabriquer des choses avec leur dix petits doigts. A vos mimines, prêts, fabriquez !

 

Fabrication de jardin miniature :

- Au square Carpeaux dans le 18e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90772_square_carpeaux_

- Au Parc Floral dans le 12e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90781_parc_floral

- Dans le jardin Nelson Mandela dans le 1er : http://quefaire.paris.fr/fiche/89839_jardin_nelson_mandela_ex_des_halles_

- Dans le jardin de la Cité internationale des Arts dans le 4ème : http://quefaire.paris.fr/fiche/90365_jardin_de_la_cite_internationale_des_arts

En plus, des ateliers de dessin et de peinture permettront à vos artistes en herbe d’exercer leur esprit créatif.

 

Présentation et exposition de nichoirs :

- Dans le jardin de la Folie-Titon dans le 11e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90569_jardin_de_la_folie_titon_

- Dans le square du Serment-de-Koufra dans le 14e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90720_square_du_serment_de_koufra_

Et d’autres activités sont possibles sur places, comme la pêche à la ligne, le rempotage, le dessin, un jeu de piste ou un jeu de l’oie …

Fabrication de bougies :

- Au Parc Monceau : http://quefaire.paris.fr/fiche/90532_parc_monceau_ 

 Vous pourrez aussi participer aux visites guidées du parc à 11 h 30 (uniquement le dimanche), 15 h et 17 h, à la présentation du métier d’agent d’accueil et de surveillance, à l’information sur les labels QualiParis (accueil du public) et Ecojardin (gestion écologique des espaces verts), à la présentation du matériel mécanique horticole et des milieux aquatiques du parc mais aussi assister au spectacle « Les jardiniers chanteurs » : un charmant et drôle de duo chanteur et musicien, improvisant en déambulation.  Et bien d’autres activités détaillées sur la fiche que faire à paris.

 

Découvrir les insectes autrement :

Fabrication de mini hôtels à insectes

- Dans le jardin de la Folie-Titon dans le 11e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90569_jardin_de_la_folie_titon_

- Dans le square Charles Péguy dans le 12e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90685_square_charles_peguy

- Dans le jardin Paul Pernin dans le 12e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90686_jardin_de_reuilly_paul_pernin

- Dans le jardin d’Agronomie tropicale dans le Bois de Vincennes : http://quefaire.paris.fr/fiche/90786_jardin_d_agronomie_tropicale

Observation d’insectes :

- Au parc de Bercy dans le 12e : http://quefaire.paris.fr/fiche/90682_village_de_la_fete_des_jardins_parc_de_bercy

- Dans le jardin du Pré Catelan dans le Bois de Boulogne : http://quefaire.paris.fr/fiche/90800_jardin_du_pre_catelan

- Dans le jardin partagé d’Abel dans le 13e : http://quefaire.paris.fr/fiche/91366_le_jardin_d_abel

Se nourrir d’insectes :

- A la Ferme de Paris dans le Bois de Vincennes : http://quefaire.paris.fr/fiche/90784_ferme_de_paris_

 

Et pour plus d’informations sur l’ensemble du programme, cliquez ici.

 

Anne-Catherine & Khadija

Share

Biennale internationale d'art contemporain Le Génie des Jardins

17 sept

Génie des Jardins_affiche A4_ tbd

Génie des Jardins affiche

La Biennale internationale d’art contemporain « Le Génie des Jardins » aura lieu du 20 au 28 septembre 2014 dans les jardins du 11e arrondissement de Paris.
Cette 7ème édition du Génie des Jardins entraînera les visiteurs vers une quête de l’utopie, car le Génie de la Bastille fête ses 30 ans d’existence en 2014 en déclinant le thème « Utopia ».
Pendant 10 jours, dans les squares de la Roquette et Maurice Gardette, 40 installations explorent le champ des possibles et convient à des expériences sensorielles.
Les jardins deviennent espaces de création en dialogue avec le paysage environnant, lieux de rencontre entre l’art et le grand public, lieux d’échanges avec les artistes.

Pour la première fois, le Génie des Jardins devient une biennale internationale confirmant l’amorce de l’édition précédente avec des invités étrangers.

50 artistes participent à cet événement dont des artistes brésiliens et autrichiens, marquant l’importance du dialogue interculturel pratiqué par le Génie de la Bastille depuis 1988 dans le cadre de ses échanges internationaux. En 2013, les artistes du Génie avaient investi les jardins de Campo de Santana à Rio de Janeiro et le parc de l’Institut Français de Vienne. Cette dynamique d’ouverture et de lien direct avec le public a été impulsée par le Génie de la Bastille dès 1984, où il fut le précurseur des « Ateliers Portes Ouvertes » à Paris.
Pendant la biennale du Génie des Jardins, la galerie du Génie de la Bastille nouvellement ouverte grâce au soutien de la Mairie du 11e présente une exposition collective « Jardins intérieurs » au 126, rue de Charonne, Paris 11e.

 

Khadija

Share

Le jour de la nuit : samedi 20 septembre

16 sept

 

jourdelanuit-affiche-2 jourdelanuit-affiche-1

Le Jour de la Nuit est une manifestation nationale unique de redécouverte de la nuit avec ses paysages, sa biodiversité et son ciel étoilé.

Durant une soirée et une nuit, participez aux animations : balades nocturnes, observations des étoiles, sorties nature et extinctions des lumières

Le Jour de la nuit est aussi une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse,  que nous avons déjà évoqué dans l’article « Éclairage urbain et biodiversité« .

A cette occasion, retrouvez des centaines d’animations dans toute la France.

De nombreuses communes qui vont éteindre l’éclairage urbain, on pourra alors voir les étoiles…

A Paris vous pourrez expérimentez l’enquête Insectes et Ciel Étoilé aux Jardins passagers du parc de la Villette (sur inscription : toutes les infos ici,  il faut chercher sur la carte) ou faire une visite nocturne de la Cité internationale , guidé par Romain Sordello ( le spécialiste et défenseur des Chouettes Hulotte parisiennes) qui vous fera découvrir l’activité insoupçonnée d?un monde invisible (sur inscription ici, il faut chercher sur la carte).

Retrouvez tout le programme ICI

 

Bonne nuit, du 20 !

Jul. & Mado

Share

La Fête des Jardins 2014

15 sept

fdj que faire

Conception graphique : Olivier Rat – Mairie de Paris

 

Petite plante deviendra grande ! Comme Mademoiselle, de nombreux agents ont soigné les jardins toute l’année : allez à leur rencontre – Flickr – photo : HA! Designs Artbyheather CC

Prenez place, appropriez vous les jardins, mais attention aux fleurs ! – Flickr – photo : Serge Melki CC

N’oubliez pas de porter votre plus belle chemise à fleurs pour l’occasion – Flickr – photo : Michael of Scott CC

Les 27 et 28 septembre 2014, les jardins se font une fête de vous accueillir.

Les jardins, vraiment ? Non, c’est la fête de tous ceux qui les font pousser et les entretiennent avec amour au long de l’année. Partez à la rencontre des bûcherons, agents de surveillance, jardiniers, apiculteurs etc. qui mettent du soleil et de la vie dans près de 150 espaces verts de Paris et ses alentours en ces prémices de l’automne.

Et pour cette grande occasion, les mains vertes et passionnées ont travaillé comme des fourmis afin de vous proposer des animations et des activités très diversifiées. De nombreux concerts (vous voulez des preuves ? Ils papillonnent un peu partout, ici, ou , ou encore par ici et ), près d’une trentaine d’ateliers rempotage pour les adultes et lesenfants, des promenades de jardin en jardin ou des visites guidées, des démonstrations d’escalade dans les arbres par les bûcherons-élagueurs etc. fleuriront lors de ces deux belles journées qui s’annoncent.

Vous êtes également conviés à visiter des lieux exceptionnellement ouverts au public (onglet ouvertures exceptionnelles du programme), comme par exemple les jardins des communautés religieuses. Et visitez aussi le cœur de l’événement : le village de la Fête est au parc de Bercy !

Le temps forts du programme  de la Fête des Jardins  sont accessibles ici.

Avec tout ça, vous serez fin prêts pour faire la fête, alors sortez de votre ruche (oui, parce que pour la Fête des Jardins , les abeilles aussi se mobilisent avec des animations-dégustations ici ou ici), ou l’on vous traitera de cruches !

Anne-Catherine & Khadija

Share

L'herbe comme médium

12 sept

©-Ackroyd-&-Harvey---Blaako

 

En plus des médiums classiques ( comme la peinture à l’huile, le pastel, la sanguine, le bronze …), les artistes de notre temps recherchent, exploitent de nouveaux médiums, parfois à vocation éphémère…

C’est toute l’histoire artistique dAckroyd et Harvey, ces artistes londoniens, qui utilisent l’herbe comme support et élément vivant de leurs œuvres.
Explication :
En projetant de la lumière sur des toiles verticales ensemencées de graines d’herbe, ils utilisent la capacité de la photosynthèse pour faire naître des portraits troublants et fugaces.

Leur travail est à découvrir, en accès libre, au 104, du mercredi 17 au dimanche 28 septembre 2014.

Fly tower - Théâtre national de Londres - Flick - Simon Li - 2007 - cc

Flickr – Simon Li – CC – Théâtre national de Londres – installation de 2001 – Ackroyd & Harvey 

 

Jul.

Share

Invitez la biodiversité sur votre balcon

11 sept

Balcon fleuri - Flickr - MlleMiracle

Balcon fleuri – Flickr – MlleMiracle

 

Et si vous donniez vie à votre balcon en le transformant en chambre d’hôte pour oiseaux, papillons, abeilles ?  Une belle façon de vous créer un petit espace de nature au milieu du béton.

 

Balcon fleuri - Flickr - simontongle74

Balcon fleuri – Flickr – simontongle74

 

La biodiversité, malmenée par l’étalement urbain, viendrait bien se réfugier en ville, à condition d’y être accueillie. Avec son opération Balcon Refuge, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) offre des solutions pour de petits espaces comme les terrasses d’immeubles.

 

Balcon fleuri - Concours balcons Mairie de Paris

Balcon fleuri – Concours balcons Mairie de Paris

 

En installant des nichoirs et mangeoires pour les oiseaux, des abris pour les insectes pollinisateurs, des plantes mellifères pour les papillons et les abeilles…vous contribuerez à la protection de la nature en ville.

 

nichoir-Olivier-OliBac[1]

nichoir-Olivier-OliBac[1

 

Confectionner un nichoir : ici

Une vigne pourra alimenter merles et rouges-gorges deux espèces d’oiseaux communs dans les villes qui ont parfois du mal a trouver une source de nourriture.

 

Hôtel a insectes -ins-sissi-de-kroon[1]

Hôtel a insectes -ins-sissi-de-kroon[1

 

Paris compte 60 espèces d’oiseaux nicheurs, dont certains en forte diminution comme l’hirondelle des fenêtres, ou le moineau.

 

Projet de balcon refuge  - Cécile Rousse

Projet de balcon refuge – Cécile Rousse

 

Un coffret (vendu 35 euros) avec sachets de graines, petit guide pratique et accès à un site web de 600 fiches sur la faune et la flore sauvage permet de bricoler soi-même son Balcon Refuge. Même sur un petit espace on peut toujours mettre des plantes dans une petite jardinière pour y accueillir oiseaux et insectes.
Comment confectionner un refuge sur son balcon : ici

 

[ré-édition d'un billet de 2013]

Colette

Share

Tous en selle pour "Paris Poneys 2014" !

10 sept

Museau de cheval – Flickr – nic0 – CC

 

La rentrée bat son plein, mais vos enfants veulent encore s’amuser ? La Ville de Paris en association avec la Mairie du 13e vous proposent cette année encore l’opération « Paris Poneys » !

Trop cher, trop loin, pas assez de temps… Plus d’excuses pour permettre à vos enfants d’explorer l’univers équestre : le Parc de Choisy implante pour vous un centre équestre du samedi 27 Septembre au lundi 10 Novembre au sein de son parc.

http://www.dailymotion.com/video/xl9gdt

 

Il accueillera gratuitement écoles primaires, centres de loisirs, centres sportifs, et surtout grand public entre 3 et 14 ans pour de nombreuses manifestations : découverte du monde des chevaux et de l’équitation avec ses métiers, les soins faits aux animaux, démonstrations de voltige ou sports équestres collectifs. Mais aussi et surtout : des cours et des baptêmes de poneys !

Mairie de Paris- Déborah Lesage – DR

Horse Ball – Flickr – eric.bachellier – CC

 

Vos enfants seront encadrés tout au long de ces activités par des professionnels compétents (moniteurs et animateurs) diplômés d’Etat de l’UCPA.

 

Poney blanc – Flickr – Tombako the Jaguar – CC

 

Infos pratiques :
Horaires d’inscriptions grand public pour les enfants de 7 à 14 ans :
Le mercredi de 10h30 à 12h : pour les cours du mercredi au samedi inclus
Le samedi de 10h30 à 12h : pour les cours du dimanche au mardi inclus

Pour les enfants de moins de 7 ans : baptême poney le dimanche matin de 10h30 à 12h sans inscription

Horaires d’ouverture au public :
Du lundi au vendredi de 16h30 à 19h
Le samedi de 9h à 12h et de 13h30 à 19h
Le dimanche de 9h à 12h et de 13h30 à 18h

Le centre est entièrement aménagé pour accueillir les personnes à mobilité réduite.

Pour en savoir plus sur où faire du poney à Paris et aux alentours, c’est ici.

 

En selle et hue cheval.

 

Elise

Share

Les mûres...

9 sept

des mûres pas mures – Flickr – Par Bzhmatth – CC

Une cure de confiture de mûres ? – Flickr – Par Wisemandarine – CC

C’est le moment où vos mains se rapprochent de votre écran… Mais hélas les photos sont virtuelles – Flickr – Par Bulbocode909 – CC

Mange-moi, mange-moi, mange-moi ! – Flickir – Par Mat N – CC

.

Qui n’a pas eu envie de faire l’école buissonnière pour allez déguster,  des mûres bien mures, sur le rebord du mur de Mamie Murielle ? Juste pour le goût de l’interdit et le délice acidulé de ce fruit à l’armure plus noire que rouge, même si on le classe généralement dans cette catégorie. Allez, on vous révèle ce qui se cache derrière ce fruit qui a tant d’allure…

 

Comment savoir si une mûre est bien mure ?

Ah, comment? Les mûres se récoltent d’août à octobre. Comme les framboises, elles sont des fruits fragiles. Il est donc nécessaire qu’elles ne s’émiettent pas trop, qu’elles ne soient pas trop molles lorsque, délicatement, vous les manipulez. Surtout, elles doivent avoir une belle couleur noire bien brillante, avec leur reflet bleuté si original, couleur perles comme des bijoux. Bref, il faut que le fruit soit si beau qu’on ait envie d’en faire des colliers !

Faites attention néanmoins à ne pas les cueillir trop au ras du sol : elles pourraient être contaminées par des déjections d’animaux et vous valoir, non pas une crise de foie, mais un aller aux urgences… Le conseil : cueillez-les en hauteur, à au moins 80 cm du sol pour éviter les éventuelles projections d’urine de renard et les risques d’échinococcose.

 

Savez-vous planter les mûres : histoire et conseils

Oui, les mûres sont des plantes à armures ! C’est du solide, et attention, ça pique ! Pas une petite plante toute fragile qu’il faut arroser tous les matins pour espérer obtenir trois petits bouts de fruits. On raconte en effet que les mûres, dans la mythologie grecque, sont nées du sang versé par les Titans lors de la guerre qu’ils ont mené contre les dieux… et perdue. Les mûriers sont en effet des ronces, comme les framboises. Le plant du Rubus fruticosus, très fin, est aussi très résistant, et on le trouve fréquemment sur le bord des routes ou dans les bois. Comme la framboise, il se cultive en palissade. Plantez-le à l’automne, assez profondément (40-50cm dans le sol) avec du compost pour avoir une bonne récolte !

 

Les mûres pour vous éviter de prendre le mur : un fruit plein de bienfaits

Un fruit noir pour voir la vie en rose ? Non, ce n’est pas du tout contradictoire : le tanin et les pigments rendent la mûre très efficace dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Et c’est une source de vitamine C, de vitamine E et d’acide salicylique (oui le même que dans les crèmes anti-rides) ! Aucun doute: vous pouvez en user et abuser, d’autant plus qu’elle est aussi anti-oxydante. Ah, c’est chouette tout de même ces fruits qui nous rajeunissent !!! Alors pour ne pas avoir l’air trop mure – voire flétrie, mangez des mûres ! Des minéraux aussi (potassium, magnésium, calcium et fer) et des oligo-éléments (zinc, cuivre, manganèse) font de ce fruit un véritable allié. Et en plus, il éviterait la formation de mauvais cholestérol… si c’est pas le fruit idéal !

 

Allez-vous faire cuire les mûres ? La recette du crumble aux mûres… pour laquelle on emmurerait vivant !

cruuummmmble aux mmmmûres, dit-elle, la bouche pleine – Flickr – CC Hypercatalecta (Hertje Brodersen)

Oui, on peut manger les mûres sous toutes leurs formes, même si certains leur reprocheront leur acidité. Alors on saupoudre de sucre, on les agrémente de fromage blanc et de vanille pour adoucir un peu ce fruit de tempérament fort. En sirop, en coulis ou en confiture ou en muffins, nombreuses sont les manières de les apprécier !

Et voici une petite recette toute simplette pour les déguster avec toute l’originalité qui leur sied : un crumble aux mûres.

- 150g de sucre en poudre

- 125g de farine

- 125 g de beurre mou

- 153 g de mûres

- 3 pommes

- 1 sachet de sucre vanillé

Mettez les sucres, la farine et le beurre mou dans un saladier. Petit passage délicat où il ne va pas falloir avoir peur de se salir les mains : prenez vos deux plus belles petites mimines, et émiettez le beurre dans le mélange de sucre et de farine pour former cette poudre croustillante merveilleusement délicieuse qu’est le crumble.

Une fois terminé cette boucherie décadente de beurre mou et une belle poudre bien sablée obtenue, coupez vos pommes en cubes et déposez-les dans un plat à gratin. Ajoutez ensuite les mûres. Enfin, après avoir saupoudré le mélange pommes-mûres de sucre, ajoutez la poudre de crumble.

Faites cuire selon votre four, le temps que le crumble ait gratiné (le mien, c’est thermostat 7, 30 minutes)… Et dévorez avec une belle moustache violette en option !

 

Sources :

- Croisements et tests de recettes de marmiton

- des informations sur les bienfaits de la mûre sur certi’ferme

- des généralités sur les mûres sur terroirdechefs.com

- entretien des plants etc. sur jardiner-malin.fr et rustica.fr

[Ré-édition d'un billet du 12 août 2013]

Anne-Catherine & Amandine (rédigé avec amûr…)

Share