Paris.fr
Accueil

Expédition Coelacanthe : expo photo

24 avr

coleacanthe - Laurent Ballesta

coleacanthe – Laurent Ballesta

Du 30 Avril au 8 Septembre 2014, à la Grande Galerie de l’Évolution du Muséum d’Histoire Naturelle découvrez  une trentaine de photographies sous-marines de Laurent Ballesta, biologiste marin et plongeur-photographe naturaliste. Les scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle vous dévoilent la première rencontreentre l’homme et le cœlacanthe. Abandonnez ici vos a priori sur cet animal, ce n’est pas un poisson dinosaurerescapé du Jurassique, ce n’est pas un fossile vivant, ce n’est pas l’ancêtre des vertébrés terrestres… Lecœlacanthe est bien plus que cela !

Depuis sa découverte dans un filet de pêcheur, en 1938, alors qu’on le croyait disparu depuis 70 millions d’années, le cœlacanthe est considéré comme la plus grande découverte zoologique du XXe siècle. Ce géant paisible de deux mètres de long, avec ses étonnantes nageoires pédonculées, est le témoin vivant et inespéré des conditions de la sortie des eaux des vertébrés, il y a 370 millions d’années.

Une expédition inédite au monde

Espèce rarissime, vivant à plus de 120 mètres de profondeur, les difficultés techniques de plongée sont telles que jusqu’en 2013, aucune étude de cœlacanthe vivant n’a pu être effectuée avec autant de proximité.
En 2010, Laurent Ballesta ramène les premières images d’une population de cœlacanthes récemment découverte dans les grottes de Jesser Canyon au large de la côte est de l’Afrique du Sud. Commence alors une belle aventure ;celle de la mission Gombessa (nom africain du cœlacanthe), montée par Laurent Ballesta. Des scientifiques du Muséum, dirigés par le paléontologue Gaël Clément et des biologistes du South African Institute for Aquatic Biodiversity (SAIAB) étudient pour la première fois le cœlacanthe au plus près.

Mission protection !

Le Muséum abrite la plus grande collection de cœlacanthes au monde. Des spécimens sont présentés au public dans la Galerie d’Anatomie Comparée et la Galerie des Espèces Menacées et Disparues de la Grande Galerie de l’Evolution. Cette collection unique a permis de nombreux travaux sur l’anatomie de l’animal.

Aujourd’hui, la mission Gombessa va permettre d’en connaître davantage sur son écologie. La proximité homme-animal, dans des conditions de plongées extrêmes, a permis la réalisation de protocoles expérimentaux précis. L’objectif étant de répondre aux questions cruciales relatives à la biologie et au comportement des cœlacanthestout en assurant la sécurité des plongeurs et le respect des animaux.

Les données scientifiques collectées durant l’expédition (génétique, déplacements horizontaux et verticaux, comportements, communication etc.), permettent aujourd’hui de mieux comprendre l’histoire évolutive et l’écologie de ces animaux. Elles contribuent ainsi à la politique de conservation des cœlacanthes, toujours en grand danger d’extinction.
Laurent Ballesta, parti trois fois à la poursuite du cœlacanthe, a rêvé toute sa vie de cette rencontre. Avec cette exposition hors du commun, il fait partager au public un voyage exceptionnel et montre pour la première fois le cœlacanthe dans son écosystème naturel !

 

Informations Pratiques
Muséum national d’Histoire naturelle
Grande Galerie de l’Evolution
Tous les jours de 10h à 18h sauf le mardi
Du 30 Avril au 8 septembre 2014

Colette

Share

Les 5 nouvelles Balades Paris Durable

23 avr

ico_1024_an

IMG_0195

IMG_0201

IMG_0204

IMG_0231

 

À vos marques, prêts,… marchez

Vous les attendiez, eh bien les voilà, à (presque) temps pour le printemps, ce n’est pas une ni deux mais cinq nouvelles balades à Paris, qui vous sont proposées sur l’application Balades Paris durableOn vous en parlait, il n’y a pas si longtemps ICI et .

Vous n’avez plus aucune raison de rester à flemmarder à la maison,  on se laisse envahir par l’optimisme qu’apporte le printemps, et hop hop ! on fait d’une pierre deux coups: on s’ouvre à la culture et on fait un peu d’exercices physiques.

Les cinq nouveaux itinéraires sont :

  • L’Est de la Seine

Parcours en 7 étapes du pont de Tolbiac au Jardin de Tino Rossi.

2,5 km / environ 1h45

  • Un champ solaire dans la capitale dans le 18e

Parcours en 10 étapes, visites de l’Eco quartier, de la centrale solaire photovoltaïque et des nouveaux jardins favorables à la biodiversité.

2 km/ environ 1h45

  • Un corridor écologique dans le 11e

Parcours en 15 étapes dans lequel vous découvrirez le compostage en pied d’immeuble, pigeonnier, aménagement de logements sociaux à énergie positive et nature sauvage ponctuent le maillage vert serré de jardins, squares, jardins partagés et arbres d’alignement.

2,5km/ environ 2h

  • Les jardins du 7e

Parcours en 9 étapes de la rue de Babylone jusqu’au Champs-de-Mars.

2,5km/ environ 2h

  • La Seine en aval de l’Alma

Parcours en 11 étapes du pont de l’Alma au Parc André Citroën en passant par l’Allée des Cygnes.

3,5km/ environ 2h30

Toutes les balades sont accessible ICI.

Pour en savoir plus, cliquez ICI, si vous ne l’avez pas encore fait, cela vous permettra d’accéder à l’application soit en la téléchargeant sur votre smartphone, soit via le web mobile. L’application est gratuite.

Elodia

Share

Chats parisiens

22 avr

Couverture du livre ChatsParisiens

Couverture du livre ChatsParisiens

Paris Capitale mondiale de la mode, n’est pas seulement arpentée par les tops models et les fashionistas. Entre les tables des terrasses des grands cafés ou sur le zinc des petits bistrots de quartier, les chats y sont les vrais rois… quand ils daignent se montrer.

Véritable hommage à une vingtaine d’entre eux, Chats Parisiens dresse le portrait malicieux de la ville et de ses habitants ronronnants. A travers de nombreuses anecdotes historiques et contemporaines, Olivia Snaije raconte l’histoire cachée de ces animaux plus parisiens que les Parisiens. On parcours leur domaine à travers les splendides quartiers de la rive gauche, au coeur de la mythique librairie Shakespeare and Co, à la rive droite de l’hôtel Bistrol à Montmartre.

C’est donc à travers des yeux de chats, et en plaçant son objectif à leur niveau, que Nadia Benchallal a photographié ces lieux et les rues de la Ville Lumière, composant un surprenant album. Avec des propositions d’itinéraires dans la capitale, à la découverte de lieux incontournables : un carnet d’adresses, mais avec en prime des portraits de chats désormais célèbres. Vanille, Swiffer, Narcisse, Roxane…et les autres ont tous une personnalité féline très affirmée et sont vite devenus des mascottes dans leur quartier.

Olivia Snaije est journaliste pour de nombreux journaux et magazines internationaux tels que The Guardian, Harper’s Bazaar Art, The Global Post ou The International New York Times. Elle a codirigé un livre de photographies Keep Your Eye on the Wall sorti aux Editions Textuel en Juillet 2013 et a également écrit et contribué à la rédaction de livres et guides sur la ville de Paris. Elle vit à Paris avec sa famille et ses deux chats.

Nadia Benchallal, photographe, vit dans le sud de la France. Elle a entre autres collaboré avec Le Monde, Géo, Marie-Claire, Die Zeite, The Times, The New York Times et Newsweek. Ses photographies ont été exposées dans de nombreux musées, galeries et festivals internationaux. Depuis quelques années elle explore l’univers félin.

Chats parisiens
Textes de Olivia Snaije
Photographies de Nadia Benchallal
Chez Flammarion
19.90 €
128 pages
Plus de 200 photographies
190 x 240 mm

Colette.

Share

Chasse aux plus belles expositions de Paris

18 avr

Inside the ballons- FLICKR-Erza Winanto. CC

Inside the ballons- FLICKR-Erza Winanto. CC

Ballons-Mairie de Paris-Dany Gander-Gosse

Ballons-Mairie de Paris-Dany Gander-Gosse

 

Colorful Balloons-FLICKR-Megan McMillan. CC

Colorful Balloons-FLICKR-Megan McMillan. CC

Balloons-FLICKR-John Vetterli. CC

Balloons-FLICKR-John Vetterli. CC

 

Durant le week-end de Pâques, Expo in City vous convie à la première grande chasse aux expositions  dans les parcs de Paris.

Ne vous inquiétez pas, il y aura des cadeaux pour tout le monde car 500 places  sont à gagner!

La règle du jeux est simple, calquer sur la chasse aux œufs en chocolat, vous allez devoir tout d’abord vous rendre aux différents parcs aux heures indiquées ci-dessous, puis chercher et trouver des ballons colorés qui flottent dans les airs.

Avec ces ballons, plein de surprises vous attendent, notamment  le fameux ticket d’or qui vous permettra d’accéder à votre pass à l’une des belles expositions de Paris.

Rendez-vous :

Plus d’informations et détail de la chasse aux expos à Que faire à Paris.

Elodia

Share

Festival Microclimats le 26 et 27 avril 2014

18 avr

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

Jardin d’agronomie tropical-Mairie de Paris-Christophe Noel

 

Ça y est c’est reparti, la deuxième édition du Festival Microclimats est très prochainement.

Pendant tout un week-end, vous êtes invités  à (re)découvrir le Jardin d’Agronomie Tropical sous un regard nouveau.

Avec un programme bien chargé et riche : visite du jardin, spectacles de danse, de chant et de magie, ateliers de découverte de la nature, difficile de ne pas trépigner d’impatience !

Le Festival Microclimats est une manifestation gratuite et ouverte à tous, réalisée en partenariat et avec le soutien de la Mairie de Paris.

festival-microclimats

festival-microclimats

Retrouvez toutes les informations et la programmation sur le site internet du festival, ICI.

Elodia

Share

Testez vos connaissances en jardinage sans pesticides

17 avr

IMG_2797 - flickr - Peter Reid

IMG_2797 – flickr – Peter Reid


Nous le savons, l’utilisation de pesticides dans les jardins et dans les champs est à la longue dangereuse pour la terre cultivée.
Les humains, les animaux et les insectes en sont les victimes indirects lorsque les infiltrations entraînent les produits toxiques dans les nappes phréatiques, puis dans les ruisseaux et dans tout le cycle hydrologique.

Se nourrir de ces fruits et légumes peut par conséquent avoir des répercutions sur la santé.

La faune et la flore sont à leur tour touchées puisque l’eau et la terre sont la base de tout, le circuit n’épargne personne.

Le constat est alarmiste et effrayant me direz-vous mais rassurez-vous il n’est jamais trop tard pour bien agir !
Le jardinier, quelque soit son niveau ou sa surface cultivée, se révèle être un acteur essentiel de cette chaîne de vie.

On compte en France 17 millions de jardiniers amateurs, c’est vous dire l’impact que peut avoir l’implication de chacun.

nouveau pensionnaire - flickr - fidber

nouveau pensionnaire – flickr – fidber

Nos amis les hérissons ne n’y trompent pas. S’ils s’aventurent dans votre jardin c’est qu’il est écologiquement sain, ce qui est bon signe pour vous !

Mais peut-être ne savez-vous pas ce qu’il faut faire exactement ou au contraire vous êtes sûr d’être le roi ou la reine du jardinage responsable.

Si c’est le cas ou si vous êtes prêt à vous impliquer, nous avons un jeu pour vous.
Vous pouvez tester vos connaissances en matière de bonnes pratiques sur le site de jardinez autrement.
Chaque jour, 5 questions vous sont posées et vous avez jusqu’au 30 avril pour relever le défis quotidiennement.

On compte sur vous ! 

Sophie 

 

Share

Devine qui vient nicher chez moi ?

16 avr

NichoirMesangeBleue_CecileRousse

NichoirMesangeBleue_CecileRousse

Pour la troisième année consécutive, la LPO invite le grand public à participer à la grande enquête participative baptisée « Devine qui vient nicher chez moi ? »

grimpereau des jardins - Flickr - Michel

grimpereau des jardins – Flickr – Michel

 

Du 14 avril jusqu’au 30 septembre, cette opération de grande ampleur offre une excellente occasion d’évaluer l’état de santé d’une partie de l’avifaune nicheuse sur notre territoire et de sensibiliser petits et grands à la protection de la nature de proximité.

Mesange nonnette - Flickr - Pixeloco

Mesange nonnette – Flickr – Pixeloco

Dans un premier temps, tout propriétaire de terrain est invité à poser des nichoirs pour favoriser la reproduction des espèces d’oiseaux cavernicoles en déclin partout en France (chevêche d’Athéna, petit-duc scops, huppe fasciée, rougequeue à front blanc etc).

rouge gorge familier - Flickr - Ger Bosma

rouge gorge familier – Flickr – Ger Bosma

Petits et grands pourront ainsi collecter des informations à valeur scientifique durant la saison de nidification de ces espèces.  Types de nichoirs, nombre d’œufs et de jeunes estimés à l’envol, date approximative d’envol…

Comment participer ?

Pour participer, il vous suffira de vous connecter sur le site du LPO et de remplir le formulaire d’enquête en ligne.

Troglodyte mignon - Flickr - Christophe ramos

Troglodyte mignon – Flickr – Christophe ramos

 

Les espèces concernées par l’enquête

Il s’agit d’espèces d’oiseaux cavernicoles, c’est-à-dire, inféodés aux cavités naturelles d’arbres ou aux anfractuosités des habitations : bergeronnette grise, chevêche d’Athéna, chouette de Tengmalm, chouette hulotte, effraie des clochers, étourneau sansonnet, gobemouche gris, gobemouche noir, grimpereau des jardins,

gobe mouche gris – Flickr – joaquim Antunes

 

hirondelles de fenêtres, hirondelle rustique, huppe fasciée, martinet noir, mésange bleue, mésange boréale, mésange huppée, mésange noire, mésange nonnette, moineau domestique, moineau soulcie, moineau friquet, petit-duc scops, rougegorge familier, rougequeue noir, rougequeue à front blanc, torcol fourmilier, troglodyte mignon.

Colette.

Share

Sorties ornitho en Île-de-France

15 avr

Flickr-Oiseaux du jardin Merle noir-Daniel Jolivet-CC

Flickr-Merle noir femelle -Daniel Jolivet-CC

Flickr-Oiseaux-du-jardin-Daniel-Jolivet-CC

Flickr-Oiseaux-du-jardin-Daniel-Jolivet-CC

Troglodyte mignon - photo : Flickr - Sergey Yeliseev - CC

Troglodyte mignon – photo : Flickr – Sergey Yeliseev – CC

 

Voici des sorties ornithologiques proposées par le CORIF pour le week-end prochain :

Dimanche 20 avril

Découverte des oiseaux du bois

Le bois a permis, en une quinzaine d’années, l’observation d’une centaine d’espèces dont une quarantaine sont abondantes. Au cours de ces sorties, l’accent est mis sur l’apprentissage des chants. Les débutants sont les bienvenus. Animateurs : Michel Durand (LPO), Emmanuel Du Chérimont (Corif).

Voir et écouter les oiseaux

Une sortie pour ré-apprendre à écouter, découvrir et identifier les oiseaux chanteurs du parc.

Dimanche 27 avril

Découverte des oiseaux du bois

Le bois a permis, en une quinzaine d’années, l’observation d’une centaine d’espèces dont une quarantaine sont abondantes. Au cours de ces sorties, l’accent est mis sur l’apprentissage des chants. Les débutants sont les bienvenus. Animateurs : Michel Durand (LPO), Emmanuel Du Chérimont (Corif).

À la découverte des oiseaux du parc

Promenade détendue et conviviale, débutants bienvenus.

La forêt s’anime des chants d’oiseaux

Les animaux s’activent en ce début de printemps. La forêt se remplit des chants d’oiseaux : les sédentaires et les migrateurs. Nous apprendrons à reconnaître les chants et à repérer leurs auteurs dans les frondaisons. Attention : marche de 15 kilomètres environ entre Fontainebleau et Bois-le-Roi en passant par La Solle. La balade se terminera à la gare de Bois-le-Roi dans le courant de l’après-midi.

Pour visiter le site du Corif c’est ICI, attention également aux modalités de participation pour s’inscrire aux activités.

Pour plus d’informations, n’hésiter pas à appeler le 01 48 60 13 00.

Elodia

Share

Pour les vacances de printemps, les jardins sont à la page !

14 avr

Dans les bois (photo : Fiona Stewart / mairie de Paris)

Dans les bois (photo : Fiona Stewart / mairie de Paris)

Au pied de la Tour Eiffel (photo / Dany Gander Gosse / mairie de Paris)

Au pied de la Tour Eiffel (photo / Dany Gander Gosse / mairie de Paris)

Le long de la Seine (photo : Guillaume Maroussie / mairie de Paris)

Le long de la Seine (photo : Guillaume Maroussie / mairie de Paris)

Dans les jeux pour enfants (photo : Marie-Odile Ricard)

Dans les jeux pour enfants (photo : Marie-Odile Ricard)

Dans les parc et les jardins (photo : Elise-Caron / mairie de Paris)

Dans les parc et les jardins (photo : Elise-Caron / mairie de Paris)

 

Vous cherchez des animations gratuites et des visites guidées dans les espaces verts de Paris ? Facile, découvrez chaque matin des infos toute fraîches sur Paris Jardins & Environnement et l’agenda Que faire à Paris.

Vous pouvez aussi recevoir chaque mois l’actualité Main verte des jardins partagés parisiens et de l’écologie urbaine, gratuitement en vous abonnant à main.verte@paris.fr et consulter régulièrement les actus jardins de paris.fr !

Et si vous voulez, faites connaître vos coups de cœur et bons plans sur la Page et le Twitter @Blogaujardin…

Bonne vacances
> daplaza

 

Share

Les glycines

11 avr

Photo : Flickr – .Bambo. – CC

Photo : Flickr – .Bambo. – CC

Photo : Flickr – Frank-McMains / frank3.0 – CC

Photo : Flickr – osanpo – CC

Photo : Flickr – osanpo – CC

Photo : Flickr – Steven Martin / StevenM_61- CC

Photo : Flickr – osanpo – CC

Photo : Flickr – jeeheon – CC

Photo : Flcikr – Piers Nye / pcgn7 – CC

 

Elles sont en pleine floraison : des grappes de glycines en fleurs… sans les feuilles, c’est splendide.

Cette plante vigoureuse peut pousser de 2m en un an, je l’ai lu sur la fiche consacrée aux glycines sur le site gerbeaud.com : ici.

A voir de majestueuses floraisons de glycines dans des parcs au Japon ici et .

[ré-édition d'un article d'avril 2012]

 

Mado

 

Share