Paris.fr
Accueil

Eclairage urbain et biodiversité

8 jan

Photo : Flickr - choudoudou françois - CC

Photo : Flickr - bladsurb - CC

Photo : Flickr - bladsurb - CC

Photo : Flickr - 64iso mat - CC

 

Adapter l’éclairage urbain à la biodiversité, est le titre de l’action n°20 du Plan Biodiversité, voté le 15 novembre 2011 par le Conseil de Paris. Ce programme de 30 actions a pour objectif de renforcer la biodiversité dans la capitale.

L’éclairage urbain nocturne est source de nuisances pour de nombreuses espèces lorsqu’il est mal conçu ou mal positionné. Les sources lumineuses perturbent le cycle physiologique et le métabolisme des organismes vivants. L’émission de rayons ultraviolets par les lampes attire les insectes nocturnes qui tournent jusqu’à épuisement autour du luminaire. Un mauvais positionnement des luminaires désoriente les oiseaux en voie de migration qui utilisent les étoiles pour se guider. Les lampes dirigées sur les arbres perturbent aussi les chauves-souris.
Ainsi, il convient d’adapter l’éclairage nocturne aux besoins de chaque espace. La diminution des nuisances occasionnées par les éclairages publics, privés et publicitaires peut être atteinte :
• en réduisant la puissance lumineuse moyenne des luminaires ;
• en optimisant l’efficacité du faisceau lumineux par une orientation adéquate (éclairage de la cible visée et non du
ciel) et en généralisant l’usage de réflecteurs supprimant les émissions lumineuses au-dessus de l’horizon ;
• en privilégiant les solutions innovantes pour réduire le temps d’éclairage nocturne,
• en supprimant ou en réduisant l’intensité lumineuse dans les espaces verts, au moins sur certaines plages horaires (par
exemple entre 0h et 5h30) ;
• en limitant les enseignes, l’éclairage architectural, publicitaire ou commercial de forte intensité et de grande dimension.

Les lumières de la Terre - Data courtesy Marc Imhoff of NASA GSFC and Christopher Elvidge of NOAA NGDC. Image by Craig Mayhew and Robert Simmon, NASA GSFC.

Cette image de la NASA montre l’importance de l’éclairage nocturne sur la Terre.

Au niveau de la France, le site d’astronomie de l’association Avex (car la pollution lumineuse empêche aussi l’observation des étoiles !) présente des cartes de pollution lumineuse –> ici.

Il existe une Association pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne –> ici.

 

Mado

 

Share

One Response to “Eclairage urbain et biodiversité”

  1. MEUNIER 16 février 2012 at 23 h 00 min #

    Outre les nuisances soulignées par votre article, l’éclairage urbain est presque partout surdimensionné. Récemment, dans une rue peu passante de mon quartier, un luminaire sur deux ne fonctionnait pas. Non seulement ce n’était pas gênant, mais la lumière était plus douce et plus agréable. Il y a là une source d’économies en énergie considérable.
    Meilleures salutations

Leave a Reply