Paris.fr
Accueil

Bonne la poire !

28 jan

Poire - Flickr - guymoll

Poire - Flickr - guymoll

Au même titre que la pomme, la poire est un fruit d’hiver populaire et bon marché que l’on peut consommer pendant tout l’hiver. On lui prête des propriétés diurétiques. Elle se cueille en automne à peine mûre (sur l’arbre elle mûrit mal et sa chair est moins bonne) et elle est ensuite conservée dans des entrepôts réfrigérés à atmosphère contrôlée où elle finit de mûrir.

Il existe plusieurs centaines de variétés de poires aux formes, goût et texture complètement différent. Leur période de maturation est très étalée ce qui permet de consommer ce fruit plus longtemps. Mais attention, à  la maison, la poire ne se conserve pas plus d’une semaine. Après elle devient vite blette. Certaines variétés peuvent se conserver plus longtemps mais en cave dans le noir et au frais.

Poirier avec ses fruits - Flickr -  phileole

Poirier avec ses fruits - Flickr - phileole

Le poirier est un arbre originaire du Nord de l’Asie dont les fruits sont sélectionnés depuis la plus haute Antiquité. La tradition rapporte que les souverains venant se faire sacrer à Reims, recevaient en cadeau une poire et une coupe de champagne. Louis XV, Louis XVI et même Marie Louise en furent gratifiés. Charles X en dégusta également lors de son sacre en 1825 tandis que le maire de Reims lui disait « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos cœurs » (source wikipédia)

Eau de vie de poire - Flickr -  RichardBarley

Eau de vie de poire - Flickr - RichardBarley

Les poires (surtout la poire Williams) sont couramment utilisées pour produire de l’eau-de-vie. Parfois une poire est enfermée dans la bouteille. Pour cela il a fallu introduire les jeunes pousses de poires dans des bouteilles suspendues aux branches du poirier.

Dessin de poire - Flickr - Norma Frances

Dessin de poire - Flickr - Norma Frances

La poire fait souvent partie du langage populaire. « Prendre quelqu’un pour une poire » ou être qualifié de « bonne poire » a une connotation péjorative. Cela signifie être un gentil (trop) et un peu niais qui se laisse facilement avoir. « Garder une poire pour la soif » indique une certaine réserve, une méfiance. »Entre la poire et le fromage » désigne la période de fin du repas. Enfin « couper la poire en deux » exprime un accord tacite ou chaque partenaire met du sien pour parvenir a un accord.

Clafoutis aux poires - Flickr - sierravalleygirl

Clafoutis aux poires - Flickr - sierravalleygirl

Ma recette a base de poires: le clafoutis !


Je prépare une pâte à clafoutis avec 40g de farine, 60g de sucre, 2 œufs et 1/4 de litre de lait. Pour l’onctuosité j’ajoute un peu de crème fraîche ou de beurre fondu. Je parfume avec de la cannelle, ou du sucre vanillé, ou l’écorce râpée d’un citron (bio). Dans un moule beurré je dispose les poires (3 ou 4 selon la grosseur du fruit) préalablement épluchées et coupées en gros morceaux. Je verse la pâte pour recouvrir les fruits et cuit environ une demi-heure au four a 180°.

 

Colette

Share

No comments yet

Leave a Reply