Paris.fr
Accueil

Le pruneau un fruit sec aux multiples vertus

17 fév

Pruneaux sur l'arbre - Flickr - bulbocode909

Pruneaux sur l'arbre - Flickr - bulbocode909

La production française de pruneaux est actuellement de 50 000 tonnes  obtenues à partir de 150 000 tonnes de prunes fraîches. (source wikipédia)

Le pruneau faisait partie des aliments favoris des marins. Grâce a ses propriétés de conservation et a sa richesse en vitamines il leur permettait de se préserver du scorbut.

Pruneaux secs - Flickr -  mikaregolos

Pruneaux secs - Flickr - mikaregolos

La récolte des fruits se fait a la fin de l’été entre le 15 août et le 20 septembre. Les fruits mûrs sont ramassés, lavés à l’eau douce, calibrés par tailles et ensuite séchés (le plus souvent industriellement).  Ils séjournent  entre 20 et 24 heures dans des fours chauffés entre 70 et 80 °C  jusqu’à ce que leur taux d’humidité résiduel soit ramené à 21 – 22 %. Ce taux d’humidité réduit permet une bonne conservation sur plusieurs années en atmosphère naturelle. Il faut généralement entre 3 et 3,5 kg de prunes  fraîches pour obtenir après séchage 1 kg de pruneaux d’Agen. Une fois séchés les pruneaux prennent une couleur noire due à l’action d’enzymes. Avant commercialisation, ils sont réhydratés dans un bain à 75-80° pour remonter leur taux d’humidité à 35 % environ.

Le pruneau a un fort pouvoir antioxydant. Il est riche en fer, en sucres (glucose, fructose, sorbitol) et en potassium. C’est par sa forte teneur en sorbitol qu’il a une action laxative. On lui prête également des vertus visant à prévenir la perte osseuse. Il aurait donc un rôle préventif sur l’ostéoporose.

Pour Noël il est courant d’offrir des corbeilles de fruits secs où se côtoient amandes, noisettes, dattes…pruneaux.

Pruneaux et fruits secs - Flickr - guillaume Brialon

Pruneaux et fruits secs - Flickr - guillaume Brialon

Les pruneaux se consomment en dégustation comme fruit sec (très énergétique), ou cuits en compote. On les mange aussi à l’apéritif, entourés d’une tranche de bacon et passés au four. Ils accompagnent parfois des rotis ou de la volaille (pintade aux pruneaux). Il est très utilisé aussi en Afrique du Nord dans les tajines.

Far breton aux pruneaux - Flickr - sierravalleygirl

Far breton aux pruneaux - Flickr - sierravalleygirl

Ma recette: le far aux pruneaux

Mélanger dans un saladier 225g de farine, 125 g de sucre en poudre, 4 oeufs pour faire une pâte bien lisse et sans grumeaux. Puis, petit a petit,  ajouter un litre de lait. Parfumer selon votre goût avec de la vanille, de la fleur d’oranger ou du rhum. Beurrer largement un moule a manqué et y déposer 500g de pruneaux dénoyautés puis verser la préparation dessus. Déposer quelques noisettes de beurre à la surface et enfourner pour 40 minutes environ.

Colette

Share

No comments yet

Leave a Reply

Current ye@r *