Paris.fr
Accueil

Les carottes font avancer l'agriculture urbaine au parc de Bercy

4 juil

Mairie de Paris

 

Alors que vient de débuter l’exposition ‘Savez-vous planter les choux au Parc de Bagatelle, la Ville de Paris, toujours dans le cadre de sa saison consacrée  à l’agriculture urbaine et en partenariat avec la ville de Strasbourg et l’association Lyon 2100, présente l’exposition « Carrot city » du 20 juin au 4 novembre.

Si les villes s’étalent et attirent toujours plus d’exilés urbains, elles ne peuvent pas vivre en autarcie. Leur déconnexion des campagnes pose la question de leur approvisionnement alimentaire et d’une agriculture qui nourrit des populations toujours plus éloignées. Mettre la campagne à la périphérie, c’est se déconnecter de son agriculture, des espaces agricoles essentiels à des villes  préoccupées par le contenu de leurs assiettes. C’est pourquoi les rapports entre villes et campagnes sont à repenser.

L’exposition « Carrot City » propose des idées tirées d’exemples internationaux et français visant à promouvoir une agriculture urbaine et une production alimentaire durable tout en cherchant à recréer du lien social.

Conçu à Toronto, « Carrot City » est un projet de la Ryerson University qui rassemble des idées venues de divers horizons : étudiants en art, architectes, agriculteurs et simples amateurs qui souhaitent faire avancer une agriculture aussi urbaine que durable. « Carrot City » prend la forme d’une exposition (et d’un site internet) qui, après avoir fait le tour du monde, vient s’enrichir, à Paris, de nouveaux projets et réalisations tirés d’exemples parisiens, strasbourgeois et lyonnais.

En suivant un parcours en plein air, ponctué de carottes géantes, le visiteur pourra découvrir 44 panneaux organisés autour de 5 thématiques : la ville, le quartier, le logementles toits, les composants, autant de niveaux nécessaires pour concevoir au mieux l’agriculture urbaine. C’est en passant en revue ces différentes échelles que l’exposition peut offrir un panorama complet des avancées de l’agriculture urbaine.

Photo : D. Gander-Gosse

 

A l’échelle de la ville, on apprend que le programmeMain Verte’  invite les Parisiens depuis maintenant plus de dix ans à créer et cultiver des potagers dans des jardins partagés et que la ville de Montreuil propose à ses habitants des murs à pêches afin de croquer un fruit frais à n’importe quelle heure de la journée.

 

Un jardin partagé de la Main Verte à Paris.

 

Pour faire avancer l’agriculture urbaine, l’exposition ne se trompe pas en mettant l’accent, après la ville,  sur le quartier avec des projets qui sont des moyens pour apprendre, enseigner et faire adopter de nouvelles habitudes. On y trouve « l’espace culturel écologique géré par les habitants » du 56 rue-St-Blaise, le jardin d’ECObox dans le 18e ou le Campus de la Doua près de  Lyon, autant de panneaux qui mettent en lumière l’importance sociale que revête l’agriculture urbaine.

 

Aperçu du jardin d’ECObox

 

Après le quartier, l’exposition propose des réalisations en termes de logement. Les immeubles, lotissements ou simples appartements attirent beaucoup l’attention des architectes, urbanistes et jardiniers afin de pouvoir avoir chez soi en ville, ses propres fruits et légumes. La Ferme à Romainville est exposée au parc de Bercy, cet ancien HLM qui connaît depuis une dizaine d’année une révolution environnementale.

 

Photo : SOA Architectes / LUA

 

Pour faire venir l’agriculture en ville, il faut de la place et les villes,

avec leurs toits, comptent des kilomètres de surfaces horizontales inutilisées. Pour illustrer cette thématique, la Ville de Paris nous donne l’exemple du Gymnase Vignoles dans le 20e avec des toits végétalisés où il est possible de venir cultiver son propre potager.

 

Les toits du Gymnase dans le 20e.

 

Enfin, le visiteur pourra terminer sa visite par la présentation des composants et autres technologies innovantes comme les jardinières transportables, les poulaillers des villes, les installations de compostage pour rendre l’agriculture accessible aux citadins.

 

Des jardinières transportables pour les agriculteurs urbains en herbe

Accès :

Métro Bercy – Métro Cour St-Emilion 

Chai du Parc de Bercy – 41, rue Paul Belmondo – 12e

du 21 juin au 4 novembre 2012

Entrée gratuite

 

Romain.

Share

5 Responses to “Les carottes font avancer l'agriculture urbaine au parc de Bercy”

  1. Géraldine 6 juillet 2012 at 11 h 59 min #

    Jusqu’à quand se déroule cette exposition? L’affiche dit le 15 septembre, le début de l’article parle du 30 septembre, et en toute fin d’article, on passe au 4 novembre… À en perdre son latin!

    • Ca se passe au jardin 9 juillet 2012 at 11 h 56 min #

      C’est une erreur de ma part. L’exposition aura lieu au parc de Bercy jusqu’au 4 novembre.

      Merci de nous avoir fait part de cette petite incohérence.

      Romain

  2. SOA 10 juillet 2012 at 9 h 59 min #

    Bonjour,
    Merci de préciser que la 5ème image (ferme de Romainville) est une image de SOA Architectes / LUA.
    Cordialement,
    OR

  3. Michèle 12 août 2012 at 19 h 43 min #

    Bonjour,
    je viens de visiter l’expo qui est vraiment intéressante.
    J’aimerais savoir s’il est possible d’obtenir une copie de l’affiche pour ma collection.
    Merci.

    Michèle

Trackbacks and Pingbacks

  1. Libourne | Pearltrees - 22 décembre 2012

    [...] < ENSAP < peritio Get flash to fully experience Pearltrees Les carottes font avancer l’agriculture urbaine au parc de Bercy Mairie de Paris Alors que vient de débuter l’exposition ‘ <b>Savez-vous planter les [...]

Leave a Reply