Paris.fr
Accueil

Un botaniste nous raconte...

6 oct

Paul-Robert TAKACS-KOPPANDI est botaniste chargé d’études floristiques à la Ville de Paris. Il est aussi professeur de Botanique dans le cadre des Cours municipaux pour Adultes. Il nous fait partager sa passion et  nous dévoile les croquis qu’il improvise au cours de ses promenades dans la nature.

APIACEAE Heracleum mantegazzianum

APIACEAE Heracleum mantegazzianum

APOCYNACEAE Mandevilla sanderi

APOCYNACEAE Mandevilla sanderi

Bauhinia variegata candida FABACEAE

Bauhinia variegata candida FABACEAE

« Je n’en finis plus de craquer pour les plantes que je croise. Que ce soit à Paris, sur l’heure de déjeuner ou après le travail, en week-end ou en vacances en France ou à l’étranger, même si je suis toujours pressé, je suis bien obligé, pour chaque dessin, de m’arrêter une demi-heure, une heure, pour croquer une plante. Puis je poursuis chez moi, au chaud, quand il ne fait plus assez bon dehors pour sortir.

CELASTRACEAE ex PARNASSIACEAE Parnassia palustris

CELASTRACEAE ex PARNASSIACEAE Parnassia palustris

HYPERICACEAE Hypericum subsessile

HYPERICACEAE Hypericum subsessile

LECYTHIDACEAE Couroupita guyanensis

LECYTHIDACEAE Couroupita guyanensis

Quand il y a une plante qui a attiré mon regard, j’en fais une bouchée : un croquis rapide, que je précise au fur et à mesure. Les traits de crayon se multiplient, s’affinent, mon papier se charge… Je confirme ensuite à l’encre les traits de crayon que je choisis de conserver dans le fatras et je gomme le reste ; je termine en coloriant à l’encre, à l’aquarelle et à la gouache.

LECYTHIDACEAE Gustavia gracillima

LECYTHIDACEAE Gustavia gracillima

ONAGRACEAE Epilobium angustifolium

ONAGRACEAE Epilobium angustifolium

OXALIDACEAE Averrhoa carambola COULEUR

OXALIDACEAE Averrhoa carambola COULEUR

Je m’étais astreint à une planche dessinée par famille botanique, mais je dois constater qu’il m’arrive souvent de craquer pour une seconde, une troisième plante d’une même famille. J’avais commencé par des plantes sauvages, mais comme je m’ennuyais en hiver, quand il n’y a plus de fleurs à voir, j’ai débordé sur les plantes étrangères, par exemple celles cultivées aux Serres d’Auteuil et que j’avais pu rencontrer dans leurs contrées tropicales d’origine, lors d’un voyage en Thaïlande. »

Colette.

Share

5 Responses to “Un botaniste nous raconte...”

  1. Bernard 7 octobre 2012 at 19 h 13 min #

    Qu’attend la ville pour lui consacrer une expo ? ou un éditeur pour le publier ? C’est magnifique.

  2. Jean-François Moreau 9 octobre 2012 at 10 h 13 min #

    Vous devriez contacter Pierre-Arthur Moreau, MCA, taxonomiste mycologique à la faculté de Pharmacie de l’université Lille 2, administrateur de la Société Française de Mycologie, et faire avec lui un grand livre grâce à vos talents conjugués.http://botanique.univ-lille2.fr/fr/personnes/stock-maitres-de-conference/dr-pierre-arthur-moreau.html

  3. TAKACS Paul-Robert 10 octobre 2012 at 10 h 08 min #

    Merci pour vos encouragements.
    J’ai la joie de vous faire savoir que l’une des planches ci-dessus sera présentée au salon des Artistes de la Ville de Paris (21 novembr > 8 décembre 2012 Hôtel de Ville de Paris).
    Plusieurs autres sont visibles sur mon blog consacré à la botanique BOTABLOG2 : bonne visite !

  4. Paris Label 22 octobre 2012 at 11 h 45 min #

    Superbe !

Trackbacks and Pingbacks

  1. BOTABLOG » Archives du Blog » AQUARELLE BOTANIQUE - 6 octobre 2012

    [...] Posté par Paul-Robert TAKACS le 6 octobre 2012 ma méthode de dessin : http://blogs.paris.fr/casepasseaujardin/2012/10/06/un-botaniste-nous-raconte/ [...]

Leave a Reply

Current ye@r *