Paris.fr
Accueil

Episode #1 Paris par îles : L'île de la Grenouillère a tout pour plaire !

23 juil

On jette l’ancre dans une mer d’herbes folles – Anne-Catherine Baechtel

L’île de la Grenouillère, ce n’est pas que pour les grenouilles ! Et pas la peine de faire cette tête, on ne t’embrassera pas ! Flickr – Dominique Ariberti CC

Un petit chemin sur les bords de Seine qui n’attend plus que vous ! – Anne-Catherine Baechtel

Des flocons en fleurs – Anne-Catherine Baechtel

L’escale des gourmands – Anne-Catherine Baechtel

Il n’y a pas que sous les Ponts de Paris que coule la Seine – Anne-Catherine Baechtel

L’endroit rêvé pour un pique-nique, non? – Anne-Catherine Baechtel

Une plage privatisée? Même plus besoin d’aller à Saint-Tropez ! Anne-Catherine Baechtel

Ce petit chemin… qui sent la noisette… – Anne-Catherine Baechtel

 

Les belles îles, ce n’est pas qu’en mer qu’on les trouve ! Et puis, on est en Ile-de-France, et ce n’est pas pour rien ! De petits trésors verdoyants se cachent aux abords et dans Paris. Lieux préservés ou touristiques, on vous les fait découvrir tout l’été… Épisode #1 tout de suite !

Et notre découverte du weekend a un nom bien sympathique : l’île de la Grenouillère, entre Croissy-sur-Seine et Bougival. On l’appelle aussi l’île de la Chaussée, mais Grenouillère, c’est tout de même plus original !

Cette île a une histoire : elle a été un haut lieu de l’impressionnisme en France (Bougival est juste à côté), et des peintures de Monet, Renoir… l’ont immortalisée. Portant haut le canotier, les peintres aiment à s’y promener, à installer leur chevalet dans ce cadre de nature préservé. Ils y font bombance avec de bonnes pêches fraiches et font la fête très joyeusement, dans les guinguettes et péniches proches. Et en y passant, vous pourrez même vous imaginer en digne héritier de Napoléon III, qui y fit une visite nocturne avec son épouse en 1869. Si ça, ça ne vous donne pas envie d’y aller !

Aujourd’hui, comme vous pouvez le voir, l’île a conservé un caractère assez sauvage, et un charme mystérieux dont on ne se lasse pas. Et surtout, elle reste, même le weekend, un lieu préservé de la foule, agréable pour se reposer, lire ou partager un bon moment en famille…

Notre parcours:

A partir de la gare de Chatou-Croissy, on a longé le bord de la Seine vers le pont de Chatou, traversé le pont pour accéder à ce hameau de verdure (indiqué île des impressionnistes sur la carte), puis l’on s’est promené sur cette île, qui malgré l’implantation d’un camping et d’un golf, n’a rien perdu de sa beauté (et de tous ses secrets)…

Pour y voir plus clair, voici la carte (à partir de la gare RER de Chatou-Croissy).

Les pistes cyclables de la ceinture verte passent aussi à proximité et une aire de jeu ainsi qu’un espace pique-nique avec une fontaine à eau permettent de s’y restaurer aisément.

 Informations :

Les informations de l’Office du Tourisme de Bougival, c’est ici. Et vous pouvez visiter aussi le musée de la Grenouillère, tout proche, à Croissy-sur-Seine, dont voici la brochure d’informations.

Pour en savoir plus sur l’histoire de cette île, cliquez ici.

Accès par le train avec le RER A, sortie Chatou-Croissy (direction St-Germain-en-Laye).

(rappel: dézonage de la carte Navigo, profitez-en !)

Le chemin est assez plat, et il est possible de s’y rendre en poussette.

 

Anne-Catherine

Share

No comments yet

Leave a Reply

Current ye@r *