Paris.fr
Accueil

La chouette hulotte parisienne en danger

27 Jan

Chouette hulotte - Photo : Flickr - doevos - CC

Chouette hulotte – Photo : Flickr – doevos – CC

Chouette hulotte - Photo : Flickr - Sergey Yeliseev - CC

Chouette hulotte – Photo : Flickr – Sergey Yeliseev – CC

Chouette hulotte - Photo : Flickr - Generalnoir / D McG - CC

Chouette hulotte – Photo : Flickr – Generalnoir / D McG – CC

 

Depuis 2010, Romain Sordello s’est engagé dans un projet pour étudier et préserver la Chouette hulotte à Paris. Ce rapace nocturne est en effet en train de disparaître de notre capitale sans explication. Avec l’aide de plusieurs partenaires, son action consiste notamment à installer des nichoirs dans les sites propices à cet oiseau. L’objectif est de lui offrir des cavités de nidification et de mieux comprendre ce qui ne lui convient plus à Paris. Aujourd’hui, 17 nichoirs sont installés en zone intra-muros et il est important d’en poser d’autres pour augmenter les chances de réussite avant que les dernières chouettes ne disparaissent.

Pour développer d’avantage son projet, il fait un appel aux dons, via le site kisskissbankbank

 L’argent récolté servira :

– à confectionner et poser de nouveaux nichoirs

– à acheter du matériel nécessaire pour la pose et le contrôle des nichoirs

– à acquérir des instruments de mesure 

 

On aime bien les chouettes hulotte parisiennes, et on en a déjà parlé dans les articles suivants :

Des nichoirs pour la chouette hulotte

Chouette hulotte

La petite chouette hulotte blessée

 

Et pour les dons pour le projet de sauvegarde de la chouette hulotte, de Romain Sordello, c’est par ici.

 

Margaux Bourgoin

 

Share

One Response to “La chouette hulotte parisienne en danger”

  1. Alain 8 mars 2014 at 17 h 25 min #

    L’explication ne serait-elle pas simplement qu’il y a beaucoup trop de lumière et donc plus de nuit (par exemple depuis quelques lustres le square Brassaï — anciennement « Blanqui » — dans le 13e est éclairé toute la nuit; je suppose qu’il n’est pas le seul dans ce cas); il y a 20 ans nous entendions certaines nuits une hulotte …
    Bien cordialement
    Alain

Leave a Reply