Paris.fr
Accueil

Une jardinière de plantes sauvages # 2

30 jan

Muscaris (Muscari neglectum) – Photo : Flickr – .Bambo. – CC

Ail des ours (Allium ursinum) – Photo : Flickr – capitphil – CC

Géranium Herbe à Robert (Geranium robertianum) – Photo : Flickr – Steve Chilton / Steve_C – CC

Anémone des bois (Anemone nemorosa) – Photo : Flickr – Harry Harms – CC

Jacinthe des bois (Hyacinthoides non scripta) – Photo : Flickr – Laurence Livermore / lofaesofa – CC

 

Après la jardinière de plantes messicoles et la jardinière de plantes de friche, voici les plantes à choisir pour créer une jardinière de sous-bois et une jardinière de prairie sèche. A choisir suivant l’orientation de votre bord de fenêtre, balcon ou terrasse…

 

Ail des ours (Allium ursinum), Anémone des bois (Anemone nemorosa), Jacinthe des bois (Hyacinthoides non scripta), Muscari (Muscari neglectum), Géranium Herbe à Robert (Geranium robertianum) sont des plantes de sous-bois à exposer donc à l’ombre, mi-ombre.

 

Si votre balcon (ou fenêtre, ou terrasse) est exposé plus au soleil, créez une jardinière de plantes de prairie sèche

Achillée millefeuille (Achillea millefolium) – Photo : Flickr – Randi Hausken – randihausken – CC

Carotte sauvage (Daucus carota) – Photo : Flickr – Anita363 – CC

Réséda jaune (Reseda lutea) – Photo : Flickr – Steve Chilton – CC

Brize intermédiaire (Briza media) – Photo : Flickr – Claire Woods/ buildingadesert – CC

Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) – Photo : Flickr – Roberto Verzo – CC

Œillet des chartreux (Dianthus carthusianorum) – Photo : Flickr – Peter Hanegraaf/ Pethan – CC

Géranium sanguin (Geranium sanguineum) – Photo : Flickr – Ferran Pestaña – CC

 

Œillet des chartreux (Dianthus carthusianorum), Brize intermédiaire (Briza media), Géranium sanguin (Geranium sanguineum), Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias), Réséda jaune (Reseda lutea), Carotte sauvage (Daucus carota), Achillée millefeuille (Achillea millefolium) sont des plantes de prairie sèche à planter dans de la terre de jardin mélangée à du sable et du gravier, et à exposer côté soleil.

Toutes les infos, sont sur le site des Acteurs du Paris Durable –> ici.

 

[ré-édition d'un billet de janvier 2012]

Mado

Share

2 Responses to “Une jardinière de plantes sauvages # 2”

  1. Paris Label 26 janvier 2012 at 11 h 27 min #

    Que des belles et des subtiles ! j’adore, j’adhère ! avec un faible pour la carotte sauvage avec son coeur pourpre et la brize intermédiaire…

  2. Jean-Éric MANDENGUE 3 février 2012 at 14 h 52 min #

    Pour tous les amoureux(ses)du jardinage et des plantes, « l’année du jardinier » de l’écrivain tchèque Karel Capek est à lire absolument.
    « L’année du jardinier », comme son titre l’indique, suit un jardinier dans l’entretien de son jardin, mois après mois. Les chapitres courts suivent ses pérégrinations dans les différentes étapes de sa création.

    Un petit précis de jardinage humoristique et philosophique…

Leave a Reply