Paris.fr
Accueil

La permaculture, un écosystème agricole en harmonie avec la ville

8 Oct

Permaculture à la Ferme de Paris (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Permaculture à la Ferme de Paris (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Potager du 107 rue de Reuilly (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Potager du 107 rue de Reuilly (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Dune potagère au square Maurice-Gardette (Christophe Noël / Mairie de Paris)

Dune potagère Maurice-Gardette (Christophe Noël / Mairie de Paris)

 

La permaculture, c’est la garantie d’une production permanente et abondante, sans épuiser le sol.

C’est une démarche et une technique de production agricole inspirée par le fonctionnement des écosystèmes naturels. En associant de multiples variétés végétales et en respectant une organisation des plantations adaptée à la morphologie du terrain, elle permet, grâce à des pratiques culturales bio, d’atteindre une productivité intensive !

Où voir et pratiquer la permaculture à Paris ?

Des jardins participatifs et certains espaces verts municipaux abritent des parcelles permacultivées. C’est le cas notamment de la terrasse des habitants du 107 rue de Reuilly (12e) ou encore, des squares de la Roquette et Maurice-Gardette (11e). Mais le haut lieu de la pédagogie agricole urbaine, c’est la Ferme de Paris !

Visitez la Ferme de Paris et découvrez des expérimentations innovantes de culture en ville

En lisière de l’hippodrome, nichée au cœur du bois de Vincennes, ce pôle ressources pour l’alimentation durable de la Ville de Paris est un véritable lieu de démonstration et d’expérimentations innovantes. La permaculture y tient une place privilégiée et des ateliers publics y sont régulièrement organisés pour apprendre comment réussir sa production permacultivée.

 

potager et permaculture au square de la Roquette

Aménagement permacole au square de la Roquette (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Stage à la Ferme de Paris (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Stage à la Ferme de Paris (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Pourquoi se mettre à la permaculture ?

Dans une société où la ville prend une place grandissante, la permaculture est une démarche inestimable pour la qualité de vie des habitants.

Son objectif : concevoir des écosystèmes humains durables fondés sur une éthique élémentaire de respect de la terre, des hommes et de partage équitable.

Concevoir des écosystèmes humains durables

La technique étant inspirée du fonctionnement de la nature, elle permet d’optimiser les productions tout en préservant les ressources naturelles que sont l’eau, les sols, l’énergie et la biodiversité. Elle et également propice à l’épanouissement humain autour de valeurs sociales et de partage.

Quelle surface pour réussir sa permaculture ?

Une parcelle de 100 m² de terrain gérés en permaculture peut couvrir les besoins annuels en légumes et en fruits d’une famille de 4 personnes ! C’est véritablement une approche idéale de l’agriculture en ville adaptée aux petites surfaces.

Une parcelle de 100 m² peut nourrir à l’année une famille de 4 personnes.

Comment procéder ?

Tout d’abord, identifier l’environnement dans lequel on souhaite mettre en place les cultures. Quel sol ? Quel ensoleillement ? Quelle exposition au vent ?.. C’est ce diagnostic qui va déterminer les variétés qui pourront être cultivées avec le minimum d’intervention humaine.

 

Création du potager sur lasagne du 107 rue de Reuilly (Marie de Paris)

Création du potager sur lasagne du 107 rue de Reuilly (Marie de Paris)

 

Et même sans terrain, grâce à la technique de la culture sur lasagne on peut créer une dune permacultivée de toute pièce sur une dalle minérale !

Même sur une terrasse minérale grâce à la culture sur lasagne.

Pour optimiser la production, tout en limitant l’intervention du jardinier, la priorité est donnée aux plantes pluriannuelles comestibles, à une diversité importante d’espèces et de catégories végétales : arbres, arbustes, plantes herbacées.

La petite faune – vers, insectes et oiseaux notamment – joue aussi un rôle important. Les associations de plantes, animaux et matériaux naturels contribuent au maintien d’un sol fertile.

 

Zoom sur le potager Maurice-Gardette (Christophe Noël / Mairie de Paris)

Zoom sur le potager Maurice-Gardette (Christophe Noël / Mairie de Paris)

 

À vos semoirs !
> Vincent et daplaza

La permaculture apparue entre 1978 et 1981, est la reprise du concept d’Agriculture Naturelle défini par Masanobu Fukuoka (microbiologiste japonais) en 1975 dans son livre : « La révolution d’un seul brin de paille ». L’idée a été développée par deux australiens, Bill Mollison (maître de conférences de psychologie de l’environnement) et David Holmgren.

À lire également : keyhole, spirale à aromatiques de la ferme de Paris, potager en lasagnes du 17 rue de Reuilly

Share

No comments yet

Leave a Reply