Paris.fr
Accueil

Martin pêcheur, en ce moment au parc de Bercy

20 Nov

Martin pêcheur - photo : Jérôme Figea

Martin pêcheur – photo : Jérôme Figea

Martin pêcheur – photo : Franck Bohain

Martin pêcheur – Photo : Franck Bohain

 

Franck Bohain nous a envoyé  2 belles photos de Martin pêcheur qu’il a prises dans l’Essonne (91). C’est un oiseau peu facile à observer car vif et très rapide. Bravo et merci pour ces clichés.

Il aurait pu les prendre à Paris, car cet oiseau est nicheur dans la capitale, comme nous l’apprend l’excellent site les oiseaux en ville. J’ai découvert dans ce site que la position du poisson dans le bec du martin pêcheur, informe sur ses intentions : pour se nourrir ou pour nourrir la femelle ou un oisillon. Sur la photo de Franck, la tête du poisson est à l’arrière, dans le bec, il s’apprête donc à l’avaler. Miam miam !

Mado

 [ré-édition d'un article d'octobre 2011]

On nous apprend que le Martin pêcheur a été observé à plusieurs reprises dans le parc de Bercy au cours de ce mois de novembre 2015. Occasion rêvée de revenir sur cet oiseau magnifique…

Des jardiniers ont observé un Martin-pêcheur d’Europe à trois reprises depuis le mois de septembre, dans le parc de Bercy. Il a été aperçu en vol autour des bassins du Pavillon du lac et posé près de la pièce d’eau en face de la Maison du Jardinage.

Cet oiseau de 16 cm de long se reconnaît par la dominante bleue de ses plumes, son corps trapu et sa poitrine orangée. Cette observation peut correspondre à celle d’un jeune de cette année. Si les adultes sont généralement sédentaires, les jeunes peuvent effectuer des mouvements de dispersion en automne.

La présence du Martin-pêcheur repose sur des eaux propres et assez claires pour le repérage des proies (essentiellement des petits poissons et des crustacés) et des berges végétalisées où il creuse un terrier pour y établir son nid au printemps. La végétalisation des bords de certains plans d’eau du parc profite certainement à cet oiseau, comme à d’autres espèces du parc comme les libellules, les canards colvert, Gallinule poule d’eau …). Sensible aux dérangements, il peut s’en servir comme zone refuge ou comme perchoir pour repérer ses proies.

Le Martin-pêcheur d’Europe fréquente régulièrement les pièces d’eau des bois de Boulogne et de Vincennes. Son observation intra-muros reste ponctuelle, le plus souvent le long de la Seine. En 2008-2009, un couple a déjà utilisé une cavité sous un quai pour nicher sur les bords de Seine dans le 15e arrondissement. Il bénéficie d’une protection totale sur le territoire français (arrêté ministériel du 29 octobre 2009).


Guillaume BONTEMPS

 

Share

No comments yet

Leave a Reply