Paris.fr
Accueil

Petite Ceinture : une nouvelle escale verte dans le 13e

21 Jan

Extension des aménagements de la petite ceinture 13ème / Photo : Christophe Noel

Extension des aménagements de la petite ceinture 13ème / Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

Photo : Christophe Noel

 

Bonne nouvelle pour les promeneurs : une nouvelle portion de la Petite Ceinture ouvre au public dans le 13e. 

Après les 16e et 15e arrondissements, la Petite Ceinture poursuit  sa métamorphose. Dans le 13e arrondissement, une nouvelle portion de promenade est accessible au public à partir du 23 janvier.

La Petite Ceinture, voie ferroviaire de 36 km, fut construite autour de Paris au Second Empire (1852-1870). La  portion reliant  la gare de Rungis à la gare Masséna,  fermée au service voyageurs en 1934,  fut utilisée par les trains de marchandises jusqu’en 1991. La ligne reprend du service mais le roulement  sourd des wagons sur les rails s’est bel et bien évanoui. Cette nouvelle tranche relie le jardin Charles Trenet à celui du Moulin-de-la-Pointe. Le caractère original de cette friche ferroviaire a été préservé et s’intègre dans le tissu urbain. Le cadre de vie des habitants de l’éco-quartier de la gare de Rungis, construit à partir de 2003 sur ce site en est amélioré : les déplacements dans ce secteur sont plus faciles et bien plus agréables.

Faune et flore protégées

L’intérêt écologique de cette friche a également été pris en compte dans la conception de cet espace vert original. Depuis sa désaffection, la végétation spontanée s’était installée peu à peu sur les ouvrages ferroviaires, y créant des habitats propices à la faune et la flore. Cette biodiversité est très précieuse en ville où elle survit et se développe grâce à l’existence de « couloirs écologiques ». A Paris, la Petite Ceinture est reconnue comme l’un de ces « couloirs écologiques » où des espèces protégées, telles que le hérisson par exemple, ont été recensées. Aurez-vous la chance d’observer ce grand solitaire, même s’il ne sort qu’à la nuit tombée ? Si oui, respectez sa tranquillité !

Aujourd’hui, des prairies sèches, des talus, des massifs arbustifs modèlent en douceur le paysage. Les peupliers présents avant les travaux ont été conservés et font écho au bien nommé quartier de la Poterne des Peupliers.

Le site a aussi été conçu pour permettre aux nouveaux modes de vie en ville de trouver ici un lieu d’expression. Les beaux jours seront autant d’occasions de réinventer l’endroit avec des pique-niques et autres activités festives et de détente…

Programme de l’inauguration, samedi 23 janvier

Inutile de tout vous répéter ici : le programme complet est détaillé sur Paris.fr : cliquez ici pour le consulter.

Pour en savoir plus

 

Christine

Share

No comments yet

Leave a Reply