Paris.fr
Accueil

Atelier «cultiver ses champignons à la maison»

18 Mar

Culture de champignons sur bûche / Photo http://www.agriculteururbain.com/culturedechampignons/

Culture de champignons sur bûche / Photo www.agriculteururbain.com

Culture de champignons à la maison/ Photo Claude HERRADA Flickr

Culture de champignons à la maison/ Photo Claude HERRADA Flickr

Champignons / Photo : torange-fr

Champignons / Photo : torange-fr

 

Quand le champignon s’invite chez vous

C’est à la Ferme de Paris qu’un atelier pratique « Cultiver ses champignons à la maison » vous attend.

Il se déroulera le mercredi 30 mars de 10 h à 16 h. Une journée placée sous le signe de l’agriculture urbaine avec au programme, conseils, astuces, découverte de la culture de champignons sur bûche

Deux espèces de champignons seront sous les feux des projecteurs : le shiitake  et le pleurote en huître .

 

Le shiitake

Cette espèce est cultivée au Japon et en Chine depuis  environ 1 000 ans en Chine. C’est le champignon le plus cultivé (frais ou séché) en Asie. Il pousse naturellement en Chine à une altitude de 2 100 à 2 400 mètres.

Il est à présent vendu à l’état frais sur les marchés d’Europe et même cultivé en France sous le nom de « shitaké ». Il est également possible de le trouver sous forme séchée dans les épiceries japonaises et chinoises.

C’est un ingrédient utilisé dans de nombreux plats d’Asie de l’Est, japonais, chinois ou encore coréens. Au Japon, il est utilisé dans de nombreuses recettes (tenpuradashi, …). On le trouve également dans des recettes de légumes en Corée, comme le japchae. En Chine, il peut être sauté au wok et être un ingrédient des plats de viandes et de volailles, ou être utilisé dans de nombreuses recettes de fondues, soupes, plats de légumes sautés, …

 

Shiitake / Photo : wholeearthharvest.com

Shiitake / Photo : wholeearthharvest.com

Pleurotes en huître / Photo : Wikimedia Commons

Pleurotes en huître / Photo : Wikimedia Commons

 

Le pleurote en huître

Le pleurote en huître pousse de l’automne à l’hiver selon les régions, en touffes sur les feuillus vivants ou tombés. Sa culture a démarré en Hongrie et est maintenant étendue en Europe, en Amérique et en Asie, sans faire toutefois trop de concurrence au champignon de Paris. Il est plutôt commercialisé comme champignons des bois.

D’abord pratiquée sur des billes de bois ensemencées et enterrées, sa culture peut maintenant se faire chez soi, dans des grands sacs de sciures ou grâce à des kits prêts à pousser.

 

Cette activité est gratuite mais pensez à vous inscrire au préalable ici .

Et comme on adore parler champignons, voici une sélection d’articles déjà parus sur le blog :

 

Amélie

Share

No comments yet

Leave a Reply