Paris.fr
Accueil

La plante collier de perles ou la plante à boules

22 Mar

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / Quinn Dombrowski

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / Megan Hansen

Senecio rowleyanus en fleur – photo CC Flickr / David Midgley / petrichor

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / FarOutFlora

 

Le Séneçon de Rowley sort le grand jeu !

Cascade de perles vertes et parfum de cannelle : Senecio Rowleyanus met nos sens en fête. Également appelé Collier de perles ou encore Kleinia à groseilles vertes, son chapelet de grains évoque, au choix, un collier de perles de jade ou un après-midi gourmand au jardin.

Irrésistible et surprenante

Senecio vient du latin « senex » qui signifie vieux ou vieillard. Ce nom fait référence à l’akène (fruit sec), surmonté d’une aigrette de soie, évoquant les têtes blanchies des anciens.

Irrésistible, cette plante est aussi surprenante, avec ces grains parfaits, qui sont, en fait, des feuilles de forme globulaire. Celles-ci permettent au Séneçon, originaire d’Afrique australe et du sud de la Namibie, de stocker l’eau, dans un milieu où elle est rare. Les tiges, filiformes, peuvent atteindre un mètre de long. Le plus souvent, il est cultivé en suspension, dans un pot, l’effet des tiges qui retombent accentuant l’impression de cascade de perles. Il aime la lumière (trois heures d’exposition quotidienne minimum), les sols pauvres, secs et neutres, voire alcalins. A l’extérieur, cultivé en couvre-sol, il agrémente les rocailles et peut supporter des températures de +2°C.

Vivace et succulente

Plante vivace,  succulente, l’arrosage doit être modéré, surtout en hiver, pour le conserver en bonne santé. Il vous le rendra en se couvrant de fleurs, en forme de petites marguerites, aux pétales légèrement rosés, avec des étamines plus longs, aux tons violets et pourpres.

Un joli cadeau parfumé, qui arrive à point nommé pour fêter le début du printemps, voire la fin de l’hiver avec des effluves qui rappellent la cannelle et son cortège d’images gourmandes !

Cette plante est cultivée au Jardin Botanique de Paris, plus précisément au  Parc Floral, dans une serre qui n’est pas accessible au public. Peut-être est-elle visible ailleurs à Paris ? Le jeu de piste commence… A vous de jouer !

Christine

[ ré-édition d’un article du 19 mars 2013]
Share

One Response to “La plante collier de perles ou la plante à boules”

  1. Cote Cloture 22 mars 2016 at 9 h 43 min #

    Très originale cette petite plante !

Leave a Reply