Paris.fr
Accueil
Search results: pomme de terre balcon

Pommes de terre sur le balcon

29 Mar

Photo : Flcikr – wormwould / Angie Shyrigh – CC

Photo : Flickr – solylunafamilia – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Susy Morris / Chiot’s Run – CC

Photo : Flickr – Peter Heide / @pheide – CC

 

Des pommes de terre sur son balcon à Paris ? C’est possible avec la technique de culture verticale dans un sac, une « tour », une caisse, un pot profond… (attention à la toxicité de certains contenants comme les pneus…).

Dès la fin des gelées en avril, vous pouvez planter vos pommes de terre. Récolte 80 à 150 jours plus tard suivant les variétés et longue conservation…

Des infos techniques sur la culture verticale –> ici

Des infos générales sur la culture de la pomme de terre, sur le site gerbeaud.com.

Maintenant, à vous les délicieuses spécialités culinaires à base de VOS pommes de terre, comme la truffade de Colette

 

(réédition d'un billet du 22 mars 2012)

 

Mado

Share

Pommes de terre sur le balcon

15 Avr

Photo : Flcikr – wormwould / Angie Shyrigh – CC

Photo : Flickr – solylunafamilia – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Susy Morris / Chiot’s Run – CC

Photo : Flickr – Peter Heide / @pheide – CC

 

Des pommes de terre sur son balcon à Paris ? C’est possible avec la technique de culture verticale dans un sac, une « tour », une caisse, un pot profond… (attention à la toxicité de certains contenants comme les pneus…).

Dès la fin des gelées en avril, vous pouvez planter vos pommes de terre. Récolte 80 à 150 jours plus tard suivant les variétés et longue conservation…

Des infos techniques sur la culture verticale –> ici ou

Des infos générales sur la culture de la pomme de terre, sur le site gerbeaud.com.

Maintenant, à vous les délicieuses spécialités culinaires à base de VOS pommes de terre, comme la truffade de Colette

 

(réédition du billet du 22 mars 2012)

 

Mado

Share

Un potager sur mon balcon

26 Fév

My Balcony Garden - flickr - Dawn Perry

My Balcony Garden – flickr – Dawn Perry

 

Vous rêvez d’un petit coin de paradis sur votre terrasse ou votre balcon pour pouvoir dire « C’est moi qui l’ai fait ! » à vos premiers invités des beaux jours.
C’est possible à quelques conditions en vous préparant dès à présent.

Vérifiez tout d’abord à quelle installation vous avez droit auprès de votre syndic d’immeuble. Il ne faudrait pas que cela devienne source de conflit avec vos voisins.
Très important également, vérifier le poids supporté par votre balcon si vous voulez plus que quelques pots, comme par exemple un carré potager en bois.
La pente est également importante. Si l’eau que vous versez s’écoule dans votre salon ou stagne au pied de la fenêtre ce sera catastrophe et déception assurées.
Il faudra donc en tenir compte pour faire évoluer votre projet en l’adaptant à votre environnement.

S’assurer ensuite de l’exposition de votre terrasse ou balcon ce qui vous orientera dans le choix de vos futures cultures et de la terre à utiliser.

Vous pourrez ensuite vous rendre dans une jardinerie et choisir les plantes, fleurs, fruits ou légumes voulus et n’hésitez pas à demander conseils à un vendeur.

urban gardening - flickr - Jorge Luis Zapico

Urban gardening – flickr – Jorge Luis Zapico


Voici quelques idées odorantes et colorées :

  • Fraises
  • Framboises
  • Radis
  • Plantes aromatiques
  • Pommes de terre
  • Courgettes
  • Laitues
  • Tomates cerise
  • et tout ce qui est mini…

Bonne dégustation !

[Article paru en mars 2014 - on recycle ! ]

Sophie

 

Share

Comment aider les oiseaux à passer l'hiver ?

2 Déc

Mangeoire pour oiseaux… pleine d’humour… Photo : Flickr – Mark Round – CC

Mangeoire pour oiseaux faite maison – Photo : Flickr – Angela Mabray – CC

Se nourrir une activité de haut vol… Photo : Flickr – N’Grid – CC

Une mésange n’hésite pas à manger la tête en bas – Photo : Flickr – Syl – CC

 

Des mangeoires et abreuvoirs

Vous pouvez leur rendre la vie plus douce et donner un petit coup de pouce à la nature en installant des mangeoires et abreuvoirs dans votre jardin ou sur un appui de votre balcon. Vous pourrez trouver des modèles de mangeoires ainsi que des ouvrages pour apprendre à les confectionner à la Maison Paris Nature  au parc Floral de Paris.

Qu’est-ce-qu’ils mangent?

Les restes de cuisine : graisses d’origine végétale (margarine, végétaline), gâteaux secs peu sucrés, miettes de biscuits et de gâteaux (très riches en graisse), pommes de terre écrasées, riz et nouilles cuites.

Les graines : Céréales et autres graines, qui renferment des graisses riches en hydrates de carbone, lipides, minéraux et vitamines, peuvent être achetées sous forme de sachets « tout prêts » et de boules de graisse (d’origine végétale) renfermant des graines.

Les fruits et noix : pommes, noix, noisettes (dont il faut ouvrir les coques), cacahuètes non salées, non sucrées et non grillées, raisins secs, amandes…

L’eau : Il important d’aménager un abreuvoir (maintenu libre de glace) car en hiver, les oiseaux ont beaucoup de mal à trouver des points d’eau.

Qu’est ce qu’il ne faut pas donner

Il est recommandé de ne pas donner de biscottes, de pain sec, de riz cru et de restes de pâtisseries qui peuvent gonfler dans l’estomac, causer des troubles digestifs, voire provoquer la mort de l’oiseau.

 

Colette et Mado

 

Share

Cultivez la Pompadour

4 Mar

François Boucher, Madame de Pompadour, 1750, Fogg Museum, Harvard University – Photo : Flickr – Steven Zucker / profzucker – CC

Pomme de terre Pompadour – Photo : La Pompadour Label Rouge

 

Cinq agriculteurs picards s’associent pour promouvoir une jeune pomme de terre, créée il y a 22 ans : la Pompadour.

Ils organisent, du 1er au 31 mars, un concours pour gagner des plants de Pompadour.

C’est tout simple, il faut s’inscrire sur leur site et les premiers arrivés sont les premiers servis :

Pour la sixième année consécutive, l’Association Pompadour Label Rouge est fière de proposer aux jardiniers curieux et gourmets, de gagner des plants de Pompadour. Afin d’étendre la possibilité de découvrir cette variété au plus grand nombre, 250 lots de 20 plants, mais aussi 100 lots de 10 plants accompagnés d’un sac de culture sur balcon, seront offerts aux jardiniers sélectionnés.

Dans les lots à gagner : des plants avec un sac de plantation pour balcon. Alors Parisiens, n’hésitez plus, faites pousser des patates sur le balcon ! Consultez notre billet Pommes de terre sur le balcon.

Pourquoi l’avoir nommée Pompadour, cette patate ?

Son nom ? Elle le tient de son homonyme, la Marquise de Pompadour. Confrontés aux règles strictes de création d’un nom de pomme de terre, ses obtenteurs ont choisi celui-ci pour refléter ses qualités gustatives. « Elle était la reine des pommes de terre, mais on ne pouvait pas l’appeler Reine alors on a choisi une marquise pour refléter la noblesse de la variété, » explique Yves Bègue. La Marquise fut l’une des favorites du Roi Louis XV au 18e siècle avant de devenir sa confidente et sa plus grande amie pour les vingt ans qui suivirent. Comme elle, la pomme de terre Pompadour a su séduire durablement la cour des gastronomes par son raffinement et ses qualités gustatives. (extrait du site lapommedeterrepompadour.com).

Tout savoir sur le concours –> ici.

 

Mado

 

 

Share