Paris.fr
Accueil
Archive | Exposition RSS feed for this section

Expo « Paris Fleurs Sauvages » au chai de Bercy

25 Juin

F Ange┤lique des bois ge┤ode

Photo : Angélique des bois – Cité des Sciences – Paris 19 / Magali Roucaut

F Carotte sauvage Louvre

Photo : Carotte sauvage – Musée du Louvre – Paris 1 / Magali Roucaut

F.Petite Cigue

Photo : Petite ciguë – Usine CPCU – Paris 19 / Magali Roucaut

 

F. Liseron Usine Syctom

Photo – Liseron des champs – Usine Sytcom – Ivry-sur-Seine / Magali Roucaut

F. Plantain Conciergerie

Photo : Plantain lancéolé – La Conciergerie – Paris 1 / Magali Roucaut

 

En photographiant ces fleurs sauvages dans des lieux insolites, de la Conciergerie à l’aéroport d’Orly, en passant par une ZAC ou encore la gare d’Austerlitz, Magali Roucaut met en lumière la diversité du patrimoine végétal de Paris, riche de nombreux trésors de biodiversité comme le prouvent ces plantes qui y ont poussé en faisant fi de toutes les contraintes liées à ce paysage urbain.

La Mairie de Paris expose au Chai du parc de Bercy du 25 juin au 4 octobre 2015 les 20 tirages de la série « Paris Fleurs Sauvages », qui représentent des paysages inédits et étonnants au bord des routes, derrière des grilles de chantier, en face du métro ou d’une église, sous les ponts, sur les quais de Seine, etc. 

Vélar odorant, réséda blanc, pois de senteur, séneçon jaune, camomille puante, achillée mille-feuille, un large éventail de fleurs est représenté au fil de ces tirages à venir découvrir jusqu’au 4 octobre au parc de Bercy !

Informations pratiques
Chai du parc de Bercy (12e)
du jeudi 25 juin au dimanche 4 octobre 2015

 

Quitterie puis Alexia

Share

Et si les arbres étaient doués de mouvement ?

8 Juin

Rêvolutions, par Céleste Boursier-Mougenot – photo © Laurent Lecat

Rêvolutions, par Céleste Boursier-Mougenot – photo © Laurent Lecat

Rêvolutions, par Céleste Boursier-Mougenot – photo © Laurent Lecat

Rêvolutions, par Céleste Boursier-Mougenot – photo © Laurent Lecat

Céleste Boursier-Mougenot, expérimentation pour transHumUs / projet Rêvolutions pour le pavillon Francia à la 56e Biennale de Venise 2015. Courtesy de l’artiste et Galerie Xippas, Paris ; Paula Cooper Gallery, New York ; Galerie Mario Mazzoli, Berlin. © Céleste Boursier-Mougenot 2015

Céleste Boursier-Mougenot, expérimentation pour transHumUs / projet Rêvolutions pour le pavillon Francia à la 56e Biennale de Venise 2015. Courtesy de l’artiste et Galerie Xippas, Paris ; Paula Cooper Gallery, New York ; Galerie Mario Mazzoli, Berlin. © Céleste Boursier-Mougenot 2015

Pavillon français de la Biennale de Venise 2015 © Laurent Lecat

Pavillon français de la Biennale de Venise 2015 © Laurent Lecat

 

Les arbres, des géants pas si tranquilles… Bien enfouis dans leur carapace d’écorce, qui sait quels mouvements intérieurs les habitent ? Imaginons un instant que les arbres soient libérés de leurs racines et gagnent leur liberté de mouvement : où iraient-ils ? Faisons le rêve d’un monde où les arbres seraient mobiles, et décideraient eux-mêmes de leurs déplacements…

L’artiste plasticien Céleste Boursier-Mougenot s’est emparé de ces questions, qu’elle a voulu explorer de manière scientifique. Elle a embarqué avec elle une équipe de chercheurs du CNRS : Jérôme Chave, du laboratoire Évolution et diversité biologique, et Valérie Le Dantec, chercheuse au Centre d’études spatiales de la biosphère.

Les chercheurs ont équipé les trois pins sylvestres choisis par l’artiste avec des sondes Granier. Ces sondes thermiques mesurent la vitesse de montée de la sève dans le tronc des arbres. Cette vitesse dépend notamment des conditions atmosphériques et de l’environnement lumineux de l’arbre : selon ses besoins, l’arbre « décide » d’acheminer plus ou moins rapidement l’eau (contenue dans la sève) à travers son tronc pour alimenter ses branches.

Les informations collectées par les sondes sont ensuite combinées avec la position GPS de l’arbre, et traitées par un algorithme qui pilote la plateforme sur laquelle il est planté. Ainsi, les trois arbres se déplacent tout seuls : il ne sont contrôlés par personne, uniquement guidés par les informations émises par leur métabolisme… En bref, on pourrait presque dire qu’ils se déplacent par leur propre volonté !

Cette installation est intitulée Rêvolutions. On peut la voir du 9 mai au 22 novembre 2015… si on a la chance de passer par Venise. Elle est présentée au pavillon français de la Biennale, dans le cadre idéal pour accueillir un éloge de la nature : les grands Giardini de Venise, dont les allées arborées glissent sur la lagune.

Plus d’informations sur la démarche scientifique dans le Journal du CNRS, et sur l’œuvre de Céleste Boursier-Mougenot sur le site de l’Institut français.

Antonin

[ajout du 21.12.15
Cet article vous donne envie de botanique et d’art contemporain ? Jetez donc un œil au site du LAAB, le Laboratoire associatif d’art et de botanique, qui mène de belles expérimentations dans le domaine]

Share

Exposition-promenade Fruits à tous les étages

5 Juin

FruitsÉtages_OK_v2

 

Du 2 juin au 1er novembre, venez découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les fruits et repartez avec des conseils et astuces pour apprendre à cultiver des fruits et des légumes à tous les étages.

Un balcon, une terrasse ou un pot, le fruit n’a pas besoin de beaucoup d’espaces pour s’épanouir ; seulement un peu d’eau, un peu de soleil et un peu d’attention.

Initiation aux aspects botaniques du fruit, des arbres fruitiers, découverte des bienfaits de la biodiversité et de la pollinisation, l’exposition vous emmène dans un univers fruitier riche en couleurs et en formes.

Suivez le parcours ludique, promenez-vous dans l’un des plus beaux parcs de la capitale et découvrez les fruits dans toute leur splendeur.

Comment s’y rendre ?

 

Parc de Bagatelle (16e)
Adresse et accès ici
Tous les jours de 10h00 à 19h00

Tarifs : 6 € / Tarif réduit : 3 €

Mélodie

Share

Végétalisons pour le climat !

3 Juin

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

 

Quoi de plus réconfortant que l’ombre rafraîchissante des arbres au plus chaud de l’été ?

En ville, l’ombrage et l’humidité sont essentiels à la création d’une atmosphère vivable en période caniculaire, et qui mieux que les plantes peut à la fois élever l’hygrométrie et abaisser la température de l’air ?

D’ailleurs, sous les tropiques, les forêts maintiennent l’humidité du sol, de l’air et favorisent la formation des nuages. Retirer les arbres et il ne reste bientôt plus qu’une terre brûlée par les rayons ardents du soleil.

 

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

 

En cette année de conférence internationale pour le Climat organisée à Paris (la COP 21), les paysagistes du Parc Floral nous proposent une exposition-promenade sur le thème des plantes et du climat.

On y découvre comment les deux sont intimement liés, climat influençant la végétation, végétation influençant le climat… La déambulation débute par l’adaptation des végétaux, se poursuit par la végétalisation de Paris, et se conclut autour de la sensibilisation des plus jeunes, futurs acteurs du territoire.

L’expo est didactique, portée par le Jardin Botanique de Paris himself et pratique, ponctuée de techniques de jardinage permettant à chacun de végétaliser Paris, même sans jardin !

 

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

(Photo Nathalie Faivre / Mairie de Paris)

 

Les végétaux sont nos meilleurs alliés, végétalisons partout !
> daplaza

 

 

Share

Concours des iris au Parc Floral

18 Mai

Bas Bleu (Ramson, 1992) – photo Noémie Germain

Bas Bleu (Ramson, 1992) – photo Noémie Germain

 

Vous connaissiez le Concours international de roses et le Concours du dahlia, qui ont lieu chaque année au Jardin botanique de Paris. Découvrez cette année la première édition du Concours international d’iris !

Le Parc Floral de Paris conserve une remarquable collection d’iris : nous en parlions la semaine dernière. Quel meilleur cadre pour accueillir ce concours, organisé par la Société française des iris et plantes bulbeuses (SFIB) ?

Ce concours regroupe 31 hybrideurs du monde entier (européens, américains, russes, autraliens, etc.) qui ont chacun présenté leurs variétés fétiches. Les 113 iris sélectionnés, cultivés au Parc Floral spécialement pour le concours, seront départagés par un jury professionnel.

Un Critérium du public est prévu pour récompenser l’iris préféré des visiteurs du Parc : participez au vote du du 18 au 22 mai ! Le bulletin de vote vous sera proposé sur place. N’oubliez pas de laisser vos coordonnées sur le bulletin… un tirage au sort désignera dix gagnants, qui recevront chacun un bon d’achat offert par les adhérents professionnels de la SFIB.

En pratique : vous pourrez admirer les spécimens du côté du minigolf. Ensuite, profitez de votre visite pour faire un tour par le Pavillon 21 où se tient une exposition de cartes postales d’iris de la collection d’Alain Mermier, ainsi que des clichés du concours photo de la SFIB et les peintures de Jacqueline Legendre.

Plus d’infos pratiques sur Que faire à Paris ?

Share

Les iris, toute une histoire !

14 Mai

Ambassadeur (Vilmorin, 1920) – photo Noémie Germain

Ambassadeur (Vilmorin, 1920) – photo Noémie Germain

Celebration Song (Schreiner, 1993) – photo Noémie Germain

Celebration Song (Schreiner, 1993) – photo Noémie Germain

Distinction (Cayeux, 1925) – photo Noémie Germain

Distinction (Cayeux, 1925) – photo Noémie Germain

Alice Harding (Cayeux, 1933) – photo Noémie Germain

Alice Harding (Cayeux, 1933) – photo Noémie Germain

Minnie Colquitt (Sass, 1941) – photo Noémie Germain

Minnie Colquitt (Sass, 1941) – photo Noémie Germain

Blue Moss (Jones, 1967) – photo Noémie Germain

Blue Moss (Jones, 1967) – photo Noémie Germain

 

Au printemps, les iris illuminent le Parc Floral de couleurs ! Sa collection de cultivars  d’Iris germanica  (appelé aussi Iris barbata ou Iris barbus) est devenue une des références dans ce genre de présentation. Elle est d’ailleurs agréée « Collection nationale » par le Conservatoire des collections végétales spécialisées.

Le genre Iris est représenté par une large palette de plantes sauvages indigènes de l’hémisphère nord de notre planète, pouvant pousser dans une grande diversité de milieux, d’humides à désertiques.

Une histoire d’hybridations…
Sous le nom d’espèce Germanica, il  se cacherait en vérité de nombreux croisement entre Iris pallida et Iris variegata. Ces hybridations (on appelle ainsi les croisements effectués par la main de l’homme), ne sont pas nouvelles. C’est une histoire ancienne qui remonte au XIXe siècle, et c’est aussi une histoire française (et souvent même francilienne). On compte parmi les obtenteurs les familles Vilmorin, Verdier et Cayeux, ainsi que Nicolas Lémon. La première hybridation d’Iris connue date de 1822 : un botaniste français nommé De Bure a ainsi laissé son nom à l’Iris buriensis, départ d’une grande lignée…

Venez découvrir la collection du Jardin botanique de Paris au Parc Floral : vous pouvez d’abord suivre le parcours chronologique proposé, qui présente un patrimoine de 350 iris des années 1800 à 1960. Poursuivez la visite avec la collection de 1200 cultivars, actuellement exposée prés du pavillon des bonsaïs. (Il est d’ailleurs prévu de la déménager bientôt, à la suite du parcours historique !)

La semaine prochaine a lieu le premier Concours des Iris organisé au Parc Floral : nous vous en reparlons ici très bientôt.

Jean-Yves

Share

« Le Paris vert des enfants » : expo au parc Floral

14 Avr

Le Paris vert des enfants

Le Paris vert des enfants

« Le Paris vert des enfants… un rêve durable :
ma ville d’aujourd’hui, c’est ma vie pour demain »

Une expo au parc Floral du 13 au 24 avril 2015

Dans le cadre de la COP 21,  21e Conférence sur le climat qui aura lieu à Paris en décembre, les enfants aussi font entendre leur voix !

Toute l’année, les enfants et adolescents des centres de loisirs, écoles, collèges et lycées parisiens participent à de nombreux ateliers pédagogiques et font émerger leurs idées sur des sujets d’écologie urbaine aussi variés que la gestion de l’eau, l’habitat durable, l’économie circulaire, les circulations douces, le bruit… Découvrez le résultat de ces ateliers à travers leurs œuvres exposées au parc Floral !

À l’occasion de cette exposition, de nombreuses animations seront proposées aux enfants :
• parcours biodiversité (découverte naturaliste, botanique, entomologique…) ;
• toupies et jouets buissonniers (fabrication de jouets à partir d’éléments glanés dans la nature) ;
• atelier lombricompostage et plantations ;
• « mon climat intérieur » (jeux et échanges apprenant à comprendre et exprimer ses besoins, afin de bien vivre ensemble) ;
• expériences scientifiques autour des états de l’eau, de l’effet de serre et d’Albédo ;
• « finis ton assiette ! » (atelier cuisine et dégustation anti-gaspi) ;
•  rallye éco-citoyen et tri sélectif ;
• expo « le livre, objet de l’arbre » et fabrication de papier ;
• création d’une fresque collective avec des matériaux de récupération ;
•  réalisation collective d’une mosaïque sur le thème de la biodiversité ;
• conférence du professeur Arctik (spectacle de l’association Et Demain sur le changement climatique) ;
• atelier de fabrication d’un sèche-main écologique qui fonctionne en pédalant sur un vélo.

et aussi…

expo « Ant » Arctique par Wild Touch sur la vie des océans en lien avec le climat ;
expo des scénarii et story boards du concours Script en Seine pour la réalisation d’un film par les enfants ;
parcours pédagogique par tranche d’âge mis à disposition de tous les publics afin de découvrir ou de redécouvrir la dimension botanique du Parc Floral.

et la participation de Rapido, Idéal, Baronne et Ukraine, les quatre chevaux de trait ardennais du bois de Vincennes, ainsi que des huit moutons d’Ouessant remplaçant avantageusement les tondeuses à gazon…

Share

Enjardinez-vous ! ce week-end dans le 11e arrondissement

9 Avr

 

Le Jardin nomade (48, rue Trousseau) – photo : Christophe Noël

Le Jardin nomade (48, rue Trousseau) – photo : Christophe Noël

Enjardinez-vous !

Enjardinez-vous !

 

Le 11e arrondissement est le plus densément peuplé de la capitale… Et le vert, dans tout ça ? Bientôt, les jardins Truillot et Bréguet verront le jour : de quoi ouvrir nos perspectives de balades. Mais en attendant, continuons chacun à mettre du vert près de chez nous !

Ce week-end, les initiatives de végétalisation sont à l’honneur dans le 11e avec « Enjardinez-vous ! »

Promenons-nous dans le programme, avec notamment :

du 3 au 11 avril
L’exposition « Sous nos pieds, la terre, la vie »
dans la cour de la Mairie du 11e, réalisée par Natureparif

vendredi 10 avril de 19 heures à 20 h 30
Table ronde « La nature en ville, c’est possible ! »
pour rappeler l’importance de la biodiversité en ville et inciter de nouvelles initiatives de végétalisation sur l’espace public à voir le jour grâce à des exemples concrets (à la Mairie du 11e)

samedi 11 avril
Visites de composteurs collectifs
Deux habitants du 11e partagent avec vous leur expérience et leur savoir faire : de 10 heures à midi avec l’amicale des locataires du 40, rue Merlin ; de 10 heures à 13 heures avec le collectif Composteurs 119 du 119, rue de Montreuil

samedi 11 avril de 14 heures à 15 h 30
Balade autour de la trame verte urbaine
rendez-vous devant le futur jardin Truillot

samedi 11 avril de 14 h 30 à 17 h 30
Troc de plantes, de graines et de matériel de jardinage et  ateliers autour du jardinage et du compostage sur le parvis et dans la cour de la Mairie

dimanche 12 avril de 14 heures à 17 heures
Portes ouvertes des jardins partagés :
le jardin Marcotte, le jardin Le Centre de la terre, le jardin Nomade, le jardin de la Folie-Titon,  le jardin des Jeunes-Pouces, le jardin Cité-Industrielle.

Le programme complet à découvrir ici.

Antonin

Share

Green/Graine Day dans le 14e arrondissement

8 Avr

Exemple de végétalisation de pied d’arbre – photo : Jean-Pierre Viguié

Exemple de végétalisation de pied d’arbre – photo : Jean-Pierre Viguié

Végétalisation de jardinière sur un trottoir – photo : Jean-Pierre Viguié

Végétalisation de jardinière sur un trottoir – photo : Jean-Pierre Viguié

Square Ferdinand-Brunot (14e) – photo : Christophe Noël

Square Ferdinand-Brunot (14e) – photo : Christophe Noël

Green / Graine Day

Green / Graine Day

 

Participez à la végétalisation du 14e arrondissement de Paris !

Samedi 11 avril, la Mairie du 14e vous convie à Green / Graine Day, une journée consacrée à la végétalisation de l’espace public. Rendez-vous au square Ferdinand-Brunot face à la Mairie, de 14 h 30 à 17 h 30.

Au programme : « Mon 14e végétal », une expo photo réalisée à partir des contributions des habitants sur Instagram ; un troc de plantes et de graines (de 15 à 17 heures) ; une présentation des projets réalisés par les enfants des écoles et centres de loisirs du 14e (à 17 heures).

Et partout dans l’arrondissement à partir de 14 h 30, passez à l’action ! À vous de planter, semer, végétaliser l’un des quatorze points choisis pour l’opération.

Vous avez une autre idée de lieu à proposer ? Faites votre suggestion en ligne grâce à ce formulaire.

Plus d’infos sur l’événement : Green/Graine Day.

Antonin

 

Share

Expo photos Terre Sauvage - 4e édition

20 Mar

Affiche du concours

Affiche de l’exposition

 

Exposition des photographies du 1er avril au 30 septembre 2015 du Concours international d’images et de reportages organisé par Terre Sauvage et lUICN au Parc Floral .

Accès gratuit en dehors des périodes de festival

Horaires et conditions d’accès ici
Plus de renseignements

 

Mélodie

Share