Paris.fr
Accueil
Archive | jardin RSS feed for this section

Les tulipes s’en vont fleurir au parc Floral

16 Avr

Tulipes au parc Floral – photo Antonin Crenn

Tulipes au parc Floral – photo Antonin Crenn

Tulipes au parc Floral – photo Nathalie Faivre

Tulipes au parc Floral – photo Nathalie Faivre

Tulipes au parc Floral – photo Fatoumata Cissokho

Tulipes au parc Floral – photo Fatoumata Cissokho

Tulipes au parc Floral – photo Fatoumata Cissokho

Tulipes au parc Floral – photo Fatoumata Cissokho

Tulipes au parc Floral – photo Christophe Noël

Tulipes au parc Floral – photo Christophe Noël

 

À partir du 15 avril, venez voir les tulipes qui fleurissent au parc Floral !

Au carré des tulipes, toutes les couleurs sont présentées (à l’exception du bleu et du noir) et une grande diversité d’espèces tel que Darwin, Kaufmaniana, Hatives, Triomphe, Perroquets ou Tardive…

Les bulbes des tulipes doivent être plantés à partir d’octobre jusqu’à mi-décembre au grand maximum. Le développement du bulbe de la tulipe est conditionné par une alternance entre une période froide et une période plus tempérée. Il s’agit donc de lui faire bénéficier du froid de l’hiver afin d’éclore durant le printemps.

Sur pelouse, associées avec des bisannuelles ou des plantes vivaces, on peut aussi les mettre en pots et les rentrer au chaud pour fleurir la maison ou en planter beaucoup dans le jardin pour faire de la fleur coupée.

Astuce : couper juste sous la fleur une fois fanée et laisser le feuillage jaunir. Elles refleuriront mieux l’année suivante !

En France, il existe des tulipes sauvages qui sont heureusement protégées. Il est de fait préférable de se contenter de les photographier.

Fatou & Ariane

Share

Les bulbes sont en fleurs à Bagatelle

15 Avr

Tulipa fosteriana Purissima – photo Jean-Pierre Viguié

Tulipa fosteriana Purissima – photo Jean-Pierre Viguié

Tulipa fosteriana Purissima & Hyacinthus orientalis Delft blue – photo Jean-Pierre Viguié

Tulipa fosteriana Purissima et Hyacinthus orientalis « Delft blue » – photo Jean-Pierre Viguié

Primula veris – photo Jean-Pierre Viguié

Primula veris – photo Jean-Pierre Viguié

Narcissus Flower Record – photo Jean-Pierre Viguié

Narcissus « Flower Record » – photo Jean-Pierre Viguié

Narcissus trompette Carlton – photo Jean-Pierre Viguié

Narcissus trompette « Carlton » – photo Jean-Pierre Viguié

 

Au sortir de l’hiver, les plantes à bulbes marquent le premier rendez-vous floral de l’année au parc de Bagatelle (16e), l’un des quatre sites du Jardin botanique de Paris. Crocus et perces neige ouvrent la saison, suivis par les narcisses, jacinthes, tulipes et autres petits bulbes botaniques. Plus d’un million de spécimens colorent et parfument pelouses, prairies et sous-bois du parc sur plus de 8 hectares.

Il a fallu vingt ans aux jardiniers pour naturaliser ces bulbes sur les pelouses et constituer le fonds permanent d’une collection riche de 160 espèces. Ce travail a pu être réalisé grâce au statut de Jardin botanique qui permet de nouvelles acquisitions de semences ou de plantes et par l’échange avec d’autres Jardins botaniques. Ainsi, la collection s’est enrichie ces dernières années de nouvelles variétés d’Allium, Crocus, Narcisses, Cyclamen, Urginea… installées dans le jardin méditerranéen ou dans le jardin des présentateurs.

Venez sans tarder les découvrir !

Share

Concours national des jardins potagers

7 Avr

Potager de l'École du Breuil - Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Potager de l’École du Breuil – Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Le jardin sur les toits - Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Le jardin sur les toits – Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Potager pédagogique - Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Potager pédagogique – Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Le jardin sur les toits - Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Le jardin sur les toits – Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

 

Votre potager fait votre fierté, dans votre jardin, dans un jardin collectif ou à vocation pédagogique  ?
N’hésitez plus : c’est le moment d’imaginer et de préparer votre potager pour participer à l’édition 2015 du Concours national des Jardins potagers.

Ce concours récompense les jardins potagers les plus beaux et originaux avec une grande diversité de légumes bien cultivés. Tous les jardiniers de France métropolitaine peuvent y participer, et s’inscrire à l’une de ces 5 catégories

  • Catégorie 1 : jardinier amateur cultivant lui-même un jardin potager privatif pour le besoin personnel et familial ;
  • Catégorie 2 : jardinier amateur cultivant lui-même un jardin potager dans un ensemble collectif de jardins pour le besoin personnel et familial ;
  • Catégorie 3 : jardin potager privatif situé dans un environnement paysager : château, grand parc… ;
  • Catégorie 4 : jardin ou parcelles pédagogiques réalisés sur initiative individuelle ou avec la participation d’associations de jardiniers ou de sociétés d’horticulture ;
  • Catégorie 5 : jardin potager innovant conçu et réalisé par un particulier amateur, une association ou structure similaire, à son initiative. L’originalité de ce potager sera évaluée sur le lieu, la technique, la conception, l’aménagement, ou tout autre caractère réellement inhabituel.

Comment y participer ? 
Vous devez demander un dossier de candidature à : SNHF – 84, rue de Grenelle – 75007 Paris ; ou par mail à info@snhf.org. Vous pouvez le remplir et le renvoyer jusqu’au 30 juin 2015.

Plus d’infos sur le concours.

Manon

Share

Une promenade au Parc Floral en mars

13 Mar

Iberis amara (iberis amer) - Photo : Dietmut Teijgeman-Hansen

Iberis amara – Photo : Dietmut Teijgeman-Hansen / CC Flickr

Hamamelis mollis (noisetiers de sorcière) - Photo : C. E. Timothy Paine / CC Flickr

Hamamelis mollis – Photo : C. E. Timothy Paine / CC Flickr

Helleborus foetidus - Photo : jacinta lluch valero / CC Flickr

Helleborus foetidus – Photo : jacinta lluch valero / CC Flickr

 

A l’approche du printemps, la végétation se réveille doucement. Des crocus violets dans la chênaie, des variétés de pensées dans le massif de plantes saisonnières, un petit cerisier en face du pavillon 1, des camélias entre le pavillon 7 et l’entrée de la pinède, des pâquerettes sur les pelouses… Voici entre autres ce que vous pourrez admirer lors de votre promenade au Parc Floral.

Non loin de cette ravissante flore, la faune commence à s’agiter. Pour beaucoup d’espèces, c’est la saison des amours et donc, l’heure de se courtiser. Les oiseaux, pigeons, merles, mésanges, moineaux se lancent dans une parade nuptiale. Les abeilles se réveillent et les grenouilles rousses viennent de pondre leur amas gélatineux d’œufs.

 

Pyrrhula pyrrhula - Photo : Allan Hopkins / CC Flickr

Pyrrhula pyrrhula – Photo : Allan Hopkins / CC Flickr

Larus ridibundus - Photo : Jyrki Salmi / CC Flickr

Larus ridibundus – Photo : Jyrki Salmi / CC Flickr

Carduelis carduelis - Photo : Gertrud K. / CC Flickr

Carduelis carduelis – Photo : Gertrud K. / CC Flickr

 

Situé au Bois de Vincennes, le Parc Floral de Paris est réputé pour accueillir une grande diversité d’espèces végétales et animales. Téléchargez l’inventaire du mois de mars sur la biodiversité du Parc Floral.

 

Mélodie

Share

Découvrez l'école Du Breuil sur France Télévisions

10 Mar

 

Carrés d'essais - Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Carrés d’essais – Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

 

Mare de l'Arboretum - Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Mare de l’Arboretum – Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

 

Ecole du Breuil - Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

Ecole Du Breuil – Photo : Christophe Noël / Mairie de Paris

 

Si l’école Du Breuil vous est peu connue, il n’est pas trop tard pour y remédier. Situé dans le bois de Vincennes, cet établissement de la Ville de Paris a pour vocation de former aux métiers du jardin et du paysage

Sur France 5, Silence ça pousse s’y est intéressé dans son émission du 25 février. Pour ceux qui n’ont pas pu la voir, pas d’inquiétude. France 5 a programmé deux rediffusions : le samedi 14 mars à 10h20 et le dimanche 22 mars à 7h55L’émission sera aussi disponible en replay pendant une semaine après la diffusion.

Sur France 3, c’est l’émission Des racines et des ailes qui nous fait découvrir l’école. La programmation est prévue demain soir sur France 3 à 20h50.

Mélodie

Share

Les jardins urbains d'ombre - Conférence

6 Mar

Fougère - Photo : Florian / CC Flickr

Fougère – Photo : Florian / CC Flickr

 

Hortensia - Photo : Yannis / CC Flickr

Hortensia – Photo : Yannis / CC Flickr

 

Heuchère - Photo : Gregory G / CC Flickr

Heuchère – Photo : Gregory G / CC Flickr

 

Même si certains coins de votre jardin sont à l’ombre, ils peuvent accueillir des fleurs, des arbustes et des plantes de terre ou grimpantes. Et oui, la nature est si riche qu’elle nous permet de jardiner en toutes conditions.

En revanche, pas facile de savoir identifier les plantes d’ombre. Les hortensias, les fougères, les heuchères font notamment partie de cette catégorie de végétaux plus sensibles à l’obscurité qu’au soleil et ce sont loin d’être les seules.

Si les plantes d’ombre vous intéressent, venez assister à la conférence du samedi 7 mars à 15h portant sur « les jardins urbains d’ombre » en présence de Marc Félix, urbaniste et paysagiste. La conférence sera suivie d’un atelier de plantation, à 16h.

Adresse : « Le 56 », 56 rue St-Blaise, Paris 20e. M°9 Maraichers ou Porte de Montreuil

Share

Où voir des poules à Paris ?

20 Fév

Photo : Flickr - Korona Lacasse - CC

Photo : Flickr – Korona Lacasse – CC

Photo : Flickr - Mike Timberlake - CC

Photo : Flickr – Mike Timberlake – CC

Photo : Flickr - Ralph Daily - CC

Photo : Flickr – Ralph Daily – CC

Photo : Flickr - emiliano - CC

Photo : Flickr – emiliano – CC

Photo : Flickr - Flavio-Ronco - CC

Photo : Flickr – Flavio-Ronco – CC

 

Les poules c’est sympa. Elles pondent des œufs, et font des poussins (si elles vivent avec un coq bien-sûr), mais elles mangent aussi les déchets de la cuisine. Ce qui les rend bien sympathiques aux citoyens urbains soucieux du devenir de leurs déchets.

C’est pourquoi depuis quelques temps apparaissent ici et là dans les jardins partagés parisiens, des poulaillers occupés par quelques volatiles.

Alors où voir des poules à Paris, en dehors de la Ferme de Paris ?

Jardin Santerre – 107 rue de Reuilly 12e – voir les articles sur leurs 2 poulaillers
Square du Temple – 64, rue de Bretagne 3e – en photo sur Instagram
Jardin du ruisseau – 110, rue du Ruisseau 18e
Jardin Ecobox – impasse de la Chapelle 18e
Jardin Luquet– parc de Belleville 20e
Maison Violette – 69, rue Violet 15e
Centre d’animation Maurice Ravel – 6 avenue Maurice Ravel 12e
Sur le toit de l’Hôtel Pullman  18 rue de Suffren 15e – Voir l’article de l’Instant Parisien sur ce sujet.
La Recyclerie  – 83 boulevard Ornano 18e
Jardin des Mauvaises graines – Montmarte 18e – dont les fameuses poules ont une page Facebook contant leur histoire – voir aussi l’article de l’Instant Parisien sur ce jardin étonnant.

Et plusieurs nouveaux poulaillers sont annoncés à Paris.

Edit : il y a eu des naissances au Square du Temple.

Les poussins et leur maman, Square du Temple - Photo : Mairie de Paris

La poule et les poussins du Square du Temple – Photo : Mairie de Paris

 

La poule a le vent en poupe… A suivre…

Mado

Share

Randonnée facile dans le bois de Vincennes

19 Fév

En randonnée... - Photo : Sonja Halwax / CC Flickr

En randonnée… – Photo : Sonja Halwax / CC Flickr

En randonnée - Photo : Sophie / CC Flickr

En randonnée – Photo : Sophie / CC Flickr

 

Une paire de chaussures de marche, un petit sac à dos et hop ! Tous dehors ! Direction le bois de Vincennes pour prendre l’air  en famille ou entre amis. Pour faciliter l’« exploration » de l’un des poumons  verts de la capitale,  n’hésitez pas à faire un  détour par le site de la Fédération française de randonnée (FFR). Elle a consacré l’un de ses précieux topo-guides à ce bois et à ses équipements, parfois méconnus du public.

Le plan des randonnées balisées par la FFR est consultable gratuitement sur le site de la Mairie de Paris, ou téléchargeable en pdf.

Pour varier les plaisirs … et les efforts, vous pouvez aussi consulter le parcours de découverte écologique et bien sûr, le plan complet du bois. Bien documenté, vous y trouverez, entre autres, les itinéraires cyclables et les six parcours sportifs aménagés par la Mairie de Paris. Ce plan devrait aussi vous inspirer de nouvelles idées de sorties. Parc Floral, Jardin d’agronomie tropicale,  École Du Breuil (Arts & techniques du paysage)…sont autant de buts de ballades pour les beaux jours. Pour les préparer, rendez-vous ici.

Topo-guide du bois de Vincennes

9, 50 €

En vente à la boutique de la FFR.

Christine

Share

Exposition : Milles et une orchidées d'Asie...

13 Fév

Mille et une orchidées d'Asie - Affiche de l'exposition

Mille et une orchidées d’Asie – Affiche de l’exposition

 

Du 12 février au 9 mars 2015, dépaysez vous et voyagez en Asie avec cette exposition sur les orchidées du Muséum national d’Histoire naturelle.

L’Asie abrite plus de 7 000 espèces d’orchidées, dans ses mangroves, ses forêts de mousson, ou sur les pentes de l’Himalaya. Elles y sont symbole de pureté, de raffinement et de fertilité.Le muséum vous propose de découvrir, dans la Grande Serre tropicale, une exposition foisonnante de ces fleurs extraordinaires, sélectionnées pour leur beauté ou leur rareté.

Le jardin botanique de la Ville de Paris est invité à la manifestation. Il dévoilera quelques-unes des orchidées extraites de ses collections extraordinaires des serres d’Auteuil. Quatre producteurs français créeront quatre scènes d’orchidées où ils mettront en valeur dans des décors naturels des plantes exceptionnelles.

Vous serez guidés tout au long de l’exposition par une musique sensorielle, de méditation, réalisée par Duncan Pinhas.

Tarif plein : 6 € – Tarif réduit : 4 €.
Du 12.02.2015 au 09.03.2015.
Grandes serres du Jardin des Plantes
57 rue Cuvier
75005 Paris

Manon

Share

Record pour la collecte des sapins parisiens

11 Fév

Sapin de Noël minimaliste - Photo : Wout / CC Flickr

Sapin de Noël minimaliste – Photo : Wout / CC Flickr

Café de Noël - Photo : Marg / CC Flickr

Café de Noël – Photo : Marg / CC Flickr

 

Parisiens, Parisiennes, 54 236 est le nombre d’or de ce début d’année.

A quoi correspond-il ?
Au nombre de sapins recyclés à Paris cette année. C’est un record : 4 000 sapins de plus qu’en 2014 ont été recyclés en 2015.  En les arrachant à leurs destins de pauvres sapins abandonnés sur le trottoir, nous leurs avons donné une seconde vie.
Ils ont été transformés en 870 m3 de paillis, qui seront répandus dans les parcs et jardins parisiens, pour améliorer la vie du sol. Le paillis limite l’évaporation de l’eau et empêche les mauvaises herbes de pousser. Voilà de quoi rendre les sapins de Noël utiles toute l’année.

Le paillis - Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Le paillis – Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Dépose de paillis - Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Dépose de paillis – Photo : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Le recyclage arrive - Photo : Christophe Noel / Mairie de Paris

Le recyclage arrive – Photo : Christophe Noel / Mairie de Paris

 

Rendez-vous l’an prochain pour atteindre un nouveau record ?

Manon

Share