Paris.fr
Accueil
Archive | jardin RSS feed for this section

Des vergers dans les écoles

28 Nov

Mirabelles - julia_HalleFotoFan / Flickr CC

Mirabelles – julia_HalleFotoFan / Flickr CC

Fleur de pommier - Cédric Fayemendy / Flickr CC

Fleur de pommier – Cédric Fayemendy / Flickr CC

Poirier - Guillaume Paumier / Flickr CC

Poirier – Guillaume Paumier / Flickr CC

Fleurs de poirier - Angela Llop / Flickr CC

Fleurs de poirier – Angela Llop / Flickr CC

Des vergers pédagogiques vont être installés dans les écoles disposant de suffisamment de place et d’ensoleillement pour que les arbres puissent fructifier. Une belle façon de faire découvrir aux enfants comment poussent les fruits. Ils auront aussi le plaisir, rare en ville, de goûter pommes, poires et prunes cultivées par leurs soins !

Anne Hidalgo inaugure cet après-midi, aux côtés des enfants, un verger planté dans la cour de l’école Maurice d’Ocagne, dans le 14e arrondissement. Les vergers et les potagers pédagogiques seront déployés dans de nombreuses écoles parisiennes d’ici fin 2015. Cette opération marque le coup d’envoi d’une série d’actions visant à réintroduire le végétal dans les écoles et à recréer le lien à la nature dès le plus jeune âge.

Vous pouvez lire la suite de l’article qui présente les vergers pédagogiques sur Paris.fr.

Manon

Vergers_Urbains_A4

Share

Arbre de l'année 2015 : les candidatures sont ouvertes

27 Nov

Le plus vieil arbre de Paris. Crédits : Christophe Noel / Mairie de Paris

Le plus vieil arbre de Paris. Crédits : Christophe Noel / Mairie de Paris

Emmanuel Schaffner / Flickr CC

Emmanuel Schaffner / Flickr CC

Vous pouvez dès maintenant inscrire votre arbre préféré au concours de l’arbre de l’année. Vous avez jusqu’au 28 février à minuit. En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l’histoire même de l’arbre et son importance qu’elle soit culturelle, affective, sociale, symbolique ou historique.

Parisiens, Parisiennes, n’hésitez pas à inscrire votre arbre préféré !
Vous avez le choix : il y a 484 000 arbres dans Paris ! Il pourra par exemple faire parti des 222 arbres remarquables répertoriés à Paris. Vous pouvez consulter leur emplacement ici, ou en découvrir certains dans un de nos anciens articles.

En mars prochain, le jury retiendra un arbre pour chacune des régions.
A partir d’avril, vous pourrez participer à l’élection en votant par Internet pour le prix de l’arbre de l’année 2015 du public.
Le lauréat national sera choisi parmi les arbres ainsi retenus.
Des photos – réalisées par un photographe de Terre Sauvage – des arbres lauréats et de la communauté ayant proposé leur candidature seront publiées dans le magazine Terre Sauvage et dans une exposition à Paris.

Dès à présent, déposez votre candidature pour l’Arbre de l’année 2015 !

Vous pouvez découvrir les lauréats de l’année 2014.

Manon

Share

Le dahlia imperialis du Parc Floral est en fleurs

26 Nov

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

Le dahlia imperialis du Parc Floral photographié le 28 novembre 2014 par Jérôme FIGEA

 

Sa floraison est exceptionnelle à Paris. Le dahlia imperialis fleurit au moment où les premières gelées se font sentir d’habitude, or cet automne, la douceur est au rendez-vous. On n’en voit souvent même pas la couleur. Et des couleurs, il en a plein à offrir. Ses grandes et belles fleurs mauves simples sont un enchantement.

Dans les régions et dans les situations d’exposition les plus clémentes, la floraison peut s’étirer sur deux mois. Les veinards.

Le tubercule peut être très très long et dépasser 1 mètre. La souche qui est composée de plusieurs tubercules peut aisément remplir le volume d’une brouette…  Quand on a le courage de s’attaquer à l’arrachage d’un beau pied…

Vous comprendrez alors aisément qu’on le laisse en pleine terre l’hiver. Pour qu’il n’attrape pas froid, les jardiniers du Parc Floral emmitouflent le pied avec des feuilles sèches, de la paille, des écorces, du sable, de la terre… Du moment que c’est bien sec. La bête est résistante, car le bulbe ainsi protégé résiste jusqu’à -15°C.

En dehors du gel, le dahlia imperialis craint aussi les gastéropodes et les larves terricoles de papillons (noctuelle). Les hérissons, qui en sont friands, sont ici d’un grand secours.

Mais, parole de jardinier : « Eliminons manuellement ces limaces et chenilles au moment du travail du sol, surveillons nos cultures régulièrement… C’est la meilleure façon de cultiver des plantes en respectant l’environnement. On tente aussi de favoriser la compétition naturelle contre ces parasites en introduisant dans les premiers centimètres du sol des nématodes particuliers (microscopiques vers du sol). »

Courrez-vite l’admirer avant que le thermomètre ne chute !

Si vous voulez plus d’informations sur les dahlias du Parc Floral,  retrouvez l’article ici.

Lili

Share

Opération compost au jardin Cambrai

25 Nov

Compost Flickr – Joi Ito – CC

Compost Flickr – Joi Ito – CC

Compost  Flickr – szczel– CC

Compost Flickr – szczel– CC

Dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD), la Régie de quartier du 19e vous invite à participer à l’Opération Compost. L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée.

Samedi 29 novembre, au jardin Cambrai, une après-midi festive sera organisée de 13h30 à 17h avec différentes activités autour du thème de la réduction des déchets.

Au programme :

  • De 14h à 15h30 : découverte des secrets d’un bon compost (films, conseils et astuces)
  • De 15h30 à 16h : atelier ludique d’observation des petites bêtes !
  • 16h: gouter «zéro déchets»

Accès : entre les numéros 12 et le 24 rue Bernard Têtu, 75019 Paris, juste en face du Jardin Curial. Renseignements : 01 42 09 96 02

Manon

Share

La slackline, funambulisme urbain

19 Nov

Slackline (Robert Agthe / Flickr)

Slackline (Robert Agthe / Flickr) CC

Slackline (Eliane Baumgartner / Flickr) CC

Slackline (Eliane Baumgartner / Flickr) CC

Slackline Margot Gabel / Flickr CC

Slackline Margot Gabel / Flickr CC

Slackline By Pap_aH / Flickr CC

Slackline By Pap_aH / Flickr CC

Slackline By Pap_aH / Flickr CC

Slackline By Pap_aH / Flickr CC

La slackline est un sport récent qui s’apparente au funambulisme. Il se pratique sur une sangle tendue entre deux points d’ancrage : arbres, poteaux, pitons… Les slackeurs ont récemment fait leur apparition dans le paysage urbain, en pratiquant leur passion dans les parcs des grandes villes.

Les slackeurs débutants apprennent d’abord à marcher et à se tenir debout sur ce fil sans tomber. Puis, en progressant, ils réalisent des mouvements variés sur la sangle : demi-tour, position assise ou allongée… Voir même des sauts acrobatiques !

Si il y a beaucoup de risque de tomber au début, ce sport n’est pas dangereux pour autant. On ne tombe pas de haut car la sangle est placée de 30 à 60 cm au dessus du sol !  Au contraire, la slackline est bénéfique pour l’équilibre, la concentration, et le renforcement musculaire. Certains kinésithérapeutes utilisent même ce type d’exercice pour renforcer la cheville après une entorse. Nous vous conseillons cependant de ne pas vous lancer seul dans l’aventure pour éviter de vous blesser. Attention malgré tout, cette pratique peut endommager les arbres ! Et pour info, à Paris, le règlement des espaces verts interdit la pratique de ce genre de sports, sauf au Parc Suzanne Lenglen (15e). Les Berges de Seine proposent aussi de temps à autre des cours de Slackline !

L’association Parislack vous propose des rendez-vous régulier dans l’Ile-de-France pour pratiquer. Vous pouvez aussi les rejoindre sur Facebook.

Manon

Share

Balade naturaliste « Rive gauche, rive droite »

18 Nov

Petit bois dans la bibliothèque François Mitterand Crédit : Jacky Libaud

Petit bois dans la bibliothèque François Mitterand Crédit : Jacky Libaud/Balades aux Jardins

Héron cendré sur le lac du parc de Bercy. Crédit : Balades aux jardins

Héron cendré sur le lac du parc de Bercy. Crédit : Balades aux jardins

Grille d'une école près du jardin Cyprian Norwid, crédit : Jacky Libaud/Balades aux jardins.

Grille d’une école près du jardin Cyprian Norwid, crédit : Jacky Libaud/Balades aux jardins.

Dimanche 23 novembre, Jacky Libaud de Balades aux jardins vous fait découvrir la très riche faune et flore des nouveaux quartiers en bord de Seine !

Il vous emmènera d’abord en balade sur la rive gauche pour explorer les jardins dédiés à Cyprian Norwid ou à lAbbé Pierre. Il vous fera également découvrir de superbes bâtiments industriels qui ont changé d’activité : une usine d’air comprimé transformée en école d’architecture, des grands moulins devenus la faculté Diderot, ou encore des entrepôts frigorifiques accueillant désormais des artistes.

Vous grimperez ensuite sur l’esplanade de la grande bibliothèque François Mitterrand pour admirer le petit bois de pins où niche chaque année un couple d’ éperviers d’Europe, avant de traverser la Seine pour déambuler dans le parc de Bercy et rejoindre la cour St Emillion.

Rendez-vous à 14h à la sortie du métro Grande bibliothèque ( ligne 14 ), à l’angle de l’avenue de France et de la rue neuve Tolbiac.

Durée de la balade : 2h30.
Tarif : 10 euros.
Il n’y a pas de réservation, venez directement au point de rendez-vous !

Manon

Share

Visite de l'arboretum de Paris

13 Nov

Arboretum de l'Ecole du Breuil (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Balade au cœur de l’arboretum (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Arboretum de l'Ecole du Breuil (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Balade au cœur de l’arboretum (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Arboretum de l'Ecole du Breuil (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Balade au cœur de l’arboretum (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Arboretum de l'Ecole du Breuil (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

Balade au cœur de l’arboretum (Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris)

 

L’automne arrive, et avec lui, les magnifiques feuillages de l’arboretum roussissent!

Dimanche 16 novembre, Cultures en herbes vous donne rendez vous à 14h à la gare RER A de Joinville-le-Pont pour visiter l’arboretum du jardin botanique de Paris de 14h30 à 16h. L’aboretum couvre 13 hectares, et présente 650 essences de feuillus et conifères.

Vous pourrez notamment croiser sur votre chemin, un Katsura, un arbre qui exhale un doux parfum de caramel, et observer les magnifiques écorces de certains arbres présentés dans trois de nos articles dédiés aux écorces: ici, et .

Vous pouvez vous inscrire en envoyant un e-mail ou au 06 25 33 30 87.

Manon

Share

Sous les tropiques de Paris

12 Nov

Jardin d'agronomie tropicale (Jean-Pierre Viguie / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Jean-Pierre Viguie / Mairie de paris)

Jardin d'agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d'agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d'agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d'agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d'agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

Jardin d’agronomie tropicale (Christophe Noel / Mairie de paris)

 

Les tropiques à Paris, impossible ? Pourtant, ces photos ont bel et bien été prises à Paris, au jardin d’agronomie tropicale ! Ce jardin un peu sauvage et mystérieux vous révélera peut-être, lors d’une balade hors du temps, un pont tonkinois, une pagode Indochinoise ou un piège à tigre. 

Ce lieu atypique, vestige d’un passé colonial, a successivement servi de jardin d’acclimatation pour les plantes exotiques, abrité les pavillons et villages des expositions coloniales ainsi qu’un hôpital destiné à soigner les troupes coloniales pendant la Première Guerre Mondiale.  La première mosquée de France y fut également édifiée. 

Une balade organisée par l’association Bastina dans le jardin d’agronomie tropicale aura lieu du samedi 15 novembre au samedi 21 mars, tous les 3ème samedi du mois, de 14h30 à 16h30. Cette balade est guidée par un jeune étudiant originaire du Cameroun qui partage avec vous son parcours de migrant et sa propre expérience du Jardin d’agronomie tropicale. 

Vous pouvez vous inscrire ici. Le tarif normal est de 15 le t

Manon

Share

Comment aider la nature à s'installer à Paris ?

6 Nov

Coquelicot (Pierre Marilly / Mairie de Paris)

Coquelicot (Pierre Marilly / Mairie de Paris)

Coquelicot (Pierre Marilly / Mairie de Paris)

Coquelicot (Pierre Marilly / Mairie de Paris)

 

Vous souhaitez plus de nature et de biodiversité à Paris ? Vous pouvez contribuer au débat sur la modification du Plan local d’urbanisme de la ville de Paris.

Qu’est ce que le plan local d’urbanisme ? C’est le projet qui définit l’orientation de la ville sur 10 à 15 ans. Il définit les aménagements et orientations d’urbanisme à long terme. Un des trois grands objectifs du PLU est de protéger l’environnement. Les thèmes principaux par lequel la ville de Paris cherche à améliorer la qualité de l’environnement sont la lutte contre le changement climatique, assurer la transition énergétique, favoriser l’essor de la biodiversité et la présence de la nature en ville, combattre toutes les formes de pollution (sonore, de l’eau, de l’air…) pour offrir un cadre de vie sain aux parisiens.

La mairie de Paris vous propose, via sa plateforme participative Dialoguons, plusieurs outils  (débats en ligne, carte interactive, mur d’images, formulaire pour poser une question sur le PLU) pour participer à la modification du Plan Local d’Urbanisme.

Comment agir pour participer au Plan Local d’Urbanisme en faveur de l’environnement à Paris?

Vous pouvez participer aux différents débats sur l’environnement et donner des idées ou des exemples d’initiatives en faveur de l’environnement en France ou à l’étranger. Le débat sur la nature et la biodiversité vous permettra de vous exprimer sur ce sujet. La carte interactive vous permettra de cibler au plus près de chez vous vos idées et remarques sur la nature à Paris. Vous pouvez également consulter la liste des réunions publiques sur la modification du Plan Local d’Urbanisme.

Manon

 

Share

O-Tsukimi, la pleine lune du soleil levant

20 Oct

Luisalvaz / CC Wikimedia

Luisalvaz / CC Wikimedia

 

La fête de O-Tsukimi est une fête traditionnelle japonaise qui honore la Lune de l’automne maitresse des plantes.

Pour remercier la Lune et souhaiter de bonnes récoltes dans le futur nous confectionnerons ensemble des offrandes : des ikebana de graminées accompagnés de Tsukimi dango (gâteaux de lune) que nous dégusterons en composant des poèmes nommés haïku dont la Lune sera la principale source d’inspiration.

Rendez-vous jeudi 23 octobre de 15 h à 18 h au Refuge urbain Python, 36 rue Joseph Python, Paris 20e

le voleur
a tout pris sauf
la lune à la fenêtre
Ryokan (1758-1831)

Merci Mimi
> daplaza

 

Fête de la Lune / Refuge urbain Python

Fête de la Lune / Refuge urbain Python

 

Share