Paris.fr
Accueil

Tonte des moutons à la Ferme de Paris

2 Avr

Moutons - Photo Christophe Noël

Moutons – Photo Christophe Noël

Moutons - Photo Médéric - CC Flickr

Moutons – Photo Médéric – CC Flickr

 

La ferme de Paris vous donne rendez-vous le 6 avril de 14h à 17h pour la journée de la tonte !

Ce qui vous attend ? Démonstration de tonte des moutons et divers ateliers autour de la laine : des activités pour petits et grands.

Alors curieux ? Regardez le programme de 2012.

 

Visite libre, ouverte à tous.

 

Marine

Share

Croquant, printanier, le radis rose

1 Avr

Radis rose - Flickr - la Ezwa

Radis rose – Flickr – la Ezwa

Radis noir - Flickr - fact244

Radis noir – Flickr – fact244

Bottes de radis – Flickr – Biscarotte

Bottes de radis – Flickr – Biscarotte

 

À la sortie de l’hiver, un des tout premier légume a consommer cru c’est le radis! Après les féculents qui nous ont aidé a  résister au froid de l’hiver on ressent un grand besoin de manger du vert, du cru, des salades… et de mettre son corps en cure détox. Et c’est la que, liés en bottes sur les étals, apparaissent les premiers radis roses.

Il y plusieurs variétés de radis et ils diffèrent par leur goût leur forme, leur couleur et leur taille. Les plus connus sont le radis noir (un gros radis assez long a la peau noire et rugueuse et au gout assez épicé) et le radis rose (petit, blanc et rose et de gout moins fort que le radis noir). C’est la peau qui donne aux radis un goût piquant. C’est pourquoi le radis noir doit être systématiquement épluché. Pour le radis rose s’il est trop piquant on peut éplucher la partie rose. Plus un radis a manqué d’eau et plus il est fort et piquant. Il est donc nécessaire de les arroser beaucoup.

De nombreuses variétés de radis germent en trois à sept jours, et arrivent à maturité en trois à quatre semaines. Ils doivent alors être consommés très vite.

 

Le radis est un légume-racine riche en minéraux et oligo-éléments. Il aide à la reminéralisation de l’organisme. Il contient aussi du soufre, de la vitamine C, du potassium, du calcium. Il stimule l’appétit et la digestion. Sa richesse en cellulose le rend particulièrement efficace sur le fonctionnement du transit intestinal. Le jus de radis noir est préconisé pour le foie et a des vertus dépuratives. Il peut être aussi utilisé contre la toux.

En cuisine

La meilleure façon d’apprécier le radis c’est tout frais sorti de terre, bien lavé, et dégusté avec un bon pain de seigle tartiné de beurre salé !

 

Fanes de radis - Flickr - Purple Snail

Fanes de radis – Flickr – Purple Snail

 

Rien n’est perdu dans le radis puisqu’on peut aussi faire une soupe avec ses fanes…

Velouté aux fanes de radis - Flickr - bloggyboulga

Velouté aux fanes de radis – Flickr – bloggyboulga

 

Velouté aux fanes de radis

Garder les fanes d’une botte de radis, les laver, couper en dés quelques pommes de terres, faire revenir les fanes dans un peu de beurre, ajouter les pommes de terres, ajouter l’eau, saler, poivrer, ajouter un cube de bouillon de légumes. Cuire et mixer. Servir bien chaud avec une cuillère de crème fraîche. Pour la déco et le croquant ajoutez quelques radis coupés en tranches fines.

 

Colette

(réédition d'un billet du 17 mars 2012)

 

Share

Du nouveau pour vos Balades Paris Durable

31 Mar

Balade Paris durable / Ceinture verte au sud de Paris

Balades Paris durable / Ceinture verte au sud de Paris

Fontaine au Parc Kellermann (13e) / Photo : Christophe Noel

Fontaine au Parc Kellermann (13e) / Photo : Christophe Noel

Balade à pieds / Photo Pj.ca

Balade à pieds / Photo Pj.ca (CC)

 

Amateurs de promenades urbaines, voici une info qui devrait vous réjouir …

Balade Paris durable nous dévoile une toute nouvelle promenade : « Ceinture verte au sud de Paris » (13e). Cette dernière s’étend sur 2 km !

Au programme, dix étapes inédites, du réservoir d’eau potable de Montsouris au parc Kellermann , rythmées par la biodiversité parisienne…

Suivez votre smartphone mais n’oubliez pas de relever la tête pour admirer les parcs du Second Empire, des années 1930, ou encore l’éco-quartier, les lotissements pittoresques et bien sûr la Petite Ceinture !

L’application Balades Paris durable est disponible gratuitement pour Iphone et Android (en français et en anglais) et accessible en webapp pour les autres systèmes d’exploitation.

Plus d’infos ici .

Vous pouvez également retrouver les autres Balades Paris Durable sur le blog .

Amélie

Share

Journée mondiale de l'autisme au Parc Floral

30 Mar

Parc Floral (12e) / Photo : Christophe Noel

Parc Floral (12e) / Photo : Christophe Noel

Promenade en calèche / Photo : Dany Gander Gosse

Promenade en calèche / Photo : Dany Gander Gosse

Affiche 40x60 14032016

Concert au Parc Floral / Photo : T. Guillaume

Concert au Parc Floral / Photo : T. Guillaume

 

De passage au Parc Floral samedi 2 avril ?

Vous y resterez la journée !

À l’occasion de la journée mondiale de l’autisme, la Ville de Paris organise avec plus d’une quinzaine d’associations et établissements parisiens, une journée d’activités, de spectacles, de concert et de surprises aux quatre coins du Parc Floral (12e) !

Au programme, accrobranche, jardins miniatures, piste de roller-skate, expositions, contes pour enfants, spectacles et concerts au théâtre Astral, déambulation en calèche…

Cet événement ouvert au grand public vise à créer des passerelles entre le monde ordinaire et le monde de l’autisme par la convivialité et le jeu.

Prêtez-vous au grand jeu de piste et vous repartirez avec une magnifique fleur bleue, couleur symbole de la solidarité de tous pour les personnes autistes !

Retrouvez plus d’infos sur paris.fr

Marie-Anne Porretto

Share

Pommes de terre sur le balcon

29 Mar

Photo : Flcikr – wormwould / Angie Shyrigh – CC

Photo : Flickr – solylunafamilia – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Earthworm – CC

Photo : Flickr – Susy Morris / Chiot’s Run – CC

Photo : Flickr – Peter Heide / @pheide – CC

 

Des pommes de terre sur son balcon à Paris ? C’est possible avec la technique de culture verticale dans un sac, une « tour », une caisse, un pot profond… (attention à la toxicité de certains contenants comme les pneus…).

Dès la fin des gelées en avril, vous pouvez planter vos pommes de terre. Récolte 80 à 150 jours plus tard suivant les variétés et longue conservation…

Des infos techniques sur la culture verticale –> ici

Des infos générales sur la culture de la pomme de terre, sur le site gerbeaud.com.

Maintenant, à vous les délicieuses spécialités culinaires à base de VOS pommes de terre, comme la truffade de Colette

 

(réédition d'un billet du 22 mars 2012)

 

Mado

Share

Bombes de graines - collection printemps

25 Mar

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

 

Nouvelle fournée d’œufs bombes de graines ou seddbombs, pour fleurir tous les espaces abandonnés ou pas avec des graines de plantes mellifères pour les papillons ou utiles aux oiseaux.

Pour les secrets de fabrication, consultez notre article Préparez vos bombes de graines.

 

« Bombes »  décorées cette fois-ci sur le thème de ce blog (celui que vous êtes en train de consulter !) et de son compte Twitter.

 

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

Photo : Madeline Florance

 

D’autres bombes de graines :

Une recette de bombes de graines en papier maché.

Une recette de Guérilla gardeningbombes de graines avec de la crème fraîche et du sucre (miam)

Sur le thème des œufs comme contenant : Les lentilles : ça pousse à vue d’oeil etPetites plantations entre amis #1 et Petites plantations entre amis #2 et Des semis dans des coquilles d’oeufs.

[réédition d'un article de mars 2013]

Mado

Share

Les cerisiers parisiens en fleurs

24 Mar

Jardin Cyprian-Norwid (13e) – photo AC

Jardin Cyprian-Norwid (13e) – photo A. Crenn

Cerisier en fleurs – Photo : Éole Wind – Flickr CC

Cerisier en fleurs – Photo : Éole Wind – Flickr CC

L'orangerie de Bagatelle (16e) – Photo : Thierry Guillau

L’orangerie de Bagatelle (16e) – Photo : Thierry Guillaume

Cerisier blanc au Centre de production horticole de la Ville de Paris à Achères – Photo : Christophe Noël

Cerisier blanc au Centre de production horticole de la Ville de Paris à Achères – Photo : Christophe Noël

 

Fin mars, début avril : c’est l’époque où les jardins se colorent de rose ! On guette avec impatience la floraison des cerisiers.

Vous pourrez tomber sur eux à coup sûr au parc de Bagatelle (16e), au parcGeorges-Brassens (14e), au jardin des Serres d’Auteuil (16e), à l’Arboretum (Bois de Vincennes), au cimetière du Père-Lachaise (20e), etc. Mais aussi peut-être dans votre rue, sous vos fenêtres, au détour d’une balade… ou juste derrière nos bureaux, dans le jardin Cyprian-Norwid (13e) !

Au Japon, les sakura (pruniers et cerisiers ornementaux) font l’objet d’une coutume appelée hanami (littéralement, « regarder les fleurs ») qui consiste à admirer les premières floraisons.

Et vous, serez-vous prêts à faire l’hanami à Paris ? Ouvrez l’œil !

Antonin

[réedition d'un article de mars 2015]
Share

Les plantes tropicales utilitaires

23 Mar

Anthurium_2

L’inflorescence ou spadice de l’Anthurium / Photo : Corentin Zheng

Image1

Le rejet de l’ananas (Ananas sativa) / Photo : Corentin Zheng

Image2

Les feuilles de Taro (Colocasia esculenta) / Photo : Corentin Zheng

Image3

La bourre de coton (Gossypium herbaceum) / Photo : Corentin Zheng

vanille11

La liane de Vanille (Vanilla planifolia) / Photo : Corentin Zheng

 

Le voyage insoupçonné aux quatre coins du monde…

Nous ne le savons peut-être pas mais beaucoup de plantes tropicales nous servent dans notre vie quotidienne.

Je vous propose de vous en faire découvrir quelques unes !

Imaginez donc un restaurant haut en couleur à l’allure dépaysante …

On vous souhaite la bienvenue et vous propose une place à une table en bambou.

L’accueil est si chaleureux avec ce bel Anthurium présenté sous vos yeux, que vous ne sentez pas le temps passer avant que l’on vous serve  un plat de taro.

À peine ce met dégusté, vous n’êtes pas en reste avec ce délicieux ananas , saupoudré d’une pointe de vanille, qui vous transporte dans des archipels inconnus aux confins d’un paradis perdu.

De retour de cette expédition culinaire, il ne vous reste plus qu’à vous essuyer la bouche d’un revers de serviette en coton pour revenir sur la terre ferme.

Ainsi, vous avez pu avoir un petit aperçu des plantes de nos serres …

Corentin Zheng

Share

La plante collier de perles ou la plante à boules

22 Mar

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / Quinn Dombrowski

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / Megan Hansen

Senecio rowleyanus en fleur – photo CC Flickr / David Midgley / petrichor

Senecio rowleyanus – photo CC Flickr / FarOutFlora

 

Le Séneçon de Rowley sort le grand jeu !

Cascade de perles vertes et parfum de cannelle : Senecio Rowleyanus met nos sens en fête. Également appelé Collier de perles ou encore Kleinia à groseilles vertes, son chapelet de grains évoque, au choix, un collier de perles de jade ou un après-midi gourmand au jardin.

Irrésistible et surprenante

Senecio vient du latin « senex » qui signifie vieux ou vieillard. Ce nom fait référence à l’akène (fruit sec), surmonté d’une aigrette de soie, évoquant les têtes blanchies des anciens.

Irrésistible, cette plante est aussi surprenante, avec ces grains parfaits, qui sont, en fait, des feuilles de forme globulaire. Celles-ci permettent au Séneçon, originaire d’Afrique australe et du sud de la Namibie, de stocker l’eau, dans un milieu où elle est rare. Les tiges, filiformes, peuvent atteindre un mètre de long. Le plus souvent, il est cultivé en suspension, dans un pot, l’effet des tiges qui retombent accentuant l’impression de cascade de perles. Il aime la lumière (trois heures d’exposition quotidienne minimum), les sols pauvres, secs et neutres, voire alcalins. A l’extérieur, cultivé en couvre-sol, il agrémente les rocailles et peut supporter des températures de +2°C.

Vivace et succulente

Plante vivace,  succulente, l’arrosage doit être modéré, surtout en hiver, pour le conserver en bonne santé. Il vous le rendra en se couvrant de fleurs, en forme de petites marguerites, aux pétales légèrement rosés, avec des étamines plus longs, aux tons violets et pourpres.

Un joli cadeau parfumé, qui arrive à point nommé pour fêter le début du printemps, voire la fin de l’hiver avec des effluves qui rappellent la cannelle et son cortège d’images gourmandes !

Cette plante est cultivée au Jardin Botanique de Paris, plus précisément au  Parc Floral, dans une serre qui n’est pas accessible au public. Peut-être est-elle visible ailleurs à Paris ? Le jeu de piste commence… A vous de jouer !

Christine

[ ré-édition d’un article du 19 mars 2013]
Share

Concours photos cactées et succulentes

21 Mar

Cactus Geent rouge / Photo : Amélie Letrou

Cactus Geent rouge / Photo : Amélie Letrou

Echeveria elegans / Photo : Amélie Letrou

Echeveria elegans / Photo : Amélie Letrou

Hoya Kerrii / Photo : Amélie Letrou

Hoya Kerrii / Photo : Amélie Letrou

Ferocactus glaucescens / Photo : Amélie Letrou

Ferocactus glaucescens / Photo : Amélie Letrou

 

La 4e édition du concours photos « Cactées et plantes succulentes » est ouverte, à vos appareils photos !

Ce concours photo est organisé par la Société nationale d’horticulture de France et animé par sa section thématique cactées et plantes succulentes . Il a pour objectif de promouvoir la connaissance et la culture des plantes succulentes par les jardiniers amateurs en valorisant leur savoir-faire via la photographie.

Pour participer, c’est gratuit ! Le concours est ouvert au public des jardiniers amateurs succulentophiles et exclusivement réservé aux photographes amateurs.

Les inscriptions se font ici et le règlement du concours est juste !

La date limite d’envoi des photos (accompagnées du bulletin de participation) est fixée au 30 septembre 2016 à minuit.

Catégories

Le concours photos cactées et succulentes comporte 2 catégories :

  • 1re catégorie : photographie prise sur site (dans son pays d’origine, dans son aire de répartition et en pleine terre) d’une plante ou d’un groupe de plantes succulentes (à l’exclusion des jardins botaniques).
  • 2de catégorie : photographie d’une plante ou d’un groupe de plantes succulentes en culture  (pleine terre ou pot).

À gagner en 2016

  • 1er prix : 2 entrées au jardin exotique de Monaco, un ouvrage sur le jardin exotique offert par le jardin exotique de Monaco, un chèque  d’une valeur de 50€ offert par la SNHF, un bon d’achat de 40€ offert par un producteur, un ouvrage sur les plantes succulentes, une collection des numéros disponibles de la revue Cactus. (2 gagnants).
  • 2e prix : 2 entrées au jardin exotique de Monaco, un ouvrage sur le jardin exotique, un ouvrage sur les plantes succulentes, un chèque d’une valeur de 30€ offert par la SNHF. (2 gagnants).
  • 3e prix : un ouvrage sur le jardin exotique de Monaco, un ouvrage sur les plantes succulentes, un chèque d’une valeur de 20€ offert par la SNHF. (2 gagnants).

En panne d’inspiration ?

Vous hésitez à vous lancer… Voici les clichés des lauréats 2013, 2014, 2015 (en bas de page) !

Où trouver des cactus et des plantes succulentes à Paris ?

Amélie

Share