Paris.fr
Accueil

Ces concerts qui nous ont marqués : Scarecrow, Cold Pumas, O Safari, Ancient Mith

17 Juil

[Live Report]

Chuchotements partage avec vous ses meilleurs concerts des dernières semaines.

 

  • Scarecrow @ New Morning

Scarecrow donnait un concert au New Morning le 12 juin 2013. Intrigués par la fusion de leur musique, nous avons assisté à leur concert et en sommes sortis amplement satisfaits de cette découverte.

Slim Paul (guitare/chant) apparaît dans un faisceau de lumière et fait retentir  des sonorités de vieux blues. Dans un style de bluesman des temps modernes, il réveille le public qui s’approche rapidement de la scène. Derrière lui, Jamo (basse) et Le Pap’s (batterie) se synchronisent aux percussions, offrant alors une mise en scène intrigante. Notre attention est capturée, la mélodie nous ravit. Sur ces rythmes blues entraînant s’impose brusquement un flow vocal hip-hop d’Antibiotik Daw (scratch/rap).

Scarecrow contourne les codes : ils n’hésitent pas à mélanger le blues roots et authentique à du hip-hop et des vieux scratchs s’inscrivant dans une culture urban street des nineties. Puisant leur force et leur singularité dans cette fusion, ils métissent deux cultures où langues anglaise et française s’entremêlent. Dans la salle, les corps se libèrent et ne tardent pas à accompagner ces rythmes invitant à la danse.  Scénographie travaillée, groupe enjoué et proche du public, morceaux entraînants : nous ne pouvons qu’apprécier pleinement  leur concert en attendant – patiemment- la sortie de leur album.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Leur page Facebook : www.facebook.com/blueshiphop

 

  • Cold Pumas @ La Flèche d’Or

Cold Pumas partageait la scène de la Flèche d’Or le 13 juin 2013 avec Sauvage et Orval Carlos Sibelius à l’occasion d’une soirée organisée par le festival Heart of Glass, Heart of Gold.

La scène musicale émergente de Brighton nous émerveille. Nous avons pu nous en délecter le temps d’une soirée avec la venue d’Oliver Fisher, de Patrick Fisher et de Dan Reeves, membres du groupe Cold Pumas.  Leur musique Krautrock a envahi la salle, mettant alors en évidence de fortes influences post-punk mélangées à des désirs de recherche plus moderniste. Les beats Motorik de leurs morceaux font leur effet : les rythmes hypnotiques et leur aspect répétitif et lancinant produisent une sensation d’enivrement. Captivés par ces sonorités froides, mais puissantes, le public se laisse porter par les beats percussifs et les riffs de guitares pénétrants, secouant frénétiquement la tête et tapant des talons. Il aurait été difficile de rester impassible face à un groupe dynamique animé par l’hystérie des lumières les accompagnant.

Il faudra attendre le festival Heart of Glass, Heart of Gold, en septembre, pour les admirer à nouveau.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Leur page Facebook : www.facebook.com/ColdPumas

 

  • O Safari @ La Maroquinerie

O Safari partageait la scène de la Maroquinerie le 19 juin avec AV et Florian Mona.

Le duo, composé de Laurent Guillet et de Julien Vignon, s’est emparé de la scène et a électrisé le public, pourtant peu dense, avec leurs sonorités et mélodies un peu kitsch. Comme le disait Umberto Eco : « Dans le Pop Art, le Kitsch est racheté et élevé à un nouvel état de dignité esthétique ». O Safari travaille son esthétique musicale synth-pop en proposant une formule batterie/synthé/chant. Marqués par les eighties et la new wave, le duo partage une ambiance synthétique et vintage digne d’une BO de vieux film de science-fiction en susurrant des paroles acidulées à nos oreilles. L’aspect électro se mélange parfaitement à une pop qui sonne britannique et à des textes nous rappelant la variété française des années 1980. Les têtes se balancent, les pieds s’agitent discrètement, le public répond favorablement à leur musique.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Leur page Facebook : www.facebook.com/osafari.musique

 

  • Ancient Mith @ La Plage du Glazart

Ancient Mith, que nous avions croisé rapidement à la salle Mains d’Oeuvres un mois auparavant, revenait à Paris le 25 juin 2013 pour monter sur la scène de La Plage du Glazart.

Le soleil est au rendez-vous, les gens s’installent dans le sable dans une ambiance sereine et estivale. Braden Smith, originaire de Denver, a apporté son inséparable chaise qu’il dispose en hauteur. Comme un enfant hyperactif à la longue barbe noire, il se lève incessamment de sa chaise pour arpenter la scène, sauter dans le sable, défiler entre les gens,  jouer avec eux et voler le sac des demoiselles pour inspecter leur contenu. Dans un univers sombre et électronique, son flow vocal impressionne et l’attention est portée sur lui. L’aspect noir des textes sont atténués par les remarques amusantes de Braden qui n’hésite pas à être proche de son public. C’est avec un immense sourire aux lèvres qu’il discute avec les gens à la fin de son concert. La maîtrise de son spoken-word et son univers nous plaît, Ancient Mith nous a fait passer une très bonne soirée.

Image de prévisualisation YouTube

Sa page Facebook : www.facebook.com/AncientMith

 

La vidéo Bonus

  • Le Vasco @ La Plage du Glazart

 

Alors que nous étions à la Plage du Glazart le 10 juillet 2013, nous avons recroisé le groupe Le Vasco dont nous vous avions parlé il y a quelques temps.

Leur mélange expérimental d’électro et de punk a déchaîné le public qui s’est tout de suite rapproché de la scène pour partager l’énergie débordante du groupe. Nous en avons profité pour filmer un morceau du concert.

Image de prévisualisation YouTube

 

Leur page Facebook :  www.facebook.com/levascomusic

 

Share / Save

No comments yet

Leave a Reply