Paris.fr
Accueil

Bon à savoir

Ce blog accompagne l’opération de compostage collectif en pied d’immeuble de la Mairie de Paris initiée en 2010,  et étendue en 2012 par le lombricompostage collectif.

Vous pouvez rejoindre les nombreux sites participants en proposant votre immeuble, établissement scolaire, etc.

Découvrez ci-dessous si vous remplissez les conditions de participation, comment faire pour déposer une candidature, et comment le compostage collectif en pied d’immeuble se déroule.

Qui peut participer ?
L’opération est ouverte à tous les immeubles (copropriétés, immeubles de bailleurs sociaux ou privés…) après accord de l’Assemblée générale ou du Bailleur, dès lors que l’utilisation du compost est possible localement, pour éviter son transport. Les établissements publics municipaux (écoles, centres de loisirs…) voire d’autres institutions (casernes, bâtiments de l’Etat, de la Région,…) peuvent également participer.

Les conditions pour participer
Deux types d’installations sont proposés : le compostage ou le lombricompostage.

– Pour installer des bacs à compost il faut disposer d’un espace en pleine terre non occupé de quelques m², protégé ou un peu à l’écart des lieux de passage, sur lequel seront déposés 3 bacs de compostage, dont le fond sera en contact direct avec le sol pour provoquer le processus de dégradation des déchets.

– Pour installer un lombricomposteur : le lombricompostage est possible lorsque l’immeuble ne dispose pas d’espace vert extérieur ou si celui-ci est trop petit. Il suffit d’un local de quelques m², pouvant accueillir un lombricomposteur de 400 litres (8 à 15 foyers) ou 600 litres (15 à 20 foyers).

Et dans les deux cas, il faut :

  • Habiter à Paris
  • bénéficier d’un soutien collectif à la démarche (accord du syndic, du propriétaire ou du bailleur de l’immeuble),
  • un nombre suffisant de foyers participants (8 minimum),
  • trouver un emplacement pour installer le matériel, et être en mesure de réemployer le compost produit dans les jardinières privées ou dans les espaces verts communs de la résidence,
  • trouver, au sein du groupe de volontaires, une (ou plusieurs) personne(s) référente(s) chargée(s)  de l’animation et du suivi du compostage.

Comment participer ?
Des formulaires de candidature sont disponibles 2014-03-Dossier de candidature compostage (document PDF).

Ils peuvent être téléchargés en ligne, imprimés puis renvoyés par mail sur la boite dpe-compostage@paris.fr ou imprimés et renvoyés par courrier à l’adresse suivante : DPE – Mission 3R – 103 av. de France 75 639 Paris Cedex 13
La Mairie présélectionne les candidatures sur dossier. Puis, un diagnostic réalisé sur site par un maître composteur (faisabilité technique, emplacement pour le matériel de compostage, degré d’acceptation du projet par les habitants, nombre suffisant de volontaires, accord de la copropriété ou du bailleur) permettra de valider l’aptitude du site à composter. Le site sera ensuite accompagné pendant 6 mois.
> A noter : Il manque dans le dossier de candidature les conditions pour la mise en place d’un lombricomposteur => déterminé à l’issue du diagnostic

Les étapes de l’accompagnement :
Les référents, porteurs du projet, se chargeront de présenter et d’expliquer le projet aux habitants, volontaires et représentants (syndic, bailleur, copropriété, association de locataires, personnel…) de chaque site. Il faudra identifier le nombre de participants et les prévenir de la date de démarrage de l’opération.
Une réunion d’inauguration sera alors organisée pour le lancement de l’opération. Les composteurs seront installés avec leur signalétique, les bio seaux et les guides de compostage seront remis aux foyers volontaires qui signeront chacun une charte d’engagement.
Il n’y aura plus qu’à apporter régulièrement des déchets organiques, vérifier régulièrement le tas de compost, le retourner 2 ou 3 fois par an et ainsi produire du bon compost pour les espaces verts de la résidence, les plantes d’appartement ou de balcon !
Les volontaires seront accompagnés et guidés pendant les 6 mois par un professionnel. Il assurera un suivi technique du fonctionnement des composteurs pour l’obtention d’un compost de qualité. Le but de ce suivi est d’amener peu à peu les sites à gérer leurs composteurs de façon autonome.

Ce que propose la Mairie aux candidatures retenues :

> Une formation de guide-composteurs pour la/les personne(s) identifiée(s) comme référent(s).

> Un accompagnement personnalisé par un professionnel du compostage pendant 6 mois pour garantir le bon fonctionnement du dispositif et répondre aux questions diverses.

> Du matériel de compostage ou de lombricompostage :

  • des composteurs fermés, en bois, de 600 litres, installés sur site et un bac d’activation de 400 litres pour stocker la matière sèche (branchages, feuilles…),
    ou un lombricomposteur, appelé Lombricoll, de 400 litres (8 à 15 foyers) ou 600 litres (15 à 20 foyers),
  • des « bio seaux » en plastique pour les déchets organiques de cuisine, distribués à chaque foyer participant,
  • un guide de compostage ou lombricompostage distribué à chaque participant,
  • un mélangeur pour bien aérer le compost,
  • de la matière sèche (à ajouter aux déchets de cuisine déposés).

No comments yet

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.