Paris.fr
Accueil

Une heure pour découvrir Marguerite Duras, une gageure ?

26 Mar

(c) Fabienne Boueroux

(c) Fabienne Boueroux

 

Tel est l’enjeu que se sont lancés au théâtre de Belleville Fatima Soualhia Manet et Christopher Casamance.  Et c’est pari gagné !
Cette pièce est une perle dans un écrin, une vraie belle surprise.

La salle est sombre, le bruit de la mer, des vagues et des enfants qui jouent nous envahissent. On prend place. Une fois bien installé dans notre fauteuil,  on découvre un décor d’intérieur, très épuré ; une table haute, quelques chaises, une plante verte et une lampe sur une table de chevet.  L’actrice rentre par le fond de la scène, un homme est là près de nous, silencieux.

« Marguerite et moi » c’est l’histoire d’une vie tumultueuse, d’une parole libérée, sans tabou ou l’écrivaine nous livre ses souvenirs, ses angoisses, ses faiblesses et ses doutes. Le spectateur est au plus près de Duras comme plongé dans son intimité. Un huis clos où d’abord seule sur scène elle nous parle de sa vie, de ce qu’elle aime et de ce qu’elle abhorre,  très aisément comme si elle nous racontait une histoire. Puis il arrive, la questionne,  à la fois animateur d’une émission télé et journaliste, ami et admirateur. Il est le lien invisible entre elle et son public.

La pièce est bien rythmée, entre dialogue, monologue et interview sans concession… pas le temps de fermer l’œil !

Fabienne Boureroux

Fabienne Boureroux

Pourquoi on aime ? Car la pièce rend accessible une grande intellectuelle de l’histoire du XXème siècle qui dans l’imaginaire collectif semble impénétrable. On dit « oui » car  Fatima Soualhia Manet est très juste et pleine d’émotion dans le rôle de Duras. Femme  humaine faite de chair et d’os, simple, touchante, qui nous ressemble. Car elle se livre entièrement, d’abord sur son enfance douloureuse au Vietnam, puis sur la difficulté d’aimer et de s’aimer. Elle nous confie aussi son penchant  pour l’alcool, et la tristesse de ne pas avoir été aimé par sa mère.

Cette pièce ravira autant les amoureux que les novices de Marguerite Duras.

C’est fort, c’est beau, c’est bien dit. Allez-y!

A noter : de nombreux événements sont actuellement organisés autour du centenaire de la naissance de Marguerite Duras. Retrouvez le programme dans Que faire à Paris?

Marguerite et moi (durée du spectacle : 1h05)
Compagnie Métro Mouvance / Mise en scène et interprétation : Fatima Soualhia Manet & Christophe Casamance / Idée originale : Dominique Terrier

DU 5 FEVRIER au 13 AVRIL

Théâtre de Belleville
94 rue du Faubourg du Temple – 75011 Paris.
Métro Goncourt (L11) ou Belleville (L2 ou 11) – Bus 46 ou 75
Réservations : 01 48 06 72 34
Tarifs : de 10 à 25 euros

No comments yet

Leave a Reply