Paris.fr
Accueil

Théâtre 13 : deux saisons côté Seine

27 Août

Yerma

Extrait de « Yerma ». ©Brigitte Enguerand

Le théâtre municipal du 13e arrondissement rénove son lieu d’implantation historique- le Théâtre 13/Jardin, près du métro Glacière- jusqu’en 2016. Pas de panique : vous pouvez découvrir les spectacles de la nouvelle saison dans la seconde salle installée près de la BNF-François Mitterrand. Mais que voir ? Petite présentation.

Le Théâtre 13/Jardin s’offre une cure de jouvence. Construit dans les années 60, le bâtiment de la rue Daviel (13e) va être rénové en profondeur.  Le lieu abrite, en effet, à la fois le théâtre et un centre d’animation de la Ville, et des travaux d’ampleur de remise aux normes et d’aménagement étaient devenus nécessaires, comme le détaille le site web du théâtre municipal. Au menu, une séparation physique entre le centre et le théâtre, la création d’une sortie de secours supplémentaire ou encore l’isolation phonique entre les deux structures. La seconde salle, ouverte en 2011 dans le quartier de la BNF-François Mitterrand, accueille la totalité des représentations.

Lorca en ouverture

C’est sous le signe de l’Espagne que débute cette saison avec « Yerma » (du 28 août au 5 octobre), de Federico García Lorca, dans une mise en scène de Daniel San Pedro. Dans le rôle-titre, Audrey Bonnet, considérée comme l’une des plus brillantes interprètes de sa génération. Elle avait été repérée notamment à l’édition 2011 du festival d’Avignon aux côtés de Stanislas Nordey. « Yerma », drame rural écrit en 1934, raconte l’histoire d’un couple d’éleveurs (Yerma et Jean), qui ne peuvent avoir d’enfant deux ans après leur mariage. Une absence qui va les éloigner l’un de l’autre…

plus d’infos ici

 

« Mardis midi » : un auteur vivant et des acteurs  

Une fois par mois – le mardi à 12h30 de septembre à mai inclus- le Théâtre 13 reçoit un écrivain de théâtre qui présente une de ses œuvres. Tout ou une partie du texte sont ainsi à découvrir, et l’auteur peut être accompagné par des acteurs qui donnent corps à son texte. Ces représentations sont suivies d’une rencontre avec le public. Initiés au Rond Point (8e), les « Mardis midi » ont rejoint le 13e l’an dernier.

plus d’infos ici

 

« Ni Dieu ni diable » :  amour, mystique et éternité

Prix du jury et coup de coeur des chroniqueurs : le spectacle a séduit les jurés du dernier prix du Théâtre 13 (dédié aux jeunes metteurs en scène). Adapté d’un roman de Lucien Rebatet -« Les deux étendards », publié alors que l’écrivain collaborationniste est emprisonné à la prison de Clairvaux en 1951-, « Ni dieu ni diable » nous plonge dans  » l’amour chaste, mystique, pour l’éternité », explique la présentation de la pièce, celui qui unit Régis, Anne-Marie et Michel,  trois jeunes gens de la bourgeoisie lyonnaise.

plus d’infos ici

 

« Troyennes » : tragédies au féminin

Avis aux amateurs de tragédie antique : c’est à Hécube, Hélène, Cassandre et Andromaque que « Troyennes » redonne la parole. Le texte, inspiré d’Euripide, est signé de Kevin Keiss (qui propose sa propre traduction de l’oeuvre). La mise en scène est signée de Laetitia Guédon, lauréate du prix Paris jeunes talents en 2012.

plus d’infos sur la pièce

 

Théâtre 13/Seine : mode d’emploi

Pour venir au Théâtre 13/Seine, rendez-vous  au 30, rue du Chevaleret (13e). Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14 et RER C)

Comment venir : toutes les infos 

Pratique : le théâtre dispose d’un café-restaurant, plus d’infos ici

 

Egalement au Théâtre 13….

Une master class de Jean-Laurent Cochet, des concerts, des contes….

La programmation 2014-2015 du Théâtre 13

 

Le Théâtre 13/Jardin est fermé pour travaux jusqu’en septembre 2016.

 

Victor Dixmier

 

 

 

 

 

 

No comments yet

Leave a Reply