Paris.fr
Accueil

Dans la folie douce du « Révizor» à la Tempête

13 Fév

 @Dominique Vallès

@Dominique Vallès

« Pourquoi il nous arrive un inspecteur ? » : c’est la panique chez les notables d’une petite ville de Russie. Réunis chez Anton, le bourgmestre, ils apprennent qu’un fonctionnaire de Pétersbourg a été aperçu dans leur localité. Directeur des postes, juge, directeur des hôpitaux, propriétaire foncier… Autant de hiérarques locaux, corrompus et fainéants, qui se sentent menacés par cette visite impromptue. Mais qui est donc ce « Révizor » (un inspecteur de l’administration) qu’on prétend avoir aperçu dans une auberge ? Quel est son pouvoir de nuisance et comment s’attirer ses bonnes grâces ? Une joyeuse folie douce  envahit le théâtre de la Tempête (12e).

Un « pif » en guise de masque

Pour adapter la comédie de Gogol, écrite en 1835, la metteur en scène Paula Giusti use à merveille de l’art de la pantomime. Et ose un parti pris scénique : Khlestakhov, le faux inspecteur est interprété… par une marionnette manipulée par son valet Ossip ! Les personnages arborent un visage très maquillé et les nez sont tous affublés d’une légère déformation. « J’ai [imaginé] et choisi de faire du « pif »- en le traitant comme un petit masque-, le moyen d’une transfiguration des acteurs », explique Paula Giusti dans la présentation de la pièce. Une référence au « Nez », une nouvelle de Gogol écrite la même année que le Révizor.

Une galerie de personnages grotesques

Sur scène, les huit acteurs, accompagnés par un musicien, nous dépeignent avec talent une galerie de personnages, grotesques et pathétiques. Le rythme est soutenu, les temps morts inexistants, et les rires fusent. Expressions et visages masqués rappellent ceux découverts au Théâtre du soleil (l’un des soutiens de la compagnie Toda Via) notamment dans « La Ville parjure » (texte d’Hélène Cixous) en 1995. Une réussite !

Victor Dixmier

 

Infos pratiques

« Le Révizor » ou l’Inspecteur du gouvernement de Nicolas Gogol, adaptation et mise en scène de Paula Giusti

A découvrir jusqu’au 15 février au Théâtre de la Tempête (12e). Plus d’infos par ici

Le Théâtre de la Tempête est installé à la Cartoucherie, route du Champ-de-Manœuvre (12e). Métro : Château de Vincennes puis navette gratuite Cartoucherie.

 

No comments yet

Leave a Reply