Paris.fr
Accueil

Les femmes ont aussi leur festival !

16 Déc

« Et si on montait notre propre festival ? »

Parce qu’il est difficile de monter sur les planches, d’autant plus quand on est une femme, trois amies et femmes de lettres (Véronique Olmi, directrice artistique de la manifestation, Michèle Fitoussi, journaliste et romancière, et Anne Rotenberg, directrice littéraire et artistique du Festival de Grignan), invitent aux côtés de leur hôte avisé, Stéphane Engelberg (directeur des Mathurins), « Le Paris des Femmes ».

[…]

Le Retour de Scorpène au Centquatre

14 Déc

Psss, psss… z’avez vu ? Scorpène, dont on a parlé en novembre ici même, revient à Paris du 27 au 31 décembre. Cette fois-ci c’est au Centquatre qu’il réapparaît….

C’MAGIC !!

Programmé par le directeur bien inspiré du lieu, José-Manuel Gonçalves, Réalité non ordinaire (on peut le dire!) est présenté avec tout un tas d’autres propositions artistiques à découvrir jusqu’au 15 janvier.
Au programme de ce festival « hors-normalité »: installations et autres spectacles de magie de Raphaël Navarro et Clément Debailleul (du 16 décembre au 15 janvier) ou Etienne Saglio (du 23 décembre au 15 janvier 2012).

De quoi passer des fêtes magiques !!

Cécile B.

Le temps de ne pas perdre la mémoire

12 Déc

Ca vient de commencer aux Bouffes du Nord et ça vaut vraiment le coup.
Pendant une heure et demi, Vincent Delerm nous plonge dans un univers (le sien) plein de poésie et de fantaisie. Musique, jeux de lumière, projections vidéos, animations en tous genres, décors en mouvement, autant de détails qui loin d’être anecdotiques nous placent en face de nos contradictions et de nos peurs.

“Les 50 manières de retenir pour demain le temps qui passe aujourd’hui”  Vincent Delerm

On retrouve beaucoup dans ce spectacle de sa précédente pièce, “Le fait d’habiter Bagnolet”. Sans trop en avoir l’air l’artiste nous pousse à nous interroger sur les barrières invisibles de nos vies qui nous empêchent d’avancer. Il tourne en dérision le côté velléitaire de nos motivations. Tout ce que l’on veut aujourd’hui et dont on se foutra éperdument demain.
Le temps qui passe et qui change tout sans que forcément on s’en rende compte. Ce temps justement Vincent Delerme qui l’apprivoise, essaie peut-être de nous donner les clés de sa relativité.
Installé aux Bouffes du Nord, il occupe tout l’espace de ce lieu plein de caractère. On en sort léger le sourire aux lèvres avec l’envie de profiter de la vie.

Vincent Delerm dans “Memory” aux Bouffes du Nord jusqu’au 30 décembre 2011

 


Avenir radieux, une fission française

22 Nov

Entre fiction et documentaire, Nicolas Lambert n’en finit pas de creuser le sillon…

photo

Nicolas Lambert dans Avenir Radieux, par Erwan Temple

Après avoir exploré la filière pétrolière et l’affaire Elf, avec la Pompe Afrique (encore joué le mercredi à 20h), l’auteur-interprète de talent revient au Grand Parquet (Paris 18e) pour la 2e partie de son triptyque remarquable, Bleu-Blanc-Rouge (pétrole-nucléaire-armement) : Avenir radieux, une fission française.

[…]

Talentueux mentaliste !

10 Nov

Ancien professionnel des échecs (qui peut jouer contre 16 joueurs en simultanée, et les yeux bandés s’il vous plaît!), vidéaste de talent et magicien depuis plus de 15 ans, Scorpène, arrive enfin à Paris avec son premier  spectacle, Réalité non ordinaire au théâtre Monfort.

 

[…]

Il y a vingt jours, un siècle, une éternité...

26 Oct

Rahalala…

C’est dur de tenir un blog.
Surtout qu’en ce moment j’ai du boulot.

Bref, je suis en retard dans mes billets !

Du coup, welcome to the new « C’est quand qu’on va ou? »

[…]

Quartier Lointain au théâtre Montfort | «Au matin j'étais certain que ce n'était pas un rêve»

7 Oct

du 27/09/2011 au 29/10/2011 – Une pièce adaptée par Dorian Rossel du manga de Jirô Taniguchi interprété par la troupe Super Trop Top

Photo de Carole Parodi

Quand on demande à quelqu’un qui a lu le manga de quoi ça parle, la réponse est du genre :
« Bein c’est l’histoire d’un mec de 50 ans qui retourne dans son quartier d’enfance… et puis il revit son adolescence. Mais en fait il se passe pas grand-chose. Mais c’est super beau hein ! Faut le lire…»

Si la personne en question a vraiment aimé et s’en souvient bien, il ajoute :
« Et y’a toute une histoire avec le départ de son père et euh… voilà ! »

Et puis en général, c’est tout. Pour vraiment comprendre il faut le lire. Ou voir la pièce… parce que la pièce aussi elle est super belle hein ! Faut la voir.

[…]

Embarquement immédiat

22 Sep

Affiche de la pièce

Je suis de passage sur ce blog que Joël a bien voulu me prêter le temps d’un article. Je suis un peu comme lui: une novice de l’art du spectacle vivant. Je me présente : Céline, amatrice d’art en général, curieuse de tout, et spectatrice occasionnelle de pièces de théâtre. Cette semaine, c’est au théâtre Trévise que je me suis rendue pour voir une caricature de l’attente à l’aéroport.

Ah l’aéroport et toutes ses péripéties… Qui n’a pas déjà pris l’avion sans retard, sans une panne matérielle, sans problème de correspondance ou autre souci de dégivrage? Ceux qui ont déjà tenté l’expérience (bien malgré eux) gardent certainement un souvenir bien vivace des galères que ces situations entraînent.

[…]

C'est quand qu'on va où?

21 Sep

« Bon…
Et alors ? C’est déjà fini ?
Franchement Joël, vl’a le come back hein…
Une pièce et puis s’en va ? »

Oui, je me fais moi-même mes discussions avec mes (hypothétiques) lecteurs.

… Et non, c’est pas fini !

Cette semaine je n’ai pas eu le temps pour le théâtre, mais il faut quand même que je vous donne un petit avant goût de la suite.

[…]

Ossyane au Théâtre 13 | La famille, l'insoumission, la révolte, la folie... et la famille, encore.

14 Sep

du 06/09/2011 au 16/10/2011 – Une pièce adaptée par Grégoire Cuvier du roman Les Echelles du Levant d’Amin Maalouf.

Ossyane au Théatre 13 - Photo fournie par le Théatre

Théatre 13 - Photo fournie par le Théatre


La vie d’un homme porté et broyé par l’histoire. Une pièce très dense, mais pas pesante pour autant , qui virevolte et qui bouge malgré la dureté des propos. Sept acteurs se surmenant pour jouer une trentaine de personnages dans trois pays différents et sans jamais être réellement hors scène. Rien que ça, c’est impressionnant.

[…]