Paris.fr
Accueil
Archive | février, 2013

La réforme des rythmes scolaires vue par trois parents parisiens

7 Fév

Le mouvement de contestation du corps enseignant n’y a rien fait. Le décret sur les rythmes scolaires entérinant le retour à la semaine de 4 jours et demi dans le premier degré a été publié au Journal officiel le 26 janvier dernier.
On a entendu les instituteurs, le gouvernement défendant bec et ongle son texte, les médias pas très objectifs et tendres à l’égard des enseignants présentés comme « corporatistes » et « lampistes », ce qui est selon moi profondément injuste quand on voit le travail formidable qu’ils font.
Et les parents dans tout ça, que pensent-ils? J’ai questionné 3 parents aux avis divergents sur le sujet. La première personne s’interroge quant à la réforme proposée par le gouvernement, la seconde personne se dit contre le décret et le troisième interviewé approuve le changement proposé par Vincent Peillon.
Et vous? Si vous souhaitez donner votre avis, n’hésitez pas à laisser un commentaire.
____________________________________________
Véronique est la maman d’Ambroise, 6 ans en CP et de Léon, 3 ans en petite section de maternelle (Paris 9ème)
« Qu’avez-vous compris de la réforme? Là, comme ça, j’avoue ne pas comprendre en quoi la réforme est néfaste. J’ai bien compris que les journées étaient trop lourdes pour les enfants et qu’il est apparu nécessaire de réorganiser le temps. Ils vont finir plus tôt…Des activités artistiques seront proposées mais je ne sais pas trop quand et comment.
Vous approuvez donc la réforme proposée? Je ne sais pas trop puisque je ne sais pas comment le temps suivant les « enseignements classiques » va être organisé… Les écoles de mes enfants étaient fermées à cause de la grève des instituteurs le 22 janvier. On a reçu des documents de la part des instituteurs expliquant pourquoi ils rejetaient la réforme et cela m’a interpellé.
Que disaient les documents dont vous parlez? On nous expliquait qu’il était déjà très compliqué de surveiller la cantine et le temps de l’étude après 16H30 par manque de personnel et qu’il apparaissait prématuré de changer les rythmes dès la prochaine rentrée. Mais bon, en même temps, j’ai entendu que le gouvernement allait investir.
Comment vous êtes-vous tenue informée? Par le bouche à oreille, la radio.
Comment se déroule la journée du mercredi pour vos garçons? Ils vont au centre aéré qui est organisé au sein de leurs écoles. La nounou les récupère comme tous les jours de la semaine à 18H. »
____________________________________________
Céline est la maman de Julien, 13 ans en 5ème et de Grégoire, 6 ans en CP (Paris 20ème)
« Qu’avez-vous compris de la réforme Peillon? Moi, ce que j’observe c’est qu’à chaque changement de majorité, les ministres de l’éducation nous pondent une réforme pour marquer leur passage au gouvernement, parfois à tort et à travers. Alors, concernant la réforme 2013, elle vise à alléger l’emploi du temps des enfants. La méthode choisie par l’actuel gouvernement est la suivante : retour à l’école le mercredi matin, 5h30 de cours par jour, une longue pause déjeuner qui pourra s’étendre de 11H20 à 14H20 et des activités sportives et artistiques proposées dans l’incertitude la plus totale sur les modalités d’organisation du temps périscolaire.
Qu’est-ce qui vous chiffonne?Ce qui me chiffonne c’est que pour moi, ceux qui s’occupent le mieux des enfants, ce sont les enseignants. Je suis pour l’école à l’école, pas pour une espèce de garderie améliorée! Cette réforme  mise en place à Paris dès septembre 2013, c’est du bricolage!

La récréation, rue Buffon, R. Doisneau, 1959

On ignore tout de la mise en place concrète du décret. La pause méridienne qui va être imposée est du grand n’importe quoi. Grégoire me dit que dans la cour, il y a des bagarres pendant le repas et dans les recoins de la cour, je crains vraiment ce qui pourrait se passer au cours d’une pause allongée exagérément.
A quoi ressemblent les mercredis de Grégoire? Je ne travaille pas ce jour-là et je dois dire que je reviens de loin car je désapprouve l’instauration de l’école le mercredi. Actuellement, le mercredi est un jour off, on se lève tard, on prend le temps, mes fils font leurs activités. Mais bon, je sais que la majeure partie des enfants français vont au centre aéré ou sont gardés par des nourrices car les parents travaillent tous les jours de la semaine…  Je ne représente qu’une minorité.
Comment vous tenez-vous informée? Nous parlons beaucoup entre parents et j’écoute ce qui se dit à la radio, à la télévision. »
______________________________________________

Luc est le papa de Julia, 4 ans en moyenne section de maternelle (Paris 19ème)
« Que comprenez-vous de la réforme? Elle a pour but d’alléger les journées trop lourdes des enfants. Moins d’heures de cours, l’école le mercredi matin pour ne pas casser le rythme des apprentissages et la mise en place d’activités culturelles et sportives, c’est très bien.
Que comprenez-vous du mouvement de contestation du corps enseignant? Je ne comprends pas leur attitude. Cette réforme, ils l’ont réclamée non? Là, on la met en place et les instituteurs n’en veulent plus. Moi, je vois que ça les embête de venir travailler le mercredi c’est tout et le discours sur la qualité des activités périscolaires est un prétexte pour manifester.
Parlons des activités périscolaires justement, avez-vous saisi la démarche de la Mairie de Paris? Moi, je vous pose la question suivante : pourquoi les activités périscolaires proposées ne seraient pas de bonne qualité et bien organisées? Vous savez, je constate que c’est la 1ère fois que les enseignants daignent parler du temps passé par les enfants à la cantine et au goûter! Les instituteurs quittent l’école une fois leurs cours donnés et se fichent bien de savoir ce qui se passe le reste du temps passé par leurs élèves à l’école. Alors, si cette réforme les amène à s’interroger sur le temps périscolaire, je dis tant mieux! Et puis, les discussions se poursuivent.
Le décret vient d’être publié au Journal Officiel, la réforme va être appliquée de toute façon et le Maire de Paris a dit qu’il voulait que cela se fasse dès septembre 2013! Oui, je sais. Appliquons la réforme et on verra bien. Si ça ne marche pas, il sera toujours temps d’ajuster. Je suis pour la revalorisation des salaires des enseignants et une meilleure considération du corps enseignant, ma femme est elle-même prof et gagne 2000 euros par mois après 15 ans de métier, ce qui n’est pas normal MAIS la contestation actuelle sur la réforme du temps scolaire est selon moi incompréhensible.
Comment vous tenez-vous informé? Je baigne dans le milieu enseignant donc on en parle pas mal. Je suis allé sur le site du Ministère de l’éducation nationale et sur celui de la Mairie de Paris.
Comment se déroulent les mercredis pour votre fille? Elle va au centre aéré. Tous les jours, je m’efforce de sortir tôt pour la récupérer au plus tard à 17H45. »

Merci à vous trois pour vos témoignages.