18e, médiation autour de l’oeuvre de Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla à la maternelle des Amiraux, 19 rue des Amiraux

Directrice : Anne-Marie Ly Cuong
Professeur des écoles : Claire Bourel
Médiatrices : Marine Lestrade et Loan N’Guyen, étudiantes de l’université Paris 8

Comment obtenir des traces, les prélever, les conserver ? Pourquoi les collectionner ? En quoi une trace peut-elle faire sens dans une production d’art visuel ? Autant de questionnements pour les enfants qui ont trouvé des réponses dans les ateliers de peinture, modelage, gravure et photographie mis en place par les deux médiatrices culturelles et inspirés par l’œuvre de Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla, Land Mark (Foot prints) (2001-2005).

Après le sable et l’argile, les enfants ont expérimenté la peinture et la craie grasse comme moyen de saisir l’empreinte de leurs mains. Avant de commencer, les médiatrices ont présenté aux enfants les peintures rupestres et les empreintes laissées sur les parois des grottes des cavernes au temps des hommes préhistoriques. Les élèves ont découvert aussi les anthropométries d’Yves Klein réalisées dans les années 60.

Atelier de peinture et de craies grasses à la maternelle des Amiraux. © Christophe Noël, FMAC/Ville de Paris.

 

Voir l’œuvre de Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla

Cette entrée a été publiée dans 18e, école maternelle, 19 rue des Amiraux. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>