Paris.fr
Accueil

L’artiste Jakob Gautel à l’hôpital Robert-Debré, 19e

6 Mai

© Pauline Masson – FMAC, Paris.

© Pauline Masson – FMAC, Paris.

Mardi 10 mars 2015, l’artiste d’origine allemande Jakob Gautel rend visite aux élèves hospitalisés du centre scolaire de l’hôpital Robert Debré (19e) à la médiathèque où ses papiers peints Présence 1, Présence 2, La jungle, Le Pierrot, Envol, Feuilles mortes, Le doigt de dieu et Le papillon (2003) sont présentés.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

Jakob Gautel est un artiste pluridisciplinaire qui s’exprime à travers la photo, la vidéo, l’installation, la performance, etc. Pour lui « être artiste, c’est regarder le monde les yeux ouverts et rendre visible, audible, sensible, compréhensible la réalité». 1

DSC04153

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

L’artiste projette d’autres papiers peints où des petits personnages ou des objets dessinés sont dissimulés dans les motifs répétitifs. « L’’idée des papiers peints est en quelque sorte de montrer qu’il y a toujours une deuxième strate de réalité derrière la surface : des personnages apparaissent derrière les fleurs des papiers peints, des éléments se cachent dans les ornements et changent le sens des arabesques décoratives. Pour moi, une image est toujours une projection. Nous nous projetons dans une image, nous y entrons par nos yeux et notre esprit. »

© Pauline Masson – FMAC, Paris.

© Pauline Masson – FMAC, Paris.

Avec des feutres poscas, les enfants dessinent des parties de leurs corps : mains, têtes, etc.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

 

Dans le même temps, l’artiste prend des photos des mains des enfants, les imprime et découpe. Il les a ensuite mis en scène dans la médiathèque créant une installation.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris.

Pour l’artiste, ces petites mains sont « une façon très inspirante et ludique d’explorer l’espace d’une autre manière, de se projeter dans l’espace, et ainsi de se le réapproprier. » On peut désormais voir ces petites mains qui sortent des fenêtres à la médiathèque de l’hôpital Robert Debré.

Lien vers la page des œuvres

(1)Lien vers le site de l’artiste

Lien vers le site du centre scolaire de l’hôpital

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire