Paris.fr
Accueil

Une semaine au Centre Patay, 13e

31 Juil

Photomontage de l’œuvre Street painting #4, peinture au sol, dimensions variables accroché au Centre Patay. Projet pour la Biennale de Belleville en 2010 - Acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC) © Loan N’Guyen

Photomontage de l’œuvre Street painting #4, peinture au sol, dimensions variables accroché au Centre Patay. Projet pour la Biennale de Belleville en 2010 – Acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC) © Loan N’Guyen

 

Le Centre Patay qui accueille les collégiens exclus se transforme en centre de vacances et d’aide aux devoirs pendant les vacances scolaires.

La semaine du 20 au 24 avril 2015 est dédiée à des activités autour du thème du street art en écho à la photo de l’œuvre de Lang et Baumann accrochée au Centre Patay et de la prévention du Sida.

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

 

Pendant 5 jours, le Centre Patay propose un programme chargé.

Lundi, les élèves ont une première initiation au street art avec une présentation en image d’Hélène et Stéphane de l’équipe pédagogique du Centre Patay et la venue de Léna, médiatrice pour le FMAC à l’école qui leur présente l’œuvre de Lang et Baumann. Dans la foulée, les élèves se rendent Place Martin Nadaud, dans le 20e arrondissement, où a été activée cette œuvre en septembre 2013.

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann par le Centre Patay place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann par le Centre Patay place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

 

La journée  se poursuit avec la visite de l’exposition « Sur les murs » organisée par le Crédit municipal (4e arrondissement) et l’association « Le mur ».

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

 

L’exposition regroupe d’illustres artistes du street art des années 50 à nos jours en passant par les précurseurs de ce mouvement : Ernest Pignon Ernest, Gérard Zlotykamien ou encore Jacques Villeglé. Elle permet aussi de découvrir des artistes plus contemporains issus du Graffiti et de la culture populaire des années 90 : KATRE, SPACE INVADER, NASTY, etc.

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

 

Le mardi, les élèves découvrent le parcours artistique « Street art 13 » réalisé par la Mairie du 13e et en collaboration avec la Galerie Itinérance.

Panneau pour le parcours street art dans le 13e arrondissement © Loan N’Guyen

Panneau pour le parcours street art dans le 13e arrondissement © Loan N’Guyen

 

Jeudi, le Centre Patay visite les réserves du FMAC situées à Ivry-sur-Seine. Ils découvrent alors la gestion d’une collection publique qui se compose de plus de 22000 œuvres d’art modernes et contemporaines. Ils rencontrent des spécialistes qui travaillent autour de la diffusion, de la conservation et de la recherche scientifique des œuvres.

En lien avec le thème de la semaine, l’équipe du Fmac présente des œuvres de street art de sa collection : Blek Le rat, Captain Fluo, Megaton, Miss Tic, Marie Rouffet, Surface active, Gérard Zlotykamien, etc.

Visite dans les réserves du FMAC © Loan N’Guyen

Visite dans les réserves du FMAC © Loan N’Guyen

 

Cette immersion au cœur de l’exposition et dans la collection du FMAC a permis aux élèves de faire le lien entre la création artistique issue de la rue et la valeur marchande qu’une œuvre acquiert lorsqu’elle est faite sur un support qui peut être vendu :   pochoirs, volets, feuilles de papier, planches en bois, etc. Les collectionneurs achètent également les traces de ces œuvres : comme les photographies.

En parallèle à toutes ces sorties, les élèves s’initient à l’art du street art en confectionnant eux-mêmes des pochoirs, des affiches, des peintures qu’ils présenteront le dernier jour à l’occasion d’une petite exposition au Centre Patay.

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

 

Les travaux des enfants sont mis à l’honneur dans la cour du Centre. Un repas en commun et un goûter ont clos cette semaine intense.

Repas en commun le dernier jour © Loan N’Guyen

Repas en commun le dernier jour © Loan N’Guyen

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire