Paris.fr
Accueil

L’expérience de Léna, médiatrice à l’école élémentaire Damrémont, 18e

17 Août

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

 

A partir de l’œuvre Félin d’Omar Ba, les élèves de l’école élémentaire Damrémont sont invités à créer un être hybride. En suivant la technique de l’artiste qui travaille sur du carton, ils préparent un fond noir sur lequel ils dessinent au crayon blanc tout en appliquant, par superposition, des couches colorées (peinture et pastel). Certains ajoutent d’autres matériaux comme du tissu, de la fourrure, des petits objets. Les élèves de CP choisissent de représenter des paysages et des personnages tirés de l’histoire racontée par Julien Tauber lors d’une intervention précédente (pour + d’info voir l’article).

Au cours d’ateliers avec les plus grands (CM2), Michèle Nadal et moi choisissons de faire travailler les élèves en volume. Un squelette en fil de fer est recouvert de papier journal, lui-même recouvert de plâtre. Une fois que le personnage est peint et habillé, il est placé dans un décor, à l’aide d’une équerre installée derrière chaque personnage afin de le contextualiser (pour + d’info voir l’article).

À la suite de ce travail, les élèves de CM1 ont l’opportunité de rencontrer Omar Ba. L’artiste a salué tous les élèves de l’école. Accueilli comme une rock star par les enfants, cette rencontre a été très intense ! Ce moment semble avoir été aussi riche du côté de ces derniers que du côté de l’artiste qui s’est dit inspiré par le travail des enfants (pour + d’info voir l’article).

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

Parallèlement à mon stage, j’ai organisé une exposition d’une jeune artiste chinoise, Lanke Ma, traitant de la question de l’enfant unique. J’ai emmené une classe de CE1 visiter cette exposition, en présence de l’artiste qui leur a expliqué sa démarche et ses questionnements. La visite s’est poursuivie par un atelier de création. Les enfants ont découpé et collé sur un papier blanc légèrement cartonné des formes issues des œuvres de l’artiste. Chacun a pu créer sa propre composition à partir du vocabulaire formel de Lanke Ma.

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

Un article de Léna Larrasquet, médiatrice à l’école élémentaire Damrémont

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire