Paris.fr
Accueil

Des élèves de CM1-CM2 de l’école élémentaire Saint-Maur au collège Françoise Seligmann (10e)

25 Mar

Découverte de l’œuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Découverte de l’œuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les lundi 7 et mardi 8 mars, quatre classes de CM1-CM2 de l’école élémentaire Saint-Maur se sont rendues au collège Seligmann pour découvrir l’œuvre Connexion Joseph Anton de mounir fatmi exposée au CDI et rencontrer des élèves de 3e ayant travaillé sur l’œuvre.

mounirfatmi reprend avec cette oeuvre la question de la liberté d’expression et de la dangerosité que peuvent soulever les débats sur la religion : en 1988, l’auteur Salman
Rushdie provoque la colère d’ États musulmans avec la sortie de son livre Les Versets
Sataniques. S’en suivent de nombreuses protestations religieuses et une fatwa contre lui, le contraignant à vivre caché et à changer d’identité. Il choisit le pseudonyme « Joseph Anton », contraction du prénom des auteurs qu’il aime : Joseph Conrad et Anton Tchekov.

Dans l’installation Connexion Joseph Anton, l’artiste relie les livres de Joseph Conrad et d’Anton Tchekhov par des câbles électriques, tels les détonateurs d’une bombe. L’œuvre fait référence au pseudonyme utilisé par Salman Rushdie, aux réactions qu’a suscité la publication des Versets, ainsi qu’aux combats menés pour la liberté d’expression et aux dangers que peuvent soulever les débats sur la religion.

"Connexion Joseph Anton" de mounirfatmi au CDI du collège Françoise Seligmann (10e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

« Connexion Joseph Anton » de mounirfatmi au CDI du collège Françoise Seligmann (10e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Après avoir observé l’œuvre, les élèves de l’école Saint-Maur ont d’abord donné leur impression première. « C’est bizarre » a déclaré une élève. « On dirait une usine avec tous ces fils qui sortent comme de la fumée » a dit un autre. « Ça fait penser à l’œuvre de notre école avec tous ces fils emmêlés » a ajouté une autre.

Les élèves de 3e ont ensuite expliqué l’œuvre. S’en est suivi un débat sur la laïcité et la liberté d’expression.

Explication de l’œuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Explication de l’œuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

Les élèves débattent sur la laïcité et la liberté d'expression © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les élèves débattent sur la laïcité et la liberté d’expression © Claire Boustani – FMAC, Paris

Les élèves débattent sur la laïcité et la liberté d'expression © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les élèves débattent sur la laïcité et la liberté d’expression © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Pour en savoir plus sur l’artiste mounirfatmi, consultez le site de l’artiste.
Pour découvrir l’œuvre Gribouillis de Yona Friedman exposée à l’école Saint-Maur, consultez cet article.

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire