Paris.fr
Accueil

Exposition du travail des élèves de l’école Saint-Sébastien, 24 rue Saint Sébastien (11e)

21 Juil

Mercredi 8 juin 2016, l’école élémentaire Saint-Sébastien et notamment M. Billereau, professeur d’Arts Visuels de la Ville de Paris, m’ont accueilli pour découvrir les travaux d’élèves réalisés autour de l’œuvre d’Edi Hila intitulée Banlieue – l’autre quartier.

Présentation de l’œuvre d’Edi Hila au sein de l’établissement © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Présentation de l’œuvre d’Edi Hila au sein de l’établissement © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Les œuvres d‘Edi Hila décrivent les paradoxes liés à la situation de transition politique et sociale du pays d’origine de l’artiste, l’Albanie. Ses peintures sont des sortes d’arrêts sur images sur un monde contemporain en mutation. Marqués par la couleur grise de cette peinture, M. Billereau et Anne Cozic, médiatrice stagiaire au FMAC, ont choisi de faire travailler les enfants sur le rôle de la couleur et son importance dans la narration d’une image.
La classe de CP a réalisé des essais de couleurs sur deux fonds différents en y imprimant, au moyen de pastel gras, un dessin. Ce projet a pour but de comprendre le rôle narratif de la couleur dans la représentation.


La classe de CM1-CM2 a quant à elle travaillé sur les dégradés de couleurs. Puis les élèves y ont ajouté un élément narratif perturbateur en gris ou noir.


En s’inspirant des mobiles de Calder, les élèves ont aussi travaillé sur la réalisation d’une œuvre en volume lors d’une troisième séance. Ils ont créée des sculptures de papier de couleurs vives et les ont mis en scène dans un décor. Ce projet permet d’élargir le champ de travail même si l’œuvre du FMAC est en 2D.


N’ayant pas de lieu d’accrochage, l’école Saint Sébastien n’a pas pu proposer  de vernissage lors d’une journée porte ouverte aux parents.
Pour en savoir plus sur l’œuvre d’Edi Hila, consultez son site Internet.

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire