Paris.fr
Accueil

L’artiste Julien Beneyton au collège Paul Verlaine (12e)

28 Mar

Le collège Paul Verlaine © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Le collège Paul Verlaine © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Le jeudi 2 mars, l’artiste Julien Beneyton a rencontré deux classes de 4ème du collège Paul Verlaine (12e) qui travaillent autour de sa peinture La Discrète (2000), exposée dans l’établissement jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Julien Beneyton devant une reproduction de "La Diecrète" © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de La Discrète © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Très curieux de rencontrer l’artiste, les élèves lui ont posé beaucoup de questions : « Est-ce que vous vouliez devenir peintre quand vous étiez petit ? », « Combien d’œuvres avez-vous réalisées ? », « Pourquoi avoir choisi de peindre ce tableau ? », « Combien coûte ce tableau ? », « Pourquoi peignez-vous des SDF ? », « Vous vous êtes jamais lassé de peindre ? », « Cela ne vous fait pas mal au cœur de vendre vos tableaux ? »…

Les élèves avaient préparé les questions en cours de français © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Les élèves avaient préparé les questions en cours de français © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton a expliqué aux élèves que son engouement pour la peinture n’est venu que très tardivement, alors qu’il était étudiant en BTS. Il a ensuite consolidé sa pratique picturale à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris.

Peint au début de sa carrière, le tableau La Discrète représente une femme que l’artiste a, pendant deux ans, croisé tous les jours en rentrant chez lui. Cette dame polie et très timide, à qui il n’a jamais osé demander son nom, n’est un jour plus jamais revenue. L’artiste a alors décidé de lui rendre hommage en faisant son portrait de mémoire.

Julien Beneyton a ensuite présenté aux élèves une sélection de ses œuvres, peintes depuis 2000. Accordant de plus en plus d’importance aux détails, l’artiste met aujourd’hui plus de trois mois à peindre un grand format. Fortement inspiré par la culture Hip-Hop, il a peint différents rappeurs en France mais aussi à New York lors d’un séjour en 2006.

Julien Beneyton expliquant le portrait "El Puccino" peint en 2004 © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant le portrait El Puccino peint en 2004 © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Se considérant comme témoin de son temps, l’artiste peint celles et ceux qu’il voit autour de lui (SDF sous un pont…). Effectuant un important travail de recherches documentaires, il prend d’abord des photographies de ce qu’il souhaite représenter, passe, dans la mesure du possible, du temps avec les personnes dont il veut faire le portrait, puis peint seul dans son atelier. S’intéressant à des sujets divers (Peintures sur la Mauritanie suite à un voyage en 2008, série sur le Maroc suite à un voyage en 2011, série sur les éleveurs limousins suite à une résidence en 2015…), l’artiste travaille actuellement à un projet autour du boxeur Jean-Marc Mormeck.

Julien expliquant son œuvre "Serge et Alban" de 2005 © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son œuvre Serge et Alban de 2005 © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de son tableau "La petite pêche" peint après un voyage en Mauritanie © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de son tableau La petite pêche peint après un voyage en Mauritanie © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son tableau Oujda peint en 2013 suite à un voyage au Maroc © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son tableau Oujda peint en 2013 suite à un voyage au Maroc © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

M. Registo, professeur d'arts plastiques présentant aux élèves un portrait de petit format de Julien Beneyton © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

M. Registo, professeur d’arts plastiques présentant aux élèves un portrait de petit format réalisé par Julien Beneyton © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Cette rencontre a été très enrichissante pour les élèves de 4ème qui ont déjà réalisé, en arts plastiques, de nombreux travaux autour de l’œuvre avec leur professeur M. Registo. Avec leur professeure de français, Mme Robert, ils vont rédiger un recueil de nouvelles réalistes en imaginant l’histoire de « La Discrète ».

© Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Pour en savoir plus sur l’artiste, consulter son site Internet.

Pour en savoir plus sur le collège, consulter le site Internet.

 

 

 

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire