Paris.fr
Accueil

Conte autour de l’œuvre « UDRIVINMECRAZ » de Kenny Dunkan à l’école élémentaire Faubourg Saint-Denis (10e)

8 Juin

La conteuse Peggy Genestie racontant le conte qu'elle a inventé en s'inspirant de l’œuvre de Kenny Dunkan © Claire Boustani - FMAC, Paris

La conteuse Peggy Genestie racontant le conte qu’elle a inventé en s’inspirant de l’œuvre de Kenny Dunkan © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le mardi 30 mai, la conteuse Peggy Genestie est venue rencontrer les élèves de CP et CE1 de l’école élémentaire Faubourg Saint-Denis (10e).

Projection de la vidéo UDRIVINMECRAZ de Kenny Dunkan © ADAGP, 2017 - Claire Boustani - FMAC, Paris

Projection de la vidéo UDRIVINMECRAZ de Kenny Dunkan © ADAGP, 2017 – Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Après une projection de la vidéo UDRIVINMECRAZ de Kenny Dunkan, actuellement exposée dans l’école, place au conte. Les yeux et les oreilles grands ouverts, les enfants ont écouté Peggy raconter l’histoire de Kadé, fils de Nabou, roi d’un village en Afrique, qui souhaite à son tour devenir roi. Pour cela, il doit d’abord créer un masque et inventer une danse qui le représente. Fuyant son village où il est raillé parce qu’il est trop petit et trop fin, il voyage à travers l’Afrique sur les traces de ses ancêtres, aidé par un personnage mystérieux, N’Kunny qu’il voit en rêve. Durant cette traversée initiatique, il rencontre un lamantin qui lui offre des pierres d’or et l’aide à créer des sources d’eau, des éléphants qui lui donnent des poils et  lui expliquent comment devenir fort, et des oiseaux qui lui transmettent des plumes bleues et l’aident à voir loin. Il arrive dans un village, tombe amoureux d’une princesse, la dame de fer. Pour la séduire, il danse devant elle avec un costume d’or qu’il a confectionné. Après 2 ans, il rentre dans son village, marié à la princesse, et devient roi, ayant pu, grâce à ce voyage, inventer une danse et réaliser un masque à partir des pierres d’or, des poils d’éléphant et des plumes bleues d’oiseau.

Yeux et oreilles grands ouverts, l'histoire commence... © Stéphanie Fay - Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

Yeux et oreilles grands ouverts, l’histoire commence… © Stéphanie Fay – Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

© Claire Boustani - FMAC, Paris

Le personnage de N’Kunny apparaît à Kadé en rêve © Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

La danse de Kadé © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

« Mais le monsieur de la vidéo, c’est Kadé ? «  questionne une élève à la fin du conte. « Peut-être » répond Peggy. Elle explique aux élèves qu’elle a inventé ce conte après avoir vu la vidéo qui l’a beaucoup inspirée. D’ailleurs, Kadé et N’Kunny, ça fait « Kenny Dunkan ». Et « la dame de fer du conte, ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose ? » interroge la conteuse. « La Tour Eiffel bien sûr », s’exclament les enfants en cœur, enchantés par cette histoire qui les a fait voyager loin de leur école.

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

Une petite fille essayant le masque symbolisant le personnage de N'Kunny © Stéphanie Fay - Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

Une petite fille essayant le masque symbolisant le personnage de N’Kunny © Stéphanie Fay – Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

Des élèves jouant avec le Djembé de la conteuse © Stéphanie Fay - Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

Des élèves jouant avec le Djembé de la conteuse © Stéphanie Fay – Ecole Faubourg Saint-Denis (10e)

Le 23 juin, à l’occasion de la fête de l’école, les travaux des enfants réalisés durant l’année autour de la vidéo de Kenny Dunkan, notamment avec leur professeure d’arts plastiques Stéphanie Fay, seront exposés.

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire