Paris.fr
Accueil

L’artiste Florence Doléac à l’école élémentaire Tlemcen

29 Mar

Florence Doléac présentant son oeuvre Passages aux élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris.

Florence Doléac présentant son œuvre Passages aux élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris.

 

Le vendredi 23 mars, Florence Doléac est venue rencontrer une classe de CM2 et une classe de CE1 de l’école élémentaire Tlemcen, où son œuvre Passages est exposée jusqu’à la fin de l’année scolaire.

« Cette porte vous parait-elle normale ? » demande -t-elle d’abord aux enfants. « Non » répondent-ils en cœur, soulignant qu’une porte normale n’est pas percée par deux autres petites portes. « Et pourquoi 3 portes selon vous ? » demande l’artiste. « La petite porte est pour les petits, la moyenne pour les moyens, et la grande pour les grands » répond un élève. « C’est pour les animaux » déclare un autre enfant.

Florence Doléac explique qu’après des études de Design industriel, elle a souhaité se détacher du Design de production pour créer des objets qui sortent de l’ordinaire. « J’ai des idées bizarres et je veux faire des choses bizarres » déclare-t-elle aux enfants amusés. Les 3 portes de Passages ont donc pour objectif de stimuler l’imaginaire de la personne qui les regarde. L’artiste aime également l’idée qu’on ne sait jamais ce qu’il y a derrière une porte fermée. En créant des portes multiples, elle joue sur ce moment, un peu stressant, de l’ouverture de la porte et de la découverte de ce qui se trouve derrière.

 

A dada © Claire Boustani - FMAC, Paris.

A dada © Claire Boustani – FMAC, Paris.

 

L’artiste montre ensuite aux élèves d’autres de ses objets « bizarres ». « Pour éviter d’être dans le mécanique, dans le banal, j’aime faire des blagues avec les objets » explique-t-elle aux enfants. Ainsi leur montre-t-elle, entre autres, A dada, assise composée de boules gonflables et de filets de pêche, Le saloon vert, boules de billard en forme de pouf, En garde qui incite les visiteurs à faire une bataille de polochons, ou encore sa Chaise, mise à nue, qui a déjà été exposée à l’école il y a 2 ans.

 

Le saloon vert © Claire Boustani - FMAC, Paris.

Le saloon vert © Claire Boustani – FMAC, Paris.

 

En garde © Claire Boustani - FMAC, Paris.

En garde © Claire Boustani – FMAC, Paris.

 

Éternelle rêveuse, Florence Doléac évoque son dernier projet qui l’occupera jusqu’à la fin de sa vie : créer une colonie internationale de rêveurs, invitant les personnes à créer leur lit dans les arbres, à y dormir, puis à raconter leur rêve via l’application « Maxidreams ». Ce projet sera accompagné par des scientifiques et des psychanalystes.

 

La chambre des rêves © Claire Boustani - FMAC, Paris.

La chambre des rêves © Claire Boustani – FMAC, Paris.

 

Ravis de cette rencontre, les élèves présenteront à la fin de l’année leurs travaux réalisés autour de l’œuvre avec leur professeure d’arts plastiques Susana Machado.

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire