Paris.fr
Accueil

Eva Nielsen au collège Pilâtre de Rozier (11e)

20 Mai

 

Eva Nielsen présentant son travail à une classe de 4e du collège Pilâtre de Rozier © Julie Lamier - FMAC, Paris

Eva Nielsen présentant son travail à une classe de 4e du collège Pilâtre de Rozier © Julie Lamier – FMAC, Paris

 

Le jeudi 18 avril, Eva Nielsen est venue transmettre sa passion pour l’art à une classe de 4e du collège Pilâtre de Rozier où son œuvre Guide (Platane) est exposée jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Attirée à la fois par la peinture et la photographie, l’artiste intègre dans ses toiles ses deux passions en y mêlant plusieurs techniques : l’acrylique, la peinture à l’huile, et la sérigraphie. Elle compose ses œuvres par strates successives fascinée par le principe de juxtaposition et de collage. Dans cette œuvre intitulée Guide (Platane), l’artiste a d’abord peint l’arrière plan, puis a sérigraphié la grille, avant de peindre le platane à l’huile au premier plan.

Dans son travail, Eva Nielsen s’attache à représenter l’espace urbain et notamment les périphéries, les banlieues, ayant grandi et vivant elle-même en banlieue parisienne. Au cours de ses nombreux voyages, elle sillonne les zones périphériques un appareil photo à la main à la recherche d’images intéressantes. Jouant sur le regard, les points de vue, l’artiste aime montrer la ligne d’horizon à travers quelque chose, notamment des grilles, motif récurrent dans son travail. Elle s’amuse également à troubler la perception du spectateur par le biais de l’utilisation du trompe l’œil, comme dans sa série de peintures Aphakie qui donne l’impression de toiles froissées.

"Aphakie I", 2017

Aphakie I, 2017 © ADAGP, Paris 2019

 

© Julie Lamier - FMAC, Paris

© Julie Lamier – FMAC, Paris

 

L’artiste réalise quasiment exclusivement des œuvres de grand format car elle aime avoir la sensation d’être immergée, d’avoir un rapport plus immédiat à la peinture.

Après avoir expliqué sa démarche, l’artiste a échangé avec les élèves autour de leurs travaux commencés avec leur professeur d’arts plastiques Dominique Rochet. En lien avec la toile de l’artiste, les élèves ont peint un paysage de leur quotidien. Eva Nielsen a échangé avec chacun d’eux, notamment  à partir des dessins qui évoquaient pour l’artiste des références artistiques.  Ainsi, elle réagit  au dessin d’un élève qui a représenté les draps de son lit : « on dirait un dessin du mouvement support / surface, tu connais ? ». À l’aide de son téléphone portable, l’artiste leur montre et commente des œuvres de ce mouvement artistique apparu à la fin des années 1960.

À un élève qui souhaite être comédien et qui lui demande comment faire pour être artiste, Eva Nielsen lui conseille d’être très curieux, de lire et d’aller voir des pièces de théâtre.

 

Échange avec les élèves autour de leurs travaux © Julie Lamier - FMAC, Paris

Échange avec les élèves autour de leurs travaux © Julie Lamier – FMAC, Paris

 

© Julie Lamier - FMAC, Paris

© Julie Lamier – FMAC, Paris

 

Tous les travaux des élèves seront exposés au collège à la fin de l’année scolaire.

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire