Paris.fr
Accueil
Archive | 13e RSS feed for this section

Le FMAC à l’école 2017-2018, c’est parti !

5 Oct

 

Localisation des établissements scolaires participant au programme

Localisation des établissements scolaires participant au programme

 

Pour cette huitième édition, le FMAC s’installe de nouveau dans 30 établissements scolaires : 1 crèche, 4 écoles maternelles, 11 écoles élémentaires, 9 collèges, 1 centre d’accueil pour les collégiens présentant des signes de fragilité scolaire, 2 lycées professionnels et 1 centre scolaire en hôpital de 12 arrondissements différents.

4 nouveaux établissements intègrent le programme : l’école maternelle 15 rue de Tanger (19e), l’école élémentaire 38 rue de Tourtille (20e), le collège Pilatre-de-Rozier (11e) et le lycée Maximilien Vox (6e).

Rendez-vous en novembre pour l’installation des œuvres dans les écoles.

Les ateliers de médiation au collège Elsa Triolet (13e), racontés par Loyce Kragba, médiatrice culturelle

7 Août

Présentation de l’œuvre d’Edi Hila au sein de l’établissement © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Présentation de l’œuvre d’Edi Hila au sein de l’établissement © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

 

L’artiste albanais Edi Hila pose un regard sur la société albanaise en pleine transition économique et sociale après la chute de la dictature communiste. Son expression picturale révèle « un état en suspens, indéfini, et menaçant » (Edi Hila).
Son huile sur toile Banlieue, L’autre quartier (2006) a été exposée au collège Elsa Triolet durant l’année scolaire 2017-2018. Les élèves, accompagnés de leur professeure d’arts plastiques Gwenaëlle Sabatier et de moi-même, ont été invités, au regard de l’œuvre, à s’exprimer sur leur quartier.

Lors d’une première rencontre, nous avons discuté autour du tableau. Un jeu de pioche, où chacun tirait un mot, a conduit les élèves à s’interroger sur la composition de l’œuvre et son expressivité.
Nous avons, ensemble, tenté de définir subjectivement ce qu’était une ville, un quartier, ce que l’on y trouvait, afin d’amorcer une piste de réflexion sur la représentation de son lieu de vie. Chaque élève a ensuite rédigé quelques mots sur son quartier :

« Mon quartier est assez bruyant quand je sors de chez moi, mais à la maison, j’habite en hauteur, je n’entends rien. Ce que j’aime dans mon quartier ce sont les grands immeubles. » Noheyla, 4e

« Le 13e arrondissement est très urbain, nouveau, street art. J’aime beaucoup les fresques colorées, le bâtiment avec de nouvelles architectures, les métros aériens, leurs couleurs. » Kenia, 6e

« Le quartier est assez bruyant, mais je trouve qu’il est vivant. J’adore prendre le métro à Nationale et le matin, quand je passe devant la boulangerie pour sentir l’odeur du pain chaud et des pains au chocolat » Louise

« Beaucoup de gris, dans le ciel le mercredi, sur les murs mais caché par des dessins, sur le sol, les animaux et les passants » Louise 4e

« Dans mon quartier, il y a des immeubles, petits et grands.
Dans mon quartier, il y a des avenues, des boulevards, des rues.
Dans mon quartier, il y a un parc, on y retrouve toutes sortes d’odeurs autour.

Dans mon quartier, il y a des épiceries, des boulangeries, des magasins. » Maëlle

« Là où j’habite, mon bâtiment est beige. Il y a une crèche à côté, souvent le marché s’installe sous le métro, on entend les marchands crier. De ma véranda, on voit tout, on entend tout. » Gabrielle, 6e

« C’est ambiancé, c’est le zoo » Istar

 

Les travaux des élèves lors de l'exposition du 8 juin © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des élèves lors de l’exposition du 8 juin © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Suite à ces échanges, nous avons exploré le quartier à proximité du collège, munis d’appareils photographiques, afin de collecter sur le terrain la matière pour notre projet. Les élèves ont expérimenté l’outil photographique à travers différents dispositifs de prise de vue. Ils ont changé leur regard sur un espace qu’ils fréquentent régulièrement : prises de vue accroupi, en courant, à travers un filtre, une lunette en carton… À partir de ces photographies, un travail sur le hors champ a été entrepris. Les élèves ont réinterprété une image choisie avec divers médiums (encre, crayons, pastels, etc.), portant un regard fictionnel, documentaire ou poétique.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Mme Sabatier et moi-même avons également présenté aux élèves différentes démarches d’artistes, gestes poétiques ou politiques portés sur la ville, en soulignant à chaque fois l’importance de l’espace public comme composante de l’œuvre.

Toutes les classes ont assemblé chaque réalisation formant ainsi une fresque, image hybride du quartier.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le 8 juin, les travaux des élèves ont été exposés dans la salle d’arts plastiques du collège. L’occasion pour les parents d’admirer les belles productions des collégiens et l’œuvre d’Edi Hila.

 

L'exposition du 8 juin © Claire Boustani - FMAC, Paris

L’exposition du 8 juin © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Loyce présentant à un père d'élève les travaux réalisés © Claire Boustani - FMAC, Paris

Loyce présentant à un père d’élève les travaux réalisés © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Des parents regardant les productions des collégiens et l’œuvre d'Edi Hila © Claire Boustani - FMAC, Paris

Des parents regardant les productions des collégiens et l’œuvre d’Edi Hila © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Loyce Kragba, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école

Parallèlement à ce projet, des élèves de 6e, 5e et 4e, ont réalisé avec leur professeure d’arts plastiques Mme Sabatier, des planches de bandes dessinées. Le but était d’imaginer une histoire à partir de l’œuvre d’Edi Hila. Ces travaux ont fait l’objet d’un concours avec professeurs et élèves d’autres niveaux en membre du jury.

Bandes dessinées réalisées autour de l’œuvre par des 6e, 5e et 4e © Claire Boustani - FMAC, Paris

Bandes dessinées réalisées autour de l’œuvre par des 6e, 5e et 4e © Claire Boustani – FMAC, Paris

Les restitutions des travaux dans les établissements scolaires, la suite…

7 Août

Exposition à l'école Berthier © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition à l’école Berthier © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Du 19 au 24 juin, de nombreux établissements participants au Fmac à l’école ont organisé des restitutions des travaux des élèves.

 

"Éclatement" de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury - École élémentaire Saint-Maur, Paris

« Éclatement » de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury – École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Le lundi 19 juin, l’école élémentaire Saint-Maur (10e) s’est transformée en une gigantesque œuvre collective. Les élèves de CM1, en collaboration avec leur professeur d’arts plastiques Sylvain Noury, ont décidé de faire voyager Artificial Setting de Farah Atassi dans toute l’école. Ils ont réalisé des dessins sur carton de formes géométriques inspirés du tableau de l’artiste qu’ils ont exposés depuis l’œuvre jusqu’à la cour en passant par le couloir, les escaliers et le préau. Dans la salle d’arts plastiques, les dessins abstraits des CE1 et CE2 étaient exposés.

 

"Éclatement" de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury - École élémentaire Saint-Maur, Paris

« Éclatement » de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury – École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

"Éclatement" de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Claire Boustani - Fmac, Paris

« Éclatement » de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Claire Boustani – Fmac, Paris

 

"Éclatement" de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury - École élémentaire Saint-Maur, Paris

« Éclatement » de l’œuvre de Farah Atassi par les élèves de CM1 © Sylvain Noury – École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Travaux des élèves de CE2 © Sylvain Noury - École élémentaire Saint-Maur, Paris

Travaux des élèves de CE2 © Sylvain Noury – École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Travaux des élèves de CE2 © Sylvain Noury - École élémentaire Saint-Maur, Paris

Travaux des élèves de CE2 © Sylvain Noury – École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Le jeudi 22 juin, les élèves de 6e du collège Daniel Mayer (18e) ont exposé les travaux qu’ils ont réalisés autour de l’œuvre Chemin #5, Tendre à tendre des tentes de Chourouk Hriech avec leur professeur d’arts plastiques Nathaniel Raymond et Aude Giganon, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école. A l’instar du dessin de l’artiste, les élèves ont travaillé sur les formes et les lignes, et ont réalisé des collages noirs et blancs.

 

Les élèves de 6e et la médiatrice culturelle Aude Giganon devant l’œuvre de Chourouk Hriech © Nathaniel Raymond - Collège Daniel Mayer, Paris

Les élèves de 6e et la médiatrice culturelle Aude Giganon devant l’œuvre de Chourouk Hriech © Nathaniel Raymond – Collège Daniel Mayer, Paris

 

Les élèves présentant leurs travaux avec leur professeur Nathaniel Raymond © Aude Giganon - Collège Daniel Mayer, Paris

Les élèves présentant leurs travaux avec leur professeur Nathaniel Raymond © Aude Giganon – Collège Daniel Mayer, Paris

 

Le vendredi 23 juin, c’était la fête à l’école élémentaire Faubourg Saint-Denis (10e) et à l’école élémentaire Saint-Lambert (15e).
Les élèves de l’école Faubourg Saint-Denis ont travaillé, avec leur professeure d’arts plastiques Stéphanie Fay, autour de la vidéo UDRIVINMECRAZ de Kenny Dunkan : dessins de Tour Eiffel, fabrication d’accessoires en bouchons à l’image du vêtement en porte-clés Tour Eiffel de la vidéo. Comme Kenny Dunkan, les élèves ont réalisé, en collaboration avec la professeure de musique Lena Fablet, des danses avec leurs accessoires. Ces danses ont été filmées et projetées le soir de la fête de l’école pour permettre aux parents de voir le travail mené tout au long de l’année. Un photomaton avait également été installé permettant aux petits et grands de se prendre en photos avec les accessoires réalisés par les enfants.

 

Dessins de Tour EIffel © Stéphanie Fay - École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

Dessins de Tour EIffel © Stéphanie Fay – École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

 

Tour Eiffel en bouchon © Stéphanie Fay - École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

Tour Eiffel en bouchon © Stéphanie Fay – École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

 

Photomaton avec les accessoires conçus par les élèves © Stéphanie Fay - École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

Photomaton avec les accessoires conçus par les élèves © Stéphanie Fay – École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

 

Sac à dos en bouchons © Stéphanie Fay - École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

Sac à dos en bouchons © Stéphanie Fay – École élémentaire Faubourg Saint-Denis, Paris

 

 

A l’école Saint-Lambert, la professeure d’arts plastiques Marie Robert a également exposé les travaux réalisés par les élèves, autour de Drawing the future de Nick Cortese, en collaboration avec la médiatrice culturelle Emma Larretgère : extensions du dessin de l’artiste, maquettes de salles d’une maison, création de façades architecturales, de maisons du futur… Les élèves de CE2a ont également rédigé avec leur professeure des textes en lien avec l’œuvre de l’artiste.

 

Exposition des travaux des élèves de l'école Saint-Lambert © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves de l’école Saint-Lambert © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Projection de la vidéo "La vie en bleu" à l'école Saint-Lambert © Claire Boustani - FMAC, Paris

Projection de la vidéo « La vie en bleu » à l’école Saint-Lambert © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le samedi 24 juin, les photomontages de Lola Gonzalez étaient à l’honneur à l’école élémentaire Berthier (17e). La professeure d’arts plastiques Isabelle Bobillot a exposé tous les travaux réalisés autour des oeuvres : photomontages de toutes les classes, portraits pluriels des CM2, vidéos des 2 classes de CM2 projetées dans le hall et dans la salle de musique… « Ils sont beaux ces photomontages, bravo !  » s’est exclamé une mère d’élève, enthousiaste.

 

Exposition à l'école élémentaire Berthier © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition à l’école élémentaire Berthier © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Projection des vidéos dans la salle de musique à l'école Berthier © Claire Boustani - FMAC, Paris

Projection des vidéos dans la salle de musique à l’école Berthier © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Au collège George Sand, à l’occasion des portes ouvertes, la professeure d’arts plastiques Barbara Porzer a exposé dans sa salle les travaux réalisés par les élèves tout au long de l’année. En collaboration avec la médiatrice culturelle Aude Giganon, les 5e, 4e, et 3e ont travaillé 4 à 5 séances autour de la photographie de Pierre-Olivier Arnaud. Après une analyse de l’œuvre, les élèves ont travaillé sur le cadrage et la composition d’une photographie, ils ont ensuite réalisé leurs propres photographies et les ont modifiées sur un logiciel adapté. Les élèves ont pu ainsi réfléchir sur l’apport de l’intervention d’un artiste sur une photographie. Découvrez toutes les productions des élèves sur ce lien.

 

Exposition au collège George Sand © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition au collège George Sand © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Exposition au collège George Sand © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition au collège George Sand © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

A l’école Bouvines, autour de l’oeuvre Une souche de Pierre Malphettes, les enfants ont réalisé une forêt : souche en Kaplas géants, arbres dessinés et en papier, arbre de mains d’élèves, champignons, fleurs, lacs…
Pour lire l’article sur l’intervention de Pierre Malphettes à l’école, cliquez ici.

 

Exposition à l'école maternelle Bouvines © Jean-Christophe Colnet - Ecole élémentaire Bouvines, Paris

Exposition à l’école maternelle Bouvines © Jean-Christophe Colnet – Ecole élémentaire Bouvines, Paris

 

Exposition à l'école Bouvines © Julie Bigey - FMAC, Paris

Exposition à l’école Bouvines © Julie Bigey – FMAC, Paris

 

Exposition à l'école Bouvines © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition à l’école Bouvines © Claire Boustani – FMAC, Paris

Une semaine d’expositions dans les établissements scolaires

13 Juil

Vue de l'exposition au CDI du collège Yvonne-le-Tac. Au fond, les affiches de la série "N'importenawak" de Pierre di Sciullo © Claire Boustani - FMAC, Paris

Vue de l’exposition au CDI du collège Yvonne-le-Tac. Au fond, les affiches de la série « N’importenawak » de Pierre di Sciullo © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Du 12 au 16 juin, de nombreux établissements ont organisé des expositions des travaux réalisés par les élèves dans le cadre du Fmac à l’école.

Lundi 12 juin, rendez-vous au CDI du collège Yvonne-le-Tac. Les élèves de CM2 de l’école élémentaire Houdon et les élèves de 6e du collège Yvonne-le-Tac y ont exposé leurs travaux créés respectivement autour d’une photographie de la série « Les personnages » de Valérie Jouve et d’affiches de la série « N’importenawak » de Pierre di Sciullo. Des élèves de 6e ont d’abord réalisé devant parents, élèves de CM2 et professeurs, des jeux vocaux inspirés du titre « N’importenawak ». A partir de 4 phrases de comptines mélangées, les collégiens ont tour à tour chanté en effaçant les syllabes des comptines, puis en superposant les phrases musicales, et enfin en recouvrant le chant d’un soliste. Place ensuite à l’exposition; Médiateurs en herbe, Farad, Diélé et Sophie (CM2) m’ont expliqué leurs œuvres. Autour de la photographie de Valérie Jouve, ils ont travaillé le portrait sous toutes ses formes : visages modelés en terre cuite, portraits en lignes courbes au crayon, sculptures en savon, autoportraits dans un diorama, réalisation de portraits photographiques en studio, dans un miroir… Ils ont également détourné la photographie de l’artiste en y apposant des slogans la transformant ainsi en affiche publicitaire. Les élèves de 6e ont, quant à eux, travaillé les lettres de l’alphabet en s’inspirant des affiches de Pierre di Sciullo : sculptures, création d’un alphabet imaginaire avec la médiatrice culturelle Laure Raffy, caviardages….
Découvrez également l’article sur l’intervention de Pierre di Sciullo et l‘article sur l’intervention du poète Frédéric Forte.

 

Travaux des élèves de CM2 de l'école Houdon autour de l'oeuvre de Valérie Jouve © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 de l’école Houdon autour de l’oeuvre de Valérie Jouve © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travaux des élèves de 6e du collège Yvonne-le-Tac autour des oeuvres de Pierre di Sciullo © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des élèves de 6e du collège Yvonne-le-Tac autour des oeuvres de Pierre di Sciullo © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Jeudi 15 juin, à l’occasion de la fête de l’école, les enfants de l’école maternelle Ripoche ont investi le hall d’entrée, le préau, la cage d’escalier et les couloirs de l’école pour y présenter leurs travaux réalisés autour de l’œuvre Bell Ball de Tom Shannon. Les élèves ont travaillé avec leurs professeurs et Loyce Kragba, médiatrice culturelle, les notions de rebond et d’apesanteur (classe 1). Ils ont mis en peinture le mouvement (classe 2) et ont inventé une histoire à partir de l’œuvre (classe 3). Les plus grands ont abordé l’espace et les planètes (classe 4), et ont crée des planètes imaginaires (classe 5). Vincent Coudé de Foresto, chercheur en astronomie à l’Observatoire, est venu rencontrer les élèves de la classe 4 et les initier à la démarche scientifique.  Les enfants ont créé des productions riches et variés : dessins, sculptures, mobiles, expressions corporelles…
Découvrez également l’article sur un atelier de médiation de Loyce à l’école.

Des parents visitant l'exposition à l'école maternelle Ripoche © Ecole maternelle Ripoche - Paris

Des parents visitant l’exposition à l’école maternelle Ripoche © Ecole maternelle Ripoche – Paris

 

Vue de l'exposition à l'école maternelle Ripoche. Au plafond, les planètes suspendues de la classe 4 © Claire Boustani - FMAC, Paris

Vue de l’exposition à l’école maternelle Ripoche. Au plafond, les planètes suspendues de la classe 4 © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les travaux des élèves autour de "Bell Ball" de Tom Shannon © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des élèves de l’école maternelle Ripoche autour de « Bell Ball » de Tom Shannon © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Dans le cadre des Portes ouvertes, M. Registo, professeur d’arts plastiques du collège Paul Verlaine, a exposé, le 15 juin, les travaux des élèves réalisés au cours de l’année et notamment les œuvres produites par les 4e et 3e autour de La Discrète de Julien Beneyton. Utilisant des techniques variées : photomontages, peintures, collages, les collégiens ont mis en scène « la discrète », personnage du tableau, dans un autre décor : à la plage, dans une station de métro, sur un trône royal, sur un cheval… Une classe de 4e a, avec leur professeure de français, Mme Robert, a rédigé un recueil de nouvelles intitulé Variations inspiré du tableau. Pour voir l’ensemble des textes et réalisations plastiques des élèves, consultez le site Internet du collège.
Découvrez également l’article sur l’intervention de Julien Beneyton.

Les travaux des collégiens autour de l'oeuvre de Julien Beneyton © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des collégiens autour de l’oeuvre de Julien Beneyton © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le vendredi 16 juin, les productions de toutes les classes autour du travail d’Hippolyte Hentgen ont investi les couloirs et la cage d’escalier de l’école Damrémont. A partir de la sculpture de Robert Couturier « La famille », représentée dans l’œuvre d’Hippolyte Hentgen, les CP ont dessiné des familles déambulant dans la ville. Les CE1 ont détourné des cartes postales ou des reproductions d’œuvres, les CE2 ont créé une classe imaginaire à partir d’images détournées sur des monotypes ou du papier peint, les CM1 et CM2b ont créé des intérieurs oniriques à partir de photographies du château de Versailles, les CM2a ont réalisé des caviardages. Il ont sélectionné une page d’un journal pour en détourner le sens, en ajoutant ou enlevant du texte et en y apposant des images. A la manière de Lina Hentgen et Gaëlle Hippolyte, les élèves ont travaillé, pour la majorité, en binôme et ont imaginé un pseudonyme : Zozor, Lesjoachimalpha, Victal… Certains ont même imaginé tout une histoire à cet artiste imaginaire : « Je m’appelle Rose Courtois, j’ai 93 ans et demie. J’habite la banlieue australienne. Je vais vous expliquer pourquoi j’ai fait ce diptyque », « Je m’appelle Eoz Alim et j’ai 18 ans. Je suis l’artiste de ce chef-d’œuvre »… Tous ces travaux ont été réalisés avec Michelle Nadal, leur professeure d’arts plastiques, et Emma Larretgère, médiatrice culturelle.
Découvrez également l’article sur l’intervention d’Hippolyte Hentgen et l’article sur les ateliers de médiation.

 

Vue de l'exposition à l'école Damrémont © Claire Boustani - FMAC, Paris

Vue de l’exposition à l’école Damrémont © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travaux des élèves de l'école Damrémont © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des élèves de l’école Damrémont © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Oeuvre collective des CP de l'école Damrémont © Claire Boustani - FMAC, Paris

Oeuvre collective des CP de l’école Damrémont © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

L’école Arago était également en fête le 16 juin. Pour l’occasion, Isabelle Massenet, la professeure d’arts plastiques, a exposé, autour de l’œuvre de Jean-Charles Blais, les travaux des élèves : silhouettes, portraits au crayon, livrets évoquant la venue de l’artiste et présentant un texte de chaque élève imaginant l’histoire de la personne représentée dans le tableau… Une classe a même eu la chance de croquer un modèle vivant. Certains de ces travaux ont été réalisé également avec Laure Raffy, médiatrice culturelle.
Découvrez également l’article sur l’intervention de Jean-Charles Blais.

 

Dessins à partir d'un modèle vivant © Claire Boustani - FMAC, Paris

Dessins à partir d’un modèle vivant © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Silhouettes à l'école Arago © Claire Boustani - FMAC, Paris

Silhouettes à l’école Arago © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Portraits de dos avec la représentation de l'oeuvre de Jean-Charles Blais © Claire Boustani - FMAC, Paris

Portraits de dos avec la représentation de l’oeuvre de Jean-Charles Blais © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Rendez-vous prochainement dans d’autres établissements pour d’autres belles restitutions.

 

L’Action Co fait son show à l’Hôtel de Ville (4e)

18 Mai

Exposition de l'Action Co fait son Show au Foyer de l'Hôtel de Ville © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition de l’Action Co fait son Show au Foyer de l’Hôtel de Ville © Claire Boustani – FMAC, Paris

L’Action Collégiens, dispositif de prévention éducative de la Mairie de Paris, a organisé, mercredi 17 mai, la troisième édition de « l’Action Co fait son show », couplée à la cinquième édition du « Carrefour de l’Image », au Foyer et à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville.

Exposition de l'Action Co fait son Show au Foyer de l'Hôtel de Ville © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition de l’Action Co fait son Show au Foyer de l’Hôtel de Ville © Claire Boustani – FMAC, Paris

Cette manifestation est un rassemblement de différents projets annuels réalisés par des collégiens parisiens. Moment d’échange et de découverte, il valorise le travail et l’implication de ces jeunes autour de différentes thématiques (sport, citoyenneté, accès à la culture, photographie, spectacle, danse, chant, théâtre, …). Dans le cadre de cet événement, des productions réalisés par des jeunes du Centre Patay autour du pochoir Hommage à Bruno Sulak de MissTic étaient exposés.

Exposition des pochoirs des jeunes du Centre Patay autour de l’œuvre de MissTic © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des pochoirs des jeunes du Centre Patay autour de l’œuvre de MissTic © Claire Boustani – FMAC, Paris