Paris.fr
Accueil
Archive | 15e, école élémentaire, 10 rue Saint Lambert RSS feed for this section

Conte autour de la vidéo « UDRIVINMECRAZ » de Kenny Dunkan à l’école élémentaire Saint-Lambert (15e)

23 Mai

La conteuse Peggy Genestie racontant l'histoire de Kade aux élèves de CP © Claire Boustani - FMAC, Paris

La conteuse Peggy Genestie racontant l’histoire de Kade aux élèves de CP © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Comme l’an dernier à l’école Faubourg Saint-Denis, la conteuse Peggy Genestie est venue raconter au CP et CE1 de l’école élémentaire Saint-Lambert une histoire inspirée de la vidéo UDRIVINMECRAZ de Kenny Dunkan.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les yeux et les oreilles grands ouverts, les enfants se laissent transporter en Afrique et écoutent, avec attention, l’histoire de Kade, fils du roi Nabou. Pour devenir roi, le frêle Kade doit fabriquer un masque et créer une danse pour communiquer avec ses ancêtres. Après de multiples aventures, Kade revient glorieux dans son village dansant et masqué. Il épouse la dame de fer, reine d’un autre village et devient ainsi roi de deux villages qu’il réunit en une grande tribu.
© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 Les élèves font peu à peu le lien avec la vidéo de Kenny Dunkan qu’ils ont étudiée tout au long de l’année : le costume doré, la danse… « Mais la dame de fer, c’est la Tour Eiffel », déclare tout fier un élève de CE1.
© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

Avec encore des images plein la tête, les enfants sortent émerveillés de cette séance, glissant au passage un « c’était trop bien ! » à la conteuse.

Le FMAC à l’école 2017-2018, c’est parti !

5 Oct

 

Localisation des établissements scolaires participant au programme

Localisation des établissements scolaires participant au programme

 

Pour cette huitième édition, le FMAC s’installe de nouveau dans 30 établissements scolaires : 1 crèche, 4 écoles maternelles, 11 écoles élémentaires, 9 collèges, 1 centre d’accueil pour les collégiens présentant des signes de fragilité scolaire, 2 lycées professionnels et 1 centre scolaire en hôpital de 12 arrondissements différents.

4 nouveaux établissements intègrent le programme : l’école maternelle 15 rue de Tanger (19e), l’école élémentaire 38 rue de Tourtille (20e), le collège Pilatre-de-Rozier (11e) et le lycée Maximilien Vox (6e).

Rendez-vous en novembre pour l’installation des œuvres dans les écoles.

Atelier de médiation à l’école Saint-Lambert (15e)

8 Juin

La professeure d'arts plastiques Marie Robert et Emma Larretgère avec une classe de CP © Claire Boustani - FMAC, Paris

La professeure d’arts plastiques Marie Robert et Emma Larretgère avec une classe de CP © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Emma Larretgère, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école, anime à l’école Saint-Lambert (15e), en collaboration avec la professeure d’arts plastiques Marie Robert, plusieurs ateliers de médiation autour de l’œuvre Drawing the future de Nick Cortese, exposée actuellement à l’école.

Finalisation des dioramas © Claire Boustani - FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le mercredi 31 mai, deux classes de CP ont finalisé leurs travaux. Les élèves ont réalisé chacun un petit diorama d’une salle de la maison du dessin de Nick Cortese. Avec du papier et des objets divers (bouchons, pots de yaourt, pailles…), chaque enfant a crée en 3 dimensions une maquette de la pièce de son choix : la salle de bain, le salon, la chambre, la salle à manger…

La médiatrice Emma Larretgère avec une élève © Claire Boustani - FMAC, Paris

La médiatrice Emma Larretgère avec une élève © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Débordant d’imagination, les enfants ont créé avec enthousiasme. « J’ai mis un toboggan pour aller aux toilettes » explique un élève. « Moi, j’ai représenté un salon. Là c’est le canapé, là le tapis, là la télévision, et ici un jacuzzi » ajoute un autre.

Finalisation des dioramas © Claire Boustani - FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani – FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani - FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani – FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani - FMAC, Paris

Finalisation des dioramas © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le 23 juin, à l’occasion de la fête de l’école, les travaux réalisés par toutes les classes de l’école autour de l’œuvre de Nick Cortese seront exposés.

Voici en avant-première quelques créations des CE2 et des CM1.

Travaux des CE2. Les ont dû agrandir, prolonger l’œuvre de Nick Cortese en imaginant ce qui se trouverait hors du cadre, en hors-champs © Marie Robert - École Saint-Lambert

Travaux des CE2. Les élèves ont prolongé l’œuvre de Nick Cortese en imaginant ce qui se trouvait hors du cadre, en hors-champs © Marie Robert – École Saint-Lambert

© Marie Robert - École Saint-Lambert

© Marie Robert – École Saint-Lambert

Travaux des CM1. Les élèves ont dû réaliser un livre-accordéon, un livre dépliant en imaginant l’histoire de ce qui a pu se passer avant et/ou après ce qui est représenté dans l’œuvre de Nick Cortese © Marie Robert - École Saint-Lambert

Travaux des CM1. Les élèves ont réalisé un livre-accordéon, en imaginant l’histoire de ce qui a pu se passer avant et/ou après ce qui est représenté dans l’œuvre de Nick Cortese © Marie Robert – École Saint-Lambert

img_20170509_084944-b

© Marie Robert - École Saint-Lambert

© Marie Robert – École Saint-Lambert

 

Pour revoir la vidéo réalisée par les CM2, cliquer ici.

« La vie en bleu », vidéo réalisée par une classe de CM2 de l’école Saint-Lambert (15e)

15 Fév

Découvrez la vidéo « La vie en bleu » réalisée en stop motion par la classe de CM2 A de l’école élémentaire Saint-Lambert (15e) dans le cadre de l’atelier « animation webcam » mené par Lucile Macé et Marie Robert, PVP arts visuels. Les élèves ont produit, en binôme, une animation en lien avec l’œuvre de Nick Cortese, Drawing for the future, exposée à l’école Saint-Lambert jusqu’en juin 2017. Ils ont travaillé sur les thématiques de la construction (tracer, construire le dessin, la présence de lignes supposées de construction) et de la destruction (la maison détruite, la ruine, les gravats).

Des ont été réalisés par les élèves autour de l’œuvre avec leur professeur d’arts visuels Marie Robert.

Pour en savoir plus sur Nick Cortese, consulter son site Internet.