Paris.fr
Accueil
Archive | 18e, collège Yvonne Le Tac, 7 rue Yvonne Le Tac RSS feed for this section

Les CM2 de l’école élémentaire Houdon au collège Yvonne-le-Tac (18e)

23 Mai

Présentation de l’œuvre Priest de Nicolas Dhervillers © Cecilia Almiron - FMAC, Paris

Présentation de l’œuvre Priest de Nicolas Dhervillers © Cecilia Almiron – FMAC, Paris

 

Après la présentation de l’œuvre de Florisa par les élèves de CM2 les 12 et 15 janvier, c’est au tour des élèves de 6e d’accueillir, les 5 et 9 avril au collège Yvonne-le-Tac, les 2 classes de CM2 pour leur présenter Priest de Nicolas Dhervillers, exposée au CDI du collège.

Cette photographie, de la série My Sentimental Archives, appose un paysage contemporain à un personnage issu de documents d’archives. Ainsi, dans Priest, un cardinal, tout droit sorti du dix-neuvième siècle, contemple un paysage de banlieue contemporain. L’occasion pour les élèves de 6e d’évoquer les notions de photomontage et d’anachronisme.

Ils ont ensuite présenté aux CM2 les travaux qu’ils ont réalisés autour de l’œuvre. Avec leur professeure d’arts plastiques Lilas Grieco-Bastelic, ils ont produit des photomontages confrontant un personnage issu de leurs archives personnelles ou pris sur Internet ou dans un magazine, à un paysage imaginaire de la série Games of Throne. Avec Cecilia Almiron, médiatrice culturelle pour le FMAC à l’école, ils ont créé des photomontages sur Saint-Denis évoquant l’histoire du saint qui aurait été décapité à l’endroit où se trouve le collège. Un vitrail sur sa décapitation est d’ailleurs visible au CDI qui se situe à l’emplacement d’une ancienne chapelle.

 

Présentation des photomontages réalisés autour de la légende de Saint-Denis © Cecilia Almiron - FMAC, Paris

Présentation des photomontages réalisés autour de la légende de Saint-Denis © Cecilia Almiron – FMAC, Paris

 

Présentation des travaux réalisés en cours d'arts plastiques © Claire Boustani - FMAC, Paris

Présentation des travaux réalisés en cours d’arts plastiques © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Cecilia Almiron - FMAC, Paris

© Cecilia Almiron – FMAC, Paris

 

A la fin de la rencontre, les élèves de CM2 ont été invités à coller sur des photographies du collège prises par les 6e des « fantômes » d’Yvonne-le-Tac, tout comme l’avaient fait avant eux les élèves de la classe ULIS avec la médiatrice Cécilia Almiron. Ils ont également visité la classe d’arts plastiques que la plupart d’entre eux côtoieront l’année prochaine.

 

"Collez cotre fantôme d'Yvonne" © Cecilia Almiron - FMAC, Paris

« Collez votre fantôme d’Yvonne » © Cecilia Almiron – FMAC, Paris

 

© Cecilia Almiron - FMAC, Paris

© Cecilia Almiron – FMAC, Paris

 

Visite de la salle d'arts plastiques © Claire Boustani - FMAC, Paris

Visite de la salle d’arts plastiques © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les 11 et 12 juin, une exposition commune des travaux réalisés par les élèves de l’école Houdon et du collège Yvonne-le-Tac sera organisée au CDI du collège.

A voir aussi sur le blog : La rencontre avec l’artiste Nicolas Dhervillers.

L’artiste Nicolas Dhervillers au collège Yvonne-le-Tac (18e)

30 Avr

 

Priest (série My Sentimental Archives) 2011 - Cibachrome contrecollé sur aluminium sous Diasec mat, 130 x 205 cm, édition 1/8 Acquisition en 2011. Collection du Fonds Municipal d’Art Contemporain — Ville de Paris (FMAC)

Priest (série My Sentimental Archives), 2011 – Cibachrome contrecollé sur aluminium sous Diasec mat, 130 x 205 cm, édition 1/8
Acquisition en 2011. Collection du Fonds Municipal d’Art Contemporain — Ville de Paris (FMAC)

 

Priest, une photographie imposante de Nicolas Dhervillers, côtoie vitrail et fresque de la chapelle qu’occupe le centre de documentation, mais aussi d’étranges paysages. L’artiste est venu rencontrer 2 classes de 6e du collège le jeudi 12 avril. Récit d’une rencontre.

 

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

Depuis l’installation de l’œuvre Priest dans le centre de documentation et d’information du collège, en novembre, les élèves de deux classes de 6e découvrent le travail artistique du photographe Nicolas Dhervillers. Des séances de présentation et un atelier photographique ont été conduits par la médiatrice culturelle du programme FMAC à l’école, Cécilia Almirón. Avec leur professeure d’arts plastiques, Lilas Grieco-Bastelica, les élèves ont travaillé à la production de paysages « bizarres, étranges et inattendus » et sous influence… Alors lorsque l’artiste, Nicolas Dhervillers, vient à la rencontre de ces jeunes plasticiens, c’est un « super ! », que l’on entend de la bouche d’une élève.

 

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

Six mois de travail pour 14 photographies…

Nicolas Dhervillers ouvre son catalogue et raconte comment il a produit ses photographies issues de la série My Sentimental Archives.

Invité en Suisse, pour une carte blanche, il a travaillé sur ce territoire. Il s’est rendu dans les archives de la ville de Sion. Ici, les personnages sont tirés de photos d’archives. « Ici vous voyez un groupe de femmes portant le deuil. Il s’agit de 5 sœurs qui ont perdu leur mari le même jour, dans un éboulement de pierres dans une carrière. J’ai été respectueux, à ma façon je fais rejaillir l’histoire».

L’artiste évoque la technique cinématographique appelée la nuit américaine*, chère au cinéma des années 50, qu’il reprend dans son travail, en post-production. Le projet artistique est pensé, produit sur 6 mois. « Et nous, en 4 heures ! » répond un élève dans une ambiance joviale.

 

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

Au tour des enfants de présenter leurs réalisations…

L’artiste montre ses réalisations pour aborder la notion d’échelle. À la question-jeu « quel personnage préférez-vous ? » posé par l’un des élèves, l’artiste sélectionne celui avec le personnage en jaune, peut-être en pleins phares d’une voiture, dit-il.

 

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

Enfin arrive le tour des 6e B. Cette fois-ci, les règles sont inversées, deux collégiennes présentent à leur manière son œuvre.

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

Pour approfondir son travail,  l’artiste interroge les élèves : «  Est-ce qu’on a besoin des artistes ?  Et répond : «  Nous sommes là pour parler du monde qui nous entoure et apporter de la lumière sur l’information « . L’artiste rappelle l’étymologie du mot photographie – écriture de la lumière -. D’ailleurs, cette lumière est essentielle dans son œuvre, elle est son obsession, sa signature de style.

Avant de partir, les élèves accompagnent Nicolas Dhervillers en face de leurs photomontages sur Saint-Denis de Paris, pour expliquer le propos et le processus de travail. Ils ont fait une mise en scène inspirée de la légende sur le martyr qui aurait été décapité dans le même lieu qu’occupe aujourd’hui le collège Yvonne-le-Tac.

 

© FMAC, Paris

© FMAC, Paris

 

« Mon travail porte aussi sur les fantômes  » dit Nicolas Dhervillers, avant de demander s’ils ont déjà croisé Saint-Denis portant sa tête entre ses mains, suivi d’un éclat de rires.

 

Avec la collaboration de Jean-Marc David, professeur documentaliste, le CDI se transforme en un lieu d’exposition, jusqu’à la sélection de livres sur le thème © FMAC, Paris

Avec la collaboration de Jean-Marc David, professeur documentaliste, le CDI se transforme en un lieu d’exposition, jusqu’à la sélection de livres sur le thème © FMAC, Paris

 

Les 11 et 12 juin, les parents d’élèves seront invités à découvrir, au CDI, les travaux des élèves réalisés autour de l’œuvre.

 

 

* Une nuit américaine est une technique cinématographique permettant de tourner en plein jour des scènes d’extérieur censées se dérouler la nuit.

Les 6e du collège Yvonne-le-Tac à l’école élémentaire Houdon (18e)

21 Fév

Accueil et présentation de la photographie de Florisa (visible en arrière plan) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Accueil et présentation de la photographie de Florisa (visible en arrière plan) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les 12 et 15 janvier, les CM2 de l’école Houdon (18e) ont accueilli 2 classes de 6e du collège Yvonne-le-Tac (18e).

Après une présentation de la photographie L’escalier du 56 rue Myrha du duo d’artistes Florisa exposée dans leur école, les élèves ont demandé aux collégiens de choisir chacun un mot qui qualifierait au mieux l’œuvre. « Pauvre », « sombre », « miteux », « triste » mais aussi « souriant » sont les mots qui sont le plus souvent apparus.

Sélection des mots © Jean-Marc David - Collège Yvonne-le-Tac, Paris

Sélection des mots © Jean-Marc David – Collège Yvonne-le-Tac, Paris

 

Découverte des mots choisis par les élèves de 6e pour décrire la photo © Claire Boustani - FMAC, Paris

Découverte des mots choisis par les élèves de 6e pour décrire la photo © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les écoliers ont ensuite présenté les travaux qu’ils ont commencé à réaliser autour de l’œuvre : création d’une île imaginaire, travail sur la perspective, sur la photographie et notamment sur le cadrage (réalisation d’un portrait en utilisant 5 cadrages imposés, faire un portrait à travers le reflet d’un miroir, faire le portrait d’un camarade avec dans le cadre un morceau du corps du photographe…)

Présentation des travaux © Claire Boustani - FMAC, Paris

Présentation des travaux © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Jean-Marc David - Collège Yvonne-le-Tac, Paris

© Jean-Marc David – Collège Yvonne-le-Tac, Paris

 

En lien avec la photographie, les 2 classes de CM2 effectuent également, tout au long de l’année, un travail sur les préjugés, les apparences et le racisme. L’occasion de visiter 3 institutions culturelles parisiennes : le Musée de l’Homme, le Mémorial de la Shoah et le Musée national de l’histoire de l’immigration.

Frise chronologique de l'histoire de la photographie © Claire Boustani - FMAC, Paris

Frise chronologique de l’histoire de la photographie © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Au mois d’avril, ce sera au tour des 6e d’accueillir les CM2 au collège pour leur présenter la photographie Priest de Nicolas Dhervillers, exposée au CDI.

Installation des œuvres dans les écoles

11 Jan

Une classe du collège Jules Ferry assiste à l'accrochage de l’œuvre Sans titre (Hisbiscus) de Frédéric Vaësen © Claire Boustani - FMAC, Paris

Une classe du collège Jules Ferry (9e) assiste à l’accrochage de l’œuvre Sans titre (Hisbiscus) de Frédéric Vaësen © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Pour la nouvelle édition du FMAC à l’école, les œuvres du FMAC ont pris place dans les établissements scolaires parisiens du 14 au 22 novembre.

Installation de Sans titre (Tête en billes) de Richard Fauguet à l'école élémentaire Berthier (17e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Sans titre (Tête en billes) de Richard Fauguet à l’école élémentaire Berthier (17e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Accrochage de Priest de Nicolas Dhervillers au CDI du collège Yvonne-le-Tac (18e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Priest de Nicolas Dhervillers au CDI du collège Yvonne-le-Tac (18e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Guide (Platane) d'Eva Nielsen au collège Paul Verlaine (11e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Guide (Platane) d’Eva Nielsen au collège Paul Verlaine (12e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Passages de Florence Doléac à l'école élémentaire Tlemcen (20e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Passages de Florence Doléac à l’école élémentaire Tlemcen (20e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le colosse d'Alicia Paz au collège Françoise Seligmann (10e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

Le colosse d’Alicia Paz au collège Françoise Seligmann (10e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

La colonne sans fin de Kader Attia au collège Pilâtre-de-Rozier © Claire Boustani - FMAC, Paris

La colonne sans fin de Kader Attia au collège Pilâtre-de-Rozier © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

On the road d'Eric Hattan à l'école élémentaire Mouraud (20e) © Claire Boustani - FMAC, Paris

On the road d’Eric Hattan à l’école élémentaire Mouraud (20e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Gribouillis de Yona Firedman à l'école maternelle Tourtille © Claire Boustani - FMAC, Paris

Gribouillis de Yona Firedman à l’école maternelle Tourtille © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le FMAC à l’école 2017-2018, c’est parti !

5 Oct

 

Localisation des établissements scolaires participant au programme

Localisation des établissements scolaires participant au programme

 

Pour cette huitième édition, le FMAC s’installe de nouveau dans 30 établissements scolaires : 1 crèche, 4 écoles maternelles, 11 écoles élémentaires, 9 collèges, 1 centre d’accueil pour les collégiens présentant des signes de fragilité scolaire, 2 lycées professionnels et 1 centre scolaire en hôpital de 12 arrondissements différents.

4 nouveaux établissements intègrent le programme : l’école maternelle 15 rue de Tanger (19e), l’école élémentaire 38 rue de Tourtille (20e), le collège Pilatre-de-Rozier (11e) et le lycée Maximilien Vox (6e).

Rendez-vous en novembre pour l’installation des œuvres dans les écoles.