Paris.fr
Accueil
Archive | 18e, lycée professionnel Suzanne Valadon, 7 Rue Ferdinand Flocon RSS feed for this section

Exposition du travail des élèves du lycée Suzanne Valadon, 7 rue Ferdinand Flocon dans le 18e arrondissement

19 Juil

Kenny Dunkan découvre l’exposition des élèves du lycée Valadon © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

Kenny Dunkan découvre l’exposition des élèves du lycée Valadon © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

 

Cette année, le lycée Suzanne Valadon a accueilli la vidéo intitulée UDRIVINMECRAZ de l’artiste Kenny Dunkan.

Le 2 mai 2016, lors de la visite de l’artiste dans le lycée, les élèves ont exposé leurs travaux sur les murs du couloir menant à la salle de classe où se déroule la présentation.

Kenny Dunkan, "UNDIVINMECRAZ", 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d'art contemporain de la Ville de Paris.

Kenny Dunkan, « UDRIVINMECRAZ », 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris.

 

Simple et empreinte d’humour, la vidéo soulève toutefois des questions identitaires complexes, notamment sur la place d’un jeune homme noir,  dans notre société postcoloniale : sans comprendre, les regards des touristes vont du jeune homme noir qui danse aux hommes noirs qui vendent.

Pour en savoir plus sur cette vidéo, cliquez-ici.

Après avoir observé la vidéo et en avoir discuté entre eux, les élèves du lycée Valadon ont développé plusieurs projets.

Travail autour de la compréhension de l’œuvre de Kenny Dunkan © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Travail autour de la compréhension de l’œuvre de Kenny Dunkan © Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

 

Le premier projet a été de faire ressentir, grâce au dessin et à une photographie en noir et blanc, la déception, l’incompréhension ou la joie que peut procurer la réalisation d’un voyage rêvé depuis longtemps.

Les élèves ont ensuite été invités à exprimer à travers la peinture ce que leur fait ressentir une musique.

Travaux d’élèves exprimant le ressenti d’une chanson© Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

Travaux d’élèves exprimant le ressenti d’une chanson© Jeanne Fauquenot – Fmac, Paris

 

Pour finir, les élèves du lycée Valadon, suite à l’atelier proposé par Anne Cozic, médiatrice stagiaire au Fmac, ont créé 3 vidéos mettant en scène un/une camarade de classe à l’image de Kenny Dunkan. Par timidité, les élèves n’ont pas souhaité montrer leurs réalisations vidéo.

Pour en savoir plus sur le travail de Kenny Dunkan, consultez son site Internet.

L’artiste Kenny Dunkan au lycée Suzanne Valadon (18e)

10 Mai

Le lundi 2 mai, l’artiste Kenny Dunkan s’est rendu au lycée professionnel Suzanne Valadon pour présenter son travail aux élèves et plus particulièrement son œuvre UDRIVINMECRAZ, exposée au lycée depuis le mois de décembre.
La présentation a débuté par le visionnage de la vidéo de Kenny Dunkan.

Pour en savoir plus sur cette vidéo, cliquez ici .

DSC06004

Présentation de la vidéo par Noémie Le Guern Maguer, médiatrice au lycée Valadon © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

 

Kenny Dunkan a ensuite présenté son travail et expliqué l’élaboration de sa vidéo. Il a dansé pendant 20 minutes avec cette veste de fer, composée de porte-clés Tour-Eiffel, pesant près de 17 kg qui le blessait. Il a terminé la performance épuisé et meurtrit.

Ayant préparé cette rencontre en cours de français, les élèves ont posé de nombreuses questions à l’artiste : « pourquoi nous n’entendons pas la musique sur laquelle vous dansez au cours de votre performance ? » ,« auriez-vous pu faire un autre métier ? » …

Réponse aux questions des élèves par Kenny Dunkan © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

Réponse aux questions des élèves par Kenny Dunkan © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

 

Kenny Dunkan, à son tour, a interrogé les lycéens sur le métier d’artiste et s’ils le considèrent comme un métier ou comme une passion.
Puis il a découvert les travaux des élèves exposés dans le couloir du lycée. Des vidéos ont été également réalisées.

DSC06029

Kenny Dunkan regardant l’exposition des élèves du lycée Valadon © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

 

Cette rencontre a été très enrichissante pour les lycéens qui ont pu découvrir la dimension symbolique d’une œuvre et l’apport de l’art dans la société.
Pour en savoir plus sur l’artiste, consultez son site Internet.

DSC06030

Cartel de présentation sous les projets des élèves © Jeanne Fauquenot – FMAC, Paris

La vidéo « UDRIVINMECRAZ » de Kenny Dunkan en projection au lycée Suzanne Valadon (18e)

18 Jan

Kenny Dunkan, "UNDIVINMECRAZ", 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d'art contemporain de la Ville de Paris.

Kenny Dunkan, « UDIVINMECRAZ », 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris.

Depuis décembre, la vidéo UDRIVINMECRAZ de l’artiste Kenny Dunkan est visible au lycée professionnel Suzanne Valadon.

Le vocabulaire artistique de Kenny Dunkan emprunte aussi bien à la mode, au design, qu’à la culture populaire ; aussi bien à ses origines guadeloupéennes qu’à l’environnement urbain. Au carrefour de ces influences, son travail se déploie aussi à travers des mediums variés – sculpture, performance, photographie et vidéo notamment.

Dans UDRIVINMECRAZ, on observe l’artiste dansant sur la place du Trocadéro, devant la Tour Eiffel, sous les regards à la fois médusés et amusés des touristes. La chorégraphie qu’il réalise s’inspire des danses guadeloupéennes traditionnelles et rappelle les parades du carnaval. L’artiste porte une de ses sculptures-parures composée de porte-clés de Tour Eiffel, clin d’œil au lieu et aux vendeurs de la place. Le bruit dû à l’entrechoquement des porte-clés envoûte le spectateur. Le rythme, la durée de la danse, qui devient peu à peu une vraie épreuve physique, ouvrent la voie à une forme de transe contemporaine et urbaine – Kenny Dunkan évoque quant à lui une charge magique et protectrice de ses parures, une fois activées.

Kenny Dunkan, "UNDIVINMECRAZ", 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d'art contemporain de la Ville de Paris.

Kenny Dunkan, « UDIVINMECRAZ », 2014. Vidéo couleur, son, 8,34 min, édition 2/5 © Kenny Dunkan/ADAGP, Paris 2015. Collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris.

Le titre de la vidéo signifie en argot américain : « You driving me crazy » (tu me rends fou). Comme l’affirme Kenny Dunkan, « c’est Paris, dont il a tant rêvé qui le rend fou ».

Simple et empreinte d’humour, la vidéo soulève toutefois des questions identitaires complexes, notamment sur la place d’un jeune homme noir, et la sienne, dans notre société postcoloniale : sans comprendre, les regards des touristes vont du jeune homme noir qui danse aux hommes noirs qui vendent.

Pour voir un extrait de la vidéo :

 

 

Exposition des travaux des élèves au lycée professionnel Suzanne Valadon, 18e

7 Juil

© Christine Coenon

© Christine Coenon

 

Le jeudi 28 mai a lieu l’exposition des travaux des élèves au lycée Suzanne Valadon réalisés à partir des trois œuvres de Christine Coenon intitulées « Prises de temps » installées devant la salle d’arts visuels.

Les lycéens ont réalisé des compositions en réfléchissant à la notion du temps et à sa représentation plastique.

© Christine Coenon

© Christine Coenon

© Christine Coenon

© Christine Coenon

© Christine Coenon

© Christine Coenon

© Loan N'Guyen

© Loan N’Guyen – FMAC, Paris

Intervention de l’artiste Christine Coenon au lycée professionnel Suzanne Valadon, 18e

24 Juin

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

 

Lundi 11 mai 2015, l’artiste Christine Coenon dont les dessins intitulés Prises de temps sont installés dans les couloirs du lycée Valadon, présente son travail à une classe de 1ere (Administration et Gestion).

Pour débuter, les lycéens sont fiers de montrer à l’artiste les vidéos qu’ils ont réalisées à partir de ses œuvres. Avec le soutien de TransiMooc Passeurs d’Art, projet pédagogique, culturel et numérique, les lycéens ont réfléchi à la notion du temps qui passe dans leur quotidien.

L’artiste nous explique que ces dessins font parties d’une série qui a duré 8 ans ; 8 ans car ce chiffre si on l’incline représente le symbole de l’infini.

Cette série est réalisée à partir de pages choisies dans le journal Libération, que l’artiste recopie à l’encre de chine et au crayon. L’enregistrement manuscrit est suivi d’un recouvrement au graphite qui rend l’information peu lisible hormis le titre en gros caractères. Il en ressort « des pages de journaux » séparées de leur contexte et qui deviennent intemporelles par ce geste artistique. Les titres deviennent les vers d’un poème que l’artiste compose à chaque exposition.

Le titre, Prises de temps, fait référence aux prises de vue en photographie et prises de son des enregistrements sonores. Il s’agit là de prendre du temps.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

Christine Coenon © Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

 

L’artiste revient le 28 mai 2015 pour assister à l’exposition des travaux des lycéens qui prendra place dans le couloir du lycée et pour présenter à nouveau son travail.