Paris.fr
Accueil
Archive | BOYER Edouard RSS feed for this section

18e, atelier « Immersion » au collège Marx Dormoy

13 Juin

Principale : Véronique Dupayrat
Professeur d’Arts plastiques : Rodolphe Rino
Médiatrice culturelle : Sarah Gautier

Les collégiens ont réfléchi à la notion de réalité, à partir de l’œuvre d’Édouard Boyer accrochée dans le collège : De la réalité. Ils ont tout d’abord effectué des croquis préparatoires : il s’agissait en effet, à partir d’un carton vide de montrer leur propre réalité. Les élèves ont ensuite travaillé en groupe afin d’immerger l’observateur dans la réalité telle qu’ils la conçoivent et ont présenté leur travail à l’oral.

Dans la classe de 5e, un groupe a choisi de représenter la nature afin de nous y sensibiliser. Un autre groupe évoque, par quatre saynètes en relief, la réalité d’aujourd’hui : « il y a la guerre dans certains pays », la pollution, la technologie, « on ne peut pas tout avoir ». Nombreux sont les élèves qui évoquent à travers leurs travaux le temps qui passe, le temps des hommes en regard du temps de l’univers.

En classe de 4e, un groupe de 4 élèves a choisi de diviser la boîte en carton en 4 parties afin que chacun puisse exprimer sa propre réalité en 3 dimensions. Un carton a été monté sur pilotis car « la réalité tient debout », une boîte sur laquelle est dessiné le globe terrestre suspendu dans la galaxie nous rappelle la petitesse de l’homme.

Lien vers l’œuvre d’Édouard Boyer 

Découvrez les coulisses de l’installation des œuvres du FMAC à l’école 2013-2014

3 Avr

39 œuvres de 19 artistes ont été installées dans 2 écoles maternelles, 6 écoles élémentaires, 5 collèges, 3 lycées professionnels et 3 centres scolaires en hôpital de la Ville de Paris.

Des peintures, des sculptures, des photographies, des dessins, des sérigraphies ont investi les établissements scolaires.

Pour le plaisir des grands et des petits, le FMAC vous souhaite une bonne visite…

Omar Ba, "Félin", 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l'école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Omar Ba, « Félin », 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l’école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

 Omar Ba, "Félin", 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l'école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.


Omar Ba, « Félin », 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l’école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

 Omar Ba, "Félin", 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l'école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.


Omar Ba, « Félin », 2013, peinture à l’huile, gouache, crayon sur carton ondulé, 210 x 150 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l’école élémentaire Poissonniers, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

 Aram Bartholl, "Are You Human ? SND3R", 88 x 34 cm, "PSPH",72 x 37 cm, "6FRKN5", 89 x 35 cm, 2011, aluminium, trois éléments, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l'école élémentaire Saint Sébastien, 11e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.


Aram Bartholl, « Are You Human ? SND3R », 88 x 34 cm, « PSPH »,72 x 37 cm, « 6FRKN5 », 89 x 35 cm, 2011, aluminium, trois éléments, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l’école élémentaire Saint Sébastien, 11e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Aram Bartholl, "Are You Human ? SND3R", 88 x 34 cm, "PSPH",72 x 37 cm, "6FRKN5", 89 x 35 cm, 2011, aluminium, trois éléments, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l'école élémentaire Saint Sébastien, 11e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Aram Bartholl, « Are You Human ? SND3R », 88 x 34 cm, « PSPH »,72 x 37 cm, « 6FRKN5 », 89 x 35 cm, 2011, aluminium, trois éléments, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l’école élémentaire Saint Sébastien, 11e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Edouard Boyer, "De la réalité", 2002, sérigraphie couleur, 175 x 119 cm, édition 20 numérotée et signée, acquisition en 2006, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au collège Max Dormoy, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Edouard Boyer, « De la réalité », 2002, sérigraphie couleur, 175 x 119 cm, édition 20 numérotée et signée, acquisition en 2006, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au collège Max Dormoy, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Mohamed Bourouissa, "Sans titre" (la famille), "Sans titre" (le feu), "Le voile", 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 120 cm, chaque, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Anthime Corbon, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Mohamed Bourouissa, « Sans titre » (la famille), « Sans titre » (le feu), « Le voile », 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 120 cm, chaque, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Anthime Corbon, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Mohamed Bourouissa, "Sans titre" (la famille), "Sans titre" (le feu), "Le voile", 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 120 cm, chaque, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Anthime Corbon, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Mohamed Bourouissa, « Sans titre » (la famille), « Sans titre » (le feu), « Le voile », 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 120 cm, chaque, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Anthime Corbon, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Mohamed Bourouissa, "Le jeûne", 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 122 cm, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au lycée professionnel Suzanne Valadon 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Mohamed Bourouissa, « Le jeûne », 2009-2010, tirage lambda sur papier photo satiné contrecollé sur aluminium, 94 x 122 cm, acquisition en 2010, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au lycée professionnel Suzanne Valadon 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Nick Devereux, "Mansion I", 2011, huile sur toile, 146 x 114 cm, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au collège Henri Bergson, 19e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Nick Devereux, « Mansion I », 2011, huile sur toile, 146 x 114 cm, acquisition en 2012, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au collège Henri Bergson, 19e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

mounir fatmi, "Connexion Joseph Anton", 2013, livres, câbles électriques, autocollant, 120 x 40 x 40 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au Centre Patay, 13° arrondissement, Paris.© Loan N'Guyen, FMAC.

mounir fatmi, « Connexion Joseph Anton », 2013, livres, câbles électriques, autocollant, 120 x 40 x 40 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au Centre Patay, 13° arrondissement, Paris.© Loan N’Guyen, FMAC.

 

mounir fatmi, "Connexion Joseph Anton", 2013, livres, câbles électriques, autocollant, 120 x 40 x 40 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au Centre Patay, 13° arrondissement, Paris.© Loan N'Guyen, FMAC.

mounir fatmi, « Connexion Joseph Anton », 2013, livres, câbles électriques, autocollant, 120 x 40 x 40 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée au Centre Patay, 13° arrondissement, Paris.© Loan N’Guyen, FMAC.

 

Yona Friedman, "Gribouillis. Ville Spatiale", 2002, fil de fer de large section, 120 x 100 x 35 cm, poids: 04KG kg, acquisition en 2007, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l'école élémentaire Alésia, 14e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Yona Friedman, « Gribouillis. Ville Spatiale », 2002, fil de fer de large section, 120 x 100 x 35 cm, poids: 04KG kg, acquisition en 2007, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l’école élémentaire Alésia, 14e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

akob Gautel, "Présence 1", "Présence 2", "La jungle", "Le Pierrot", "Envol", "Feuilles mortes", "Le doigt de dieu" et "Le papillon", 2003, papiers peints sérigraphiés, 52,6 x 53 cm (69 x 69 cm encadré) chaque, acquisition en 2003, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au collège Françoise Dolto, 20e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Jakob Gautel, « Présence 1 », « Présence 2 », « La jungle », « Le Pierrot », « Envol », « Feuilles mortes », « Le doigt de dieu » et « Le papillon », 2003, papiers peints sérigraphiés, 52,6 x 53 cm (69 x 69 cm encadré) chaque, acquisition en 2003, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au collège Françoise Dolto, 20e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Chourouk Hriech, "Chemin #4 Béton, ferrailleurs et armatures de métal, Chemin #5 Tendre à tendre des tentes et Chemin #6 Archives et traverses", 2009, rotring et marker sur papier Vinci, 80 x 120 cm chaque, acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l'école élémentaire Maurice Gennevoix, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Chourouk Hriech, « Chemin #4 Béton, ferrailleurs et armatures de métal, Chemin #5 Tendre à tendre des tentes et Chemin #6 Archives et traverses », 2009, rotring et marker sur papier Vinci, 80 x 120 cm chaque, acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées à l’école élémentaire Maurice Genevoix, 18e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Sanja Ivekovic, "Sunglasses / Women’s House", 2004-2010, trois impressions jet d’encre, 70 x 50 cm chaque, acquisition en 2011, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au collège André Citroën, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Sanja Ivekovic, « Sunglasses / Women’s House », 2004-2010, trois impressions jet d’encre, 70 x 50 cm chaque, acquisition en 2011, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au collège André Citroën, 15e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Claudio Parmiggiani, "Sans titre", 1978, pastel sur toile de lin marouflée sur papier noir, 100 x 70 cm, acquisition en 1993, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l'école maternelle Antoine Chantin, 14e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

Claudio Parmiggiani, « Sans titre », 1978, pastel sur toile de lin marouflée sur papier noir, 100 x 70 cm, acquisition en 1993, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvre présentée à l’école maternelle Antoine Chantin, 14e arrondissement, Paris. © Pauline Masson, FMAC.

 

Christian Milovanoff, "Montage (série Attraction) et Palestine 14-18 (série Attraction)", 2012, impressions jet d’encre sur papier pur coton, 82,1 x 67,1 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Camille Jénatzy, 18° arrondissement, Paris. © Loan N'Guyen, FMAC.

Christian Milovanoff, « Montage (série Attraction) et Palestine 14-18 (série Attraction) », 2012, impressions jet d’encre sur papier pur coton, 82,1 x 67,1 cm, acquisition en 2013, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris. Oeuvres présentées au lycée professionnel Camille Jénatzy, 18° arrondissement, Paris. © Loan N’Guyen, FMAC.

 

20e, oeuvre d’Édouard Boyer au Collège Robert Doisneau, 51 rue des Panoyaux

30 Nov

Classes de 3e et 4e
Principale :
Isabelle Brochard
Professeur d’arts plastiques : Thierry Pournin
Médiatrice : Sarah Mercadante

Essais de typographie, crayon sur papier.

 

Les élèves ont mis en parallèle la démarche militante de l’oeuvre d’Édouard Boyer et leur liberté de parole face à une autorité. Ils se sont familiarisés avec le graffiti, la publicité, les affiches des artistes et étudiants de l’Atelier populaire de Mai 68 (l’école des Beaux-Arts de Paris) reprenant les slogans de la rue.
Initiés au graphisme et à la typographie, ils ont choisi la première lettre de leur prénom pour la déstructurer et la déformer en s’émancipant des règles d’écriture. En s’inspirant de l’ouvrage Nothing but letters des graffeurs Yko et Lek, sur la forme graphique des lettres, chacun a dessiné, à partir de sa lettre, une phrase ou un mot évoquant un sentiment personnel, une revendication : « Le ridicule ne tue pas », « Non à la violence », « Trust ».
Les élèves de 4ème ont imaginé la disparition de chefs d’oeuvre et se sont exercés à les décrire. Ils ont ensuite accueilli Édouard Boyer qui leur a présenté son travail et leur a parlé de l’Épidémie.
Photographie © Christophe Noël, FMAC/Ville de Paris.