Paris.fr
Accueil
Archive | Gerald Petit RSS feed for this section

Gerald Petit au collège Elsa Triolet (13e)

18 Fév

 

Gerald Petit expliquant sa peinture aux collégiens © Claire Boustani - Fonds d'art contemporain - Paris Collections.

Gerald Petit expliquant sa peinture aux collégiens © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections.

 

Le jeudi 30 janvier, Gerald Petit est venu rencontrer une classe de 5e du collège Elsa Triolet (13e) où sa peinture Le Bal est exposée jusqu’à la fin de l’année scolaire.

« A chaque fois que je revois une de mes anciennes peintures, je la regarde comme si je la voyais pour la première fois. Le Bal, j’ai beaucoup de plaisir à la revoir » déclare Gerald Petit aux élèves. Cette peinture est l’une des premières que l’artiste a réalisée sans utiliser du noir et du blanc. C’est par la superposition de multiples couches de peintures colorées que le noir et le blanc apparaissent. Pour la chemise blanche du personnage principal de la peinturel’artiste a appliqué une centaine de couches de couleurs. A la question d’un élève « Pourquoi vous n’utilisez pas le noir et le blanc ?« , l’artiste explique qu’il essaie ainsi de comprendre et de révéler l’alchimie de la peinture. « J’ai travaillé sur cette peinture plusieurs mois couche après couche » indique-t-il aux collégiens impressionnés par autant de minutie.

 

© Claire Boustani - Fonds d'art contemporain - Paris Collections

© Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Paris Collections

 

Dans ses œuvres, Gerald Petit s’intéresse à la relation entre peinture et photographie. Le Bal est tiré d’une photographie de l’américain Russell Lee, prise lors de sa participation dans les années 1930 au programme de la Farm Security Administration documentant le monde rural en crise. La photographie saisit les jeux de regards fugaces lors d’un bal dans l’Oklahoma, scène apparemment anodine qui a littéralement captivé Gerald Petit. L’artiste a retouché et recadré la photographie pour mettre en avant le personnage à la chemise blanche, intéressé par une autre cavalière que celle avec laquelle il danse, semblant ainsi être en dehors de la scène dans laquelle il se trouve. Cette œuvre fait partie de la série L’Entremise dans laquelle le peintre explore les rapports amoureux. Par les gestes picturaux clairement distincts, Le Bal se détache de la photographie d’origine.

Présentation de la photographie de Russell Lee © Claire Boustani - Fonds d'art contemporain - Pairs Collections.

Présentation de la photographie de Russell Lee © Claire Boustani – Fonds d’art contemporain – Pairs Collections.

Rendez-vous à la fin de l’année scolaire pour découvrir les productions des élèves réalisées autour de l’œuvre.