FMAC à l’école


« L’Art pour grandir » est un programme éducatif de la mairie de Paris pour favoriser l’accès des jeunes parisiens à la culture et à ses institutions. Il s’est développé en 2010 et a concerné davantage d’enfants et de jeunes, mobilisé plus de lieux culturels et diversifié les disciplines artistiques. 66 établissements culturels ou associations, 31 résidences dans 33 collèges, 260 écoles maternelles et primaires, 70 collèges et 200 centres de loisirs sont concernés par ce programme. Ce sont  39% des écoles parisiennes, 63% des collèges et 32% des centres de loisirs parisiens qui ont été impliqués dans ce dispositif récompensé par le Prix Territoria de Bronze en 2010.

  • Une première expérience réussie et plébiscitée

L’exposition « Le FMAC à l’école » (2009-2010), expérience novatrice et unique en France, a rencontré un vif succès : 38 œuvres de 29 artistes ont été présentées dans 29 écoles maternelles, élémentaires et collèges des 11e, 13e, 19e et 20e arrondissements. 19 de ces écoles et établissements étaient situés en Zone d’Education Prioritaire ou en Réseau Ambition Réussite.
8 000 élèves ont côtoyé une œuvre originale tout au long de l’année scolaire, ce qui leur a permis de construire une relation personnalisée et quotidienne avec elle. Ce projet, conçu par le Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC), était accompagné d’un important programme d’éducation artistique et de médiation culturelle ; il a été mis en œuvre avec des professeurs d’arts plastiques de la Ville de Paris, des professeurs des écoles et collèges, et 19 étudiants de la licence et des masters Arts plastiques de l’Université Paris 8 – Saint-Denis.

Cette expérience, porteuse de grands enjeux, s’est révélée très riche ; elle a permis de développer le rôle de la culture et de la création artistique dans le milieu scolaire et de soutenir les étudiants dans différentes étapes de leur formation ou de leur insertion professionnelle.

En effet, les élèves ont participé à des ateliers autour des œuvres en combinant les approches ludiques, pratiques et théoriques. De nombreuses disciplines et techniques ont été abordées : maquette d’architecture, peinture, modelage, moulage, installation, dessin, calligraphie, gravure, photographie, vidéo, performance, nouvelles technologies.
Les étudiants ont apporté un regard complémentaire par une approche extérieure au monde scolaire. Ils ont également eu la possibilité d’allier la théorie de l’exposition et sa pratique, de transmettre des savoirs et d’acquérir des compétences.
Les artistes se sont aussi impliqués puisque nombre d’entre eux sont venus rencontrer les élèves pour présenter leur travail, répondre à leurs questions, participer à un atelier.

Les thématiques des œuvres ont amené les enfants à aborder des questions et des valeurs communes à la plupart des êtres humains telles que la ville (réelle, nouvelle, idéale), la pollution, l’histoire, la citoyenneté, la revendication, la différence, la compréhension de l’autre, le voyage, la culture scientifique, les rêves.

Lors de la fête de fin d’année, afin de valoriser les activités, les écoles et collèges ont présenté les travaux des élèves, en présence de l’œuvre originale. Ce fut l’occasion d’une rencontre avec les parents autour de l’art contemporain. Un catalogue présentant chaque œuvre et, en regard, les actions réalisées a été distribué à tous les élèves.

  • Une action étendue en 2011-2012

Pour faire suite aux nombreuses demandes de renouveler et d’étendre « Le FMAC à l’école », l’exposition est reconduite pendant l’année scolaire 2011-2012.
52 œuvres de 32 artistes sont exposées dans 30 écoles maternelles, élémentaires et collèges, et dans les centres de loisirs qui s’y trouvent. L’opération concerne 8 600 élèves de 6 écoles maternelles, 17 écoles élémentaires et 7 collèges ; elle se déroule dans 8 arrondissements : 3e, 11e 14e, 15e, 18e, 19e, 20e.

Cette année, la relation avec de grandes figures de l’art contemporain se met en place autour des œuvres de : A Constructed World, Adel Abdessemed, Boris Achour, Adam Adach, Allora et Calzadilla, Pierre Ardouvin, Kader Attia, Maja Bajevic, Katinka Bock, Koenraad Dedobbeleer, Marie Denis, Florence Doléac, Tatjana Doll, Liam Gillick, Isabelle Grosse, Edi Hila, Taro Izumi, Naji Kamouche, Kimsooja, Daniel Lainé, Alexandra Leykauf, Pierre Malphettes, Mathieu Mercier, Thierry Mouillé, Jean-Luc Moulène, Tania Mouraud, Els Opsomer, Romain Pellas, Francesc Ruiz, Anri Sala, Bert Theis, Raphaël Zarka.

  • Une action étendue en 2012-2013

Le FMAC à l’école de l’édition 2012-2013 concerne 39 œuvres d’art contemporain de 21 artistes dans 21 écoles maternelles, élémentaires et collèges des 10e, 11e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

Cette année, la relation avec de grandes figures de l’art contemporain se met en place autour des œuvres de : Wafae Ahalouch El Keriasti, Dove Allouche, Wilfrid Almendra, Pierre-Olivier Arnaud, Michael Ashkin, Bertille Bak, Charlotte Beaudry, Jean Bedez, Pierre Bismuth, Etienne Chambaud, Nick Cortese, Florence Doléac, Tatjana Doll, Lionel Estève, Yona Friedman, Liam Gillick, Rodolphe Huguet, Pierre Malphettes, Isa Melsheimer, Bruno Peinado, Raphël Zarka.

  • Une action étendu en 2013-2014

Après le succès des éditions précédentes, le projet « Le FMAC à l’école » est reconduit pour l’année 2013-2014. Cette édition concerne 39 œuvres d’art contemporain de 19 artistes dans 19 écoles maternelles, élémentaires, collèges, lycées professionnels et centres scolaires en hôpital des 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

Cette année, la relation avec de grandes figures de l’art contemporain se met en place autour des œuvres de : Omar Ba, Aram Bartholl, Charlotte Beaudry, Edouard Boyer, Mohamed Bourouissa, Isabelle Cornaro, Nick Devereux, Frank David, mounir fatmi, Michel François, Yona Friedman, Bertrand Gadenne, Jakob Gautel, Chourouk  Hriech, Sanja  Ivekovic, Taro Izumi, Christian Milovanoff, Claudio Parmiggiani et Alicia Paz.

  • Découvrir et expérimenter

« Le FMAC à l’école » renforce la volonté d’inverser les rapports habituels : ce n’est pas l’institution culturelle qui accueille la communauté scolaire mais la communauté scolaire qui accueille les œuvres d’art. Les objectifs sont :
Pour les scolaires, les collégiens, les lycéens et les enfants des centres scolaires en hôpital : s’approprier une œuvre d’art originale, comprendre sa fragilité, découvrir l’art contemporain et la démarche artistique, éveiller ou développer sa sensibilité à l’égard de la création, expérimenter des activités et des émotions en lien avec une œuvre.
Pour les étudiants : allier la théorie de l’exposition et sa pratique, transmettre des savoirs, acquérir des compétences dans le domaine de la médiation culturelle dans la perspective d’une future insertion professionnelle.
Pour la Ville de Paris : favoriser l’initiation des enfants et adolescents à l’art contemporain, accueillir des œuvres contemporaines au sein de la communauté scolaire, diffuser la collection du FMAC, soutenir l’insertion professionnelle des étudiants dans les métiers de la culture.

  • Commissariat

Anne Sudre, responsable du FMAC
Manon Maurin, chargée du FMAC à l’école

  • Mise en oeuvre

Education artistique : professeurs d’arts plastiques de la Ville de Paris, professeurs des écoles, des collèges et des lycéens, des documentalistes et éducateurs des centres de loisirs.
Médiation culturelle : étudiants du master Médiation Art et Publics de l’université Paris 8 – Saint-Denis.

2 réponses à FMAC à l’école

  1. Cahuzac dit :

    J’adore l’art !

  2. Caro56 dit :

    cool ! il est super votre blog ! bravo bravo et encore bravo ! continuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>