Pierre di Sciullo au collège Yvonne le Tac (18e)

Le collège Yvonne-le-Tac © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Le collège Yvonne-le-Tac © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Ce jeudi 30 mars, deux classes de 6ème du collège Yvonne le Tac (18e) ont eu le plaisir d’accueillir le graphiste Pierre di Sciullo, auteur des trois des affiches de sa série N’importenawak sont exposées au CDI jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Pierre di Sciullo devant 3 affiches de sa série "N'importenawak" © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Pierre di Sciullo devant 3 affiches de sa série « N’importenawak » © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Impatient de rencontrer le graphiste, les élèves avaient de nombreuses questions à lui poser : « Est-ce qu’enfant vous vouliez être graphiste ? », « Avez-vous fait des études d’art ? », « Est-ce que vous exercez un autre domaine artistique ? », « Quel est votre mot préféré ? », « Avez-vous une idole ? », « D’où tirez-vous votre inspiration ? »…

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Pierre di Sciullo a d’abord expliqué l’origine des affiches de la série N’importenawak. Agacé par les débats du second tour de la présidentielle de 2007, l’artiste a créé ces affiches nous invitant à réfléchir sur le sens des mots et le contexte politique. Lors de la Nuit Blanche 2007, il a collé ces affiches dans Paris (voir la vidéo).

Baignant dans l’art depuis l’enfance avec un père artiste peintre, Pierre di Sciullo a vite abandonné ses études d’arts appliqués pour se former au contact d’autres graphistes. Il édite depuis 1983 sa revue « Qui ? résiste » dans laquelle il expérimente des procédés littéraires et graphiques. « Touche à tout », inspiré par tout ce qui l’entoure, il admire des artistes comme le dadaïste Kurt Schwitters,  le réalisateur John Cassavetes ou encore la poétesse du XVIe siècle Louise Labé.

Amoureux des mots, surtout de ceux dont il a du mal à se souvenir du sens (roboratif…), Pierre di Sciullo joue avec les lettres, avec les mots, avec les phrases. Il a lu aux élèves certains de ses textes inspirés de l’actualité. Influencé par les slogans de mai 1968, même s’il se considère plus comme un observateur triste du monde plutôt que révolté, il a évoqué certains de ses nouveaux projets, notamment son exposition « Typoéticatrac » au Bel ordinaire à Pau.

Pierre di Sciullo lisant quelques-uns de ses écrits © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Pierre di Sciullo lisant quelques-uns de ses écrits et Jean-Marc David, documentaliste du collège © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Ravis de cette rencontre, les collégiens ont présenté à l’artiste leurs créations inspirées par son travail : invention d’un alphabet, production d’enveloppes, travail sur les lettres en dessin et en sculpture…

Des élèves montrant leurs réalisations © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Des élèves montrant leurs réalisations © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Laure Raffy, la médiatrice culturelle qui a animé des ateliers au collège devant des travaux des élèves © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Laure Raffy, la médiatrice culturelle qui a animé des ateliers au collège devant des travaux d’élèves © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Des élèves de 6ème montrent à Pierre di Sciullo les "lettres-sculptures" qu'ils ont réalisées © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Des élèves de 6ème montrent à Pierre di Sciullo les « lettres-sculptures » qu’ils ont réalisées avec Camille Sabatier, leur professeure d’arts plastiques © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Un élève de 6ème montrant à Pierre di Sciullo l'alphabet qu'ils ont créé © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Un élève de 6ème montrant à Pierre di Sciullo l’alphabet qu’ils ont créé © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Admiratif de ces travaux, l’artiste a invité les élèves à venir visiter son atelier.

Pour en savoir plus sur l’artiste, consulter son site Internet. Les affiches de la série N’importenawak sont actuellement exposées au Musée des Arts décoratifs à Paris dans l’exposition « Design graphique : acquisition récente ».

Consulter le site Internet du collège Yvonne-le-Tac.

Publié dans collège Yvonne Le Tac | Laisser un commentaire

« Portraits pluriels » à l’école Berthier (17e)

"Portraits pluriels" par la classe de CM2 B © École Berthier

« Portraits pluriels » par la classe de CM2 B © École Berthier

La professeure Clémence Mesnard a construit avec la classe de CM2 B de l’école Berthier (17e) un projet APAC cinéma en collaboration avec la Maison du geste et de l’image. Ce projet inclut le travail réalisé autour de l’œuvre de Lola Gonzalez ainsi que la participation au grand concours BNF sur le thème « Portraits pluriels ».

Les élèves ont crée des « portraits pluriels », portraits intimes produits à partir d’objets définissant chaque enfant et assemblés ensuite dans une installation collective. Ces portraits ont aussi fait l’objet d’une vidéo montée avec la Maison du geste et de l’image. Pour ce travail, les élèves ont gagné le deuxième prix du concours BNF.
Découvrez la vidéo et certaines de leurs créations :

http://www.dailymotion.com/video/x5hc2dw
"Portraits pluriels" par la classe de CM2 B © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

« Portraits pluriels » par la classe de CM2 B © École Berthier

"Portraits pluriels" par la classe de CM2 B © École Berthier

« Portraits pluriels » par la classe de CM2 B © École Berthier

Découvrez les travaux réalisés par les CE2, les CM1 et les CM2 A de l’école Berthier autour de l’œuvre de Lola Gonzalez.

Publié dans école élémentaire 112 boulevard Berthier | Un commentaire

« Ils étaient ensemble » par les CM2A de l’école Berthier (17e)

Papa j'ai visité l'école Poudlard par Kaillyne © École Berthier

Papa j’ai visité l’école Poudlard par Kaillyne © École Berthier

A partir de l’œuvre « Ils étaient ensemble » de Lola Gonzalez, les CM2 A de l’école Berthier ont réalisé des photomontages avec leur professeur d’arts visuels Isabelle Bobillot. Ils ont ensuite animé et transformé ces créations dans le cadre d’un atelier Webcam avec la professeure d’arts visuels Lucile Macé et leur professeure Frédérique El Kaïm. Pour la bande-son de la vidéo, ils ont travaillé avec leur professeure de musique Fabienne Rigenbach qui leur a fait découvrir Serge Gainsbourg et Boris Vian.

http://www.dailymotion.com/video/x5hbwk9
Louis XVI et Oscar Wilde, ne nous regardez pas comme ça ! Par Jean-Pierre © École Berthier

Louis XVI et Oscar Wilde, ne nous regardez pas comme ça ! Par Jean-Pierre © École Berthier

Balade entre amis, Léon Blum, Yvan Solo et George Sand, par Grace-Emmanuelle © École Berthier

Balade entre amis, Léon Blum, Han Solo et George Sand, par Grace-Emmanuelle © École Berthier

Charlemagne et Pierre Hermé, par Stanislas © École Berthier

Charlemagne et Pierre Hermé, par Stanislas © École Berthier

French cancan de stars par Loly © École Berthier

French cancan de stars par Loly © École Berthier

Concerto pour un formage de Kristen Stewart par Gaëtan © École Berthier

Concerto pour un formage de Kristen Stewart par Gaëtan © École Berthier

Rencontres à travers le temps par Jean-Pierre © École Berthier

Rencontres à travers le temps par Jean-Pierre © École Berthier

Jedi au loin par Eva © École Berthier

Jedi au loin par Eva © École Berthier

Jeu de l'oie © École Berthier

Jeu de l’oie © École Berthier

Recettes de grands-mères par Nina © École Berthier

Recettes de grands-mères par Nina © École Berthier

Rencontre avec Einstein par Gaëtan © École Berthier

Rencontre avec Einstein par Gaëtan © École Berthier

Rentre entre Raphaël Nadal, Paul Pogba et Pietra Gala par David © École Berthier

Rentre entre Raphaël Nadal, Paul Pogba et Pietragalla par David © École Berthier

Soleil noir par Myriam © École Berthier

Soleil noir par Myriam © École Berthier

Un petit cadeau antique pour Isabelle Huppert par Loly © École Berthier

Un petit cadeau antique pour Isabelle Huppert par Loly © École Berthier

Woody Allen et la tête de piche © École Berthier

Woody Allen et la tête de pioche © École Berthier

Xavier Niel voyage sur l'océan © École Berthier

Xavier Niel voyage sur l’océan © École Berthier

Découvrez les travaux réalisés par les CE2, les CM1 et les CM2 B de l’école Berthier autour de l’œuvre de Lola Gonzalez.

Publié dans école élémentaire 112 boulevard Berthier | Un commentaire

Les CE1 de l’école Mouraud (20e) au FMAC à Ivry-sur-Seine

Accueil dans les réserves par Claire Boustani, chargée du Fmac à l'école © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Accueil dans les réserves par Claire Boustani, chargée du Fmac à l’école © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Jeudi 23 mars, un groupe de 17 enfants de CE1 de l’école élémentaire Mouraud (20e) accompagné de leurs professeurs, d’Aude Giganon, la médiatrice culturelle et d’une maman, ont visité les réserves du FMAC, situées 1 rue Jean Mazet, à Ivry-sur-Seine.

Ces élèves explorent l’art contemporain notamment avec l’œuvre Turning Paper de Jessica Stockholder, acquise par le FMAC en 2001 et exposée dans leur école depuis le mois de novembre dernier.

Conçu par Estelle Courjault, la professeure d’arts visuels de la Ville de Paris, en collaboration avec Aude Giganon, médiatrice culturelle, le projet pédagogique, portant sur la connaissance des métiers du patrimoine en lien avec la gestion scientifique d’une collection, a pris une dimension relationnelle avec la rencontre des agents du FMAC.
Pour préparer leur visite, les enfants ont abordé en classe les notions d’une collection et les différents métiers.

Claire Boustani – chargée du programme FMAC à l’école, avec l’implication de Sébastien Gonnet – chargé du récolement et des recherches, Coline Polverel – chargée de documentation des collections, Carlos Pereira Mendes, Guillaume Crespin, Jean-Paul Brunet de la régie et Daphné Le Bars, en charge des partenariats, ont accueilli ce groupe d’enfants.

 Sébastien Gonnet, chargé du récolement et des recherches, présente aux élèves un registre d'inventaires © Estelle Vanneste, FMAC, Paris Présentation d'une fiche d'oeuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Sébastien Gonnet, chargé du récolement et des recherches, présente aux élèves un registre d’inventaires © Estelle Vanneste, FMAC, Paris
Présentation d’une fiche d’oeuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Présentation d'une fiche d'oeuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Présentation d’une fiche d’œuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Coline Polverel, chargée de documentation des collections, présente aux enfants un dossier d’œuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Coline Polverel, chargée de documentation des collections, présente aux enfants un dossier d’œuvre © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Explication du métier de régisseur par Jean-Paul Brunet, Carlos Pereira Mendes et Guillaume Crespin © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Explication du métier de régisseur par Jean-Paul Brunet, Carlos Pereira Mendes et Guillaume Crespin © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

© Estelle Vanneste, FMAC, Paris

© Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Pour rendre cette visite dynamique et adaptée à ce jeune public, Claire Boustani a imaginé un parcours découverte des métiers (conservateur, chargé de l’inventaire, chargé de la documentation, régisseur, restaurateur et médiateur culturel) et un cas pratique sous forme de jeu.
La présentation d’objets, du vocabulaire technique et des matériaux de conservation et d’emballage qu’utilisent tous les jours les professionnels, a suscité de nombreuses questions de la part des enfants, ravis de pouvoir toucher les échantillons préparés à leur attention. Ensuite, par petits groupes, ils ont visité les différentes salles des réserves et participé à une « chasse aux œuvres surprise ». À partir de leur numéro d’inventaire, les écoliers ont dû retrouver trois œuvres dans la salle des cimaises.

Visite de la salle des sculptures © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Visite de la salle des sculptures © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

A la recherche des œuvres dans les cimaises, avec Aude Giganon, médiatrice culturelle © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

A la recherche des œuvres dans la salle des cimaises, avec Aude Giganon, médiatrice culturelle © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

"Chasse aux œuvres", avec Daphné le Bars, en charge des partenariats © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

« Chasse aux œuvres », avec Daphné le Bars, en charge des partenariats © Estelle Vanneste, FMAC, Paris

905-pour-blog

© Estelle Vanneste, FMAC, Paris

© Estelle Vanneste, FMAC, Paris

Cette expérience, interactive et vivante a enchanté les enfants, toute l’équipe du FMAC et en particulier Godwin, 7 ans qui s’exclame à la sortie : «  C’est trop bien ici ! Je veux travailler ici dans dix ans ! ».

Estelle Vanneste, apprentie au FMAC

Publié dans école élémentaire 5 rue Mouraud | Laisser un commentaire

L’artiste Julien Beneyton au collège Paul Verlaine (12e)

Le collège Paul Verlaine © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Le collège Paul Verlaine © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Le jeudi 2 mars, l’artiste Julien Beneyton a rencontré deux classes de 4ème du collège Paul Verlaine (12e) qui travaillent autour de sa peinture La Discrète (2000), exposée dans l’établissement jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Julien Beneyton devant une reproduction de "La Diecrète" © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de La Discrète © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Très curieux de rencontrer l’artiste, les élèves lui ont posé beaucoup de questions : « Est-ce que vous vouliez devenir peintre quand vous étiez petit ? », « Combien d’œuvres avez-vous réalisées ? », « Pourquoi avoir choisi de peindre ce tableau ? », « Combien coûte ce tableau ? », « Pourquoi peignez-vous des SDF ? », « Vous vous êtes jamais lassé de peindre ? », « Cela ne vous fait pas mal au cœur de vendre vos tableaux ? »…

Les élèves avaient préparé les questions en cours de français © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Les élèves avaient préparé les questions en cours de français © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton a expliqué aux élèves que son engouement pour la peinture n’est venu que très tardivement, alors qu’il était étudiant en BTS. Il a ensuite consolidé sa pratique picturale à l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris.

Peint au début de sa carrière, le tableau La Discrète représente une femme que l’artiste a, pendant deux ans, croisé tous les jours en rentrant chez lui. Cette dame polie et très timide, à qui il n’a jamais osé demander son nom, n’est un jour plus jamais revenue. L’artiste a alors décidé de lui rendre hommage en faisant son portrait de mémoire.

Julien Beneyton a ensuite présenté aux élèves une sélection de ses œuvres, peintes depuis 2000. Accordant de plus en plus d’importance aux détails, l’artiste met aujourd’hui plus de trois mois à peindre un grand format. Fortement inspiré par la culture Hip-Hop, il a peint différents rappeurs en France mais aussi à New York lors d’un séjour en 2006.

Julien Beneyton expliquant le portrait "El Puccino" peint en 2004 © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant le portrait El Puccino peint en 2004 © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Se considérant comme témoin de son temps, l’artiste peint celles et ceux qu’il voit autour de lui (SDF sous un pont…). Effectuant un important travail de recherches documentaires, il prend d’abord des photographies de ce qu’il souhaite représenter, passe, dans la mesure du possible, du temps avec les personnes dont il veut faire le portrait, puis peint seul dans son atelier. S’intéressant à des sujets divers (Peintures sur la Mauritanie suite à un voyage en 2008, série sur le Maroc suite à un voyage en 2011, série sur les éleveurs limousins suite à une résidence en 2015…), l’artiste travaille actuellement à un projet autour du boxeur Jean-Marc Mormeck.

Julien expliquant son œuvre "Serge et Alban" de 2005 © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son œuvre Serge et Alban de 2005 © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de son tableau "La petite pêche" peint après un voyage en Mauritanie © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton devant une reproduction de son tableau La petite pêche peint après un voyage en Mauritanie © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son tableau Oujda peint en 2013 suite à un voyage au Maroc © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

Julien Beneyton expliquant son tableau Oujda peint en 2013 suite à un voyage au Maroc © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

M. Registo, professeur d'arts plastiques présentant aux élèves un portrait de petit format de Julien Beneyton © Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

M. Registo, professeur d’arts plastiques présentant aux élèves un portrait de petit format réalisé par Julien Beneyton © Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Cette rencontre a été très enrichissante pour les élèves de 4ème qui ont déjà réalisé, en arts plastiques, de nombreux travaux autour de l’œuvre avec leur professeur M. Registo. Avec leur professeure de français, Mme Robert, ils vont rédiger un recueil de nouvelles réalistes en imaginant l’histoire de « La Discrète ».

© Laurent Bourgogne - Mairie de Paris

© Laurent Bourgogne – Mairie de Paris

Pour en savoir plus sur l’artiste, consulter son site Internet.

Pour en savoir plus sur le collège, consulter le site Internet.

 

 

 

Publié dans collège Paul Verlaine | Laisser un commentaire

Autour de l’œuvre « Ils étaient ensemble » de Lola Gonzalez à l’école élémentaire Berthier (17e)

Série "Lignes", classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

Série « Lignes », classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Les classes de l’école élémentaire Berthier (17e) travaillent avec leur professeure d’arts plastiques Isabelle Bobillot autour de trois photomontages de la série Ils étaient ensemble de Lola Gonzalez exposés à l’école jusqu’à la fin de l’année scolaire.

En lien avec le projet de lecture sur la mythologie, les CE2 A ont réalisé une série de photomontages sur la thématique du cyclope, de la Méduse et du chant des sirènes.
Ils ont également créé des nouvelles images en collant des morceaux de différentes images. Sur la même thématique de transformation des images, ils ont recouvert de pastel gras des images existantes.
Découvrez certaines de leur production :

Collage de plusieurs morceaux d'images © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Collage de plusieurs morceaux d’images, classe de CE2 A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

"Fenêtre ouverte", image recouverte à la gouache © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

« Fenêtre ouverte », image recouverte à la gouache,  classe de CE2 A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Collage de plusieurs morceaux d'images © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Collage de plusieurs morceaux d’images, classe de CE2 A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

L’œil du Cyclope © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

L’œil du Cyclope, classe de CE2 A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Découvrez également les photomontages réalisés par les CM1 et CM2 :

La cour de récré, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

La cour de récré, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

L'enfance du roi soleil, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

L’enfance du roi soleil, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Partie de golf entre artistes, classe de CM1A © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

Partie de golf entre artistes, classe de CM1A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Dutronc - Saint-Laurent - Mickael Jackson, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

Dutronc – Saint-Laurent – Mickael Jackson, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

La course au pouvoir, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

La course au pouvoir, classe de CM1/CM2 © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Série "Les Beatles en voyage" par la classe de CM1A © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

Série « Les Beatles en voyage » par la classe de CM1A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Série "Les Beatles en voyage" par la classe de CM1A © Isabelle Bobillot - Ecole Berthier

Série « Les Beatles en voyage » par la classe de CM1A © Isabelle Bobillot – Ecole Berthier

Découvrez les travaux réalisés par les CM2 A et les CM2 B de l’école Berthier autour de l’œuvre de Lola Gonzalez.

 

Publié dans école élémentaire 112 boulevard Berthier | 2 commentaires

Visite de 2 classes de CM2 de l’école Houdon au collège Yvonne le Tac (18e)

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Après la visite des 6èmes à l’école Houdon en janvier dernier, deux classes de CM2 sont venues, les 2 et 3 mars, découvrir les œuvres du FMAC exposées au CDI du collège Yvonne le Tac.

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Trois élèves volontaires de chaque classe se sont chargés de la présentation des œuvres. Véritables médiateurs culturels en herbe, ils ont apporté des précisions sur les 3 affiches exposées. Réalisées par Pierre di Sciullo en 2007 pour la Nuit Blanche, ces œuvres font partie d’une série de 12 affiches sérigraphiées, intitulée N’importenawak. Cette série a été produite suite aux discours tenus par les candidats du deuxième tour de la présidentielle en 2007.

Les élèves ont souligné la teneur politique des affiches. Ils ont expliqué les jeux de langage employés par l’artiste, ont évoqué la symbolique des couleurs utilisées et se sont penchés sur la composition et le graphisme des œuvres.

Transformé en lieu d’exposition, le CDI, ancienne chapelle réhabilitée, présentait les travaux réalisés par les élèves de 6ème autour de l’œuvre.

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Avec Madame Sabatier, leur professeure d’arts plastiques, les élèves ont travaillé sur les lettres. A l’instar de Pierre di Sciullo, ils ont donné à chaque lettre une nouvelle forme et ont inventé leurs propres typographies. Ils ont créé de petites installations collectives en assemblant différentes pièces qu’ils avaient construites individuellement.

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Étaient également exposés des travaux effectués dans le cadre d’un atelier d’écriture proposé par le documentaliste du collège, M. David, autour du caviardage, technique qui consiste à retirer certains mots d’un texte.

© Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Prenant leur rôle de médiateur à cœur, les élèves ont expliqué leurs réalisations aux CM2. Ils ont hâte de les présenter à l’artiste Pierre di Sciullo qui viendra les rencontrer au collège à la fin du mois de mars.

Laure RAFFY, médiatrice culturelle stagiaire pour le Fmac à l’école

Pour en savoir plus sur l’artiste, consulter son site Internet.
Consulter le site Internet du collège.

Publié dans collège Yvonne Le Tac | Laisser un commentaire

« Griboullis » de Yona Friedman à la crèche collective municipale de Cotte (12e)

Installation de l'oeuvre "Gribouillis, Ville spatiale" de Yona Friedman © Crèche Cotte © Adagp, Paris 2017

Installation de l’oeuvre « Gribouillis, Ville spatiale » de Yona Friedman © Crèche Cotte © Adagp, Paris 2017

Pour la première fois, le FMAC expose dans une crèche. Depuis novembre 2016, L’œuvre Gribouillis, Ville spatiale (2002) de Yona Friedman est suspendue dans le hall d’entrée de la crèche rue de Cotte (12e arrondissement).
L’occasion pour les tout-petits de se familiariser avec l’art contemporain.

Vernissage de l’œuvre en présence des parents © Crèche Cotte © Adagp, Paris, 2017

Vernissage de l’œuvre en présence des parents © Crèche Cotte © Adagp, Paris, 2017

A la découverte de l’œuvre © Crèche Cotte

A la découverte de l’œuvre © Crèche Cotte

Découvrez leurs belles réalisations en images :

Les enfants à l’œuvre © Crèche Cotte

Les enfants à l’œuvre © Crèche Cotte

Les enfants à l’œuvre © Crèche Cotte

Les enfants à l’œuvre © Crèche Cotte

Réalisations des enfants © Crèche Cotte

Réalisations des enfants © Crèche Cotte

Réalisations des enfants © Crèche Cotte

Réalisations des enfants © Crèche Cotte

Gribouillage © Crèche Cotte

Gribouillage © Crèche Cotte

 

 

Publié dans Crèche collective municipale rue de Cotte | Laisser un commentaire

Accrochage d’une œuvre de Jean-Charles Blais à l’école élémentaire Arago (13e)

© Claire Boustani, FMAC, Paris

© Claire Boustani, FMAC, Paris

Le jeudi 23 février, l’équipe de la régie du FMAC a accroché à l’école élémentaire Arago (13e) l’œuvre Sans titre de Jean-Charles Blais réalisée en 1991 et acquise par le FMAC la même année.

© Claire Boustani, FMAC, Paris © ADAGP, Paris

© Claire Boustani, FMAC, Paris © ADAGP, Paris

Cet acrylique sur papier de 120×80 cm représente le buste d’un homme, vu de dos et portant une coiffe. Elle s’inscrit dans une série produite à la fin des années 1980 et au début des années 1990 représentant de grands personnages noirs ou bruns sur fond neutre, généralement de dos et portant d’importantes coiffes. personnage précis. C’est le geste pictural qui compte. Le corps devient une forme imprécise, une silhouette énigmatique, fantomatique, « un morceau de peinture ».

© Claire Boustani, FMAC, Paris © ADAGP, Paris

© Claire Boustani, FMAC, Paris © ADAGP, Paris

Consulter le site Internet de l’école.

Publié dans école élémentaire 30 boulevard Arago | Laisser un commentaire

Visite de deux classes de 6ème du collège Yvonne le Tac à l’école Houdon

Explication de l’œuvre aux collégiens © Claire Boustani, FMAC, Paris

Explication de l’œuvre aux collégiens © Claire Boustani, FMAC, Paris

Les vendredis 12 et 20 janvier dans la matinée, 2 classes de CM2 de l’école Houdon ont accueilli 2 classes de 6ème du collège voisin, accompagnés de leur professeur d’arts plastiques et du documentaliste du collège.

Véritables médiateurs culturels en herbe, les enfants ont présenté la photographie de Valérie Jouve Sans titre (les Personnages) acquise par le Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris en 2015 et exposée à l’école élémentaire Houdon de novembre 2016 à juin 2017.

Les élèves de 6ème devant l’œuvre © Claire Boustani, Paris, FMAC. © ADAGP, Paris

Les élèves de 6ème devant l’œuvre © Claire Boustani, Paris, FMAC. © ADAGP, Paris

Les élèves ont laissé libre cours à chacun de s’exprimer sur son interprétation et ses ressentis : « Je pense que le garçon photographié est poursuivi par la police », « l’image a été prise en Amérique à mon avis, on aperçoit des grattes ciel à l’arrière-plan »…

En entrant dans la classe, les élèves de 6ème ont eu le plaisir de découvrir les différents travaux réalisés autour de l’œuvre par les CM2 avec leur professeur d’arts visuels Barbara Martinez :  croquis, collages, photographies… Prenant leur rôle de médiateurs au sérieux, les CM2 ont apporté des précisions sur les techniques employées pour la réalisation des différents travaux.

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

On découvre des autoportraits dessinés au crayon, une série de collages de portraits de profil, un atelier photographique en cours de réalisation qui permettra à chaque enfant de se mettre en scène dans un environnement onirique et fantastique, à la manière de Gilbert Garçin…

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Laure Raffy, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Laure Raffy, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Travaux des élèves de CM2 © Claire Boustani, FMAC, Paris

Les élèves de CM2 ont également présenté aux 6ème deux expositions qu’ils ont visité en sortie scolaire : « Soulèvements » à la Galerie du Jeu de Paume et MMM (Matthieu Chedid rencontre Martin Paar) à la Philharmonie de Paris.
Bettina nous a livré avec enthousiasme : « J’ai adoré MMM. L’univers de Martin Paar est très surprenant. Au début de sa carrière, ce photographe réalisait des images un peu sinistres et puis il a donné une note humoristique à ses photos. Les mises en scène sont souvent drôles, les personnages ne sont pas toujours mis en valeur. Ce qui est bien à voir c’est que sur ces photos, il y a souvent plusieurs personnes mais aucune n’est mise plus en avant qu’une autre. »

Au mois de mars, ce sera au tour des 6ème d’accueillir les CM2 dans leur collège pour leur présenter trois affiches de Pierre du Sciullo exposées au CDI…

Laure RAFFY, médiatrice culturelle pour le FMAC à l’école

Publié dans école élémentaire Houdon (18e) | Un commentaire