Paris.fr
Accueil
Archives de Tag : #FMAC à l’école 2014-2015

Exposition des travaux des élèves à l’école élémentaire 4 rue Keller (11e)

22 Sep

© Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des élèves autour de l’œuvre d’Anita Molinero © Claire Boustani – FMAC, Paris

A l’occasion des « Journées du 1% artistique de l’école à l’enseignement supérieur », la professeure des Arts Visuels Anny Feuillade-Brette a organisé, le jeudi 17 septembre, une exposition des travaux des élèves réalisés autour de l’œuvre Sans titre (borne de chantier) d’Anita Molinero. Sculptures, dessins, travaux en relief sur la thématique du rouge : l’occasion de montrer aux parents les travaux réalisés au cours de l’année précédente.

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Pour plus d’info sur les travaux menés autour de l’œuvre d’Anita Molinero, cliquez ici.

Le FMAC à l’école aux Journées européennes du patrimoine

21 Sep

Les travaux des élèves autour de "La Révérence" de Philippe Dereux © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des élèves autour de La révérence de Philippe Dereux © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le FMAC a exposé des œuvres de sa collection à l’Hôtel de Ville dans les salons du 1er étage et dans le bureau de la Maire.  Une partie était consacrée au « FMAC à l’école » et plus particulièrement aux travaux réalisés par les élèves de l’école maternelle « Arc-en-Ciel » 41 rue de Tanger dans le 19ème arrondissement.

Pour cette 5ème édition du « FMAC à l’école », les élèves de l’école maternelle « Arc-en-Ciel » ont travaillé autour de l’œuvre La révérence de Philippe Dereux. Toutes les classes ont imaginé des projets en lien avec les épluchures et ont appris à composer avec des végétaux : fruits, légumes, fleurs. À partir d’encre, de collages de végétaux ramassés dans la cour, de papiers et de plastique, les élèves ont réalisé des « bonshommes Arcimboldo », des autoportraits printaniers, des arbres à boutons, des bonshommes à barbes, des « gardiens du jardin », des papillons, des animaux, des lutins de la nature…

Reproductions des travaux des élèves de l'école maternelle "Arc-en-Ciel" 41 rue de Tanger (19e) © Claire Boustani

Reproductions des travaux des élèves de l’école maternelle « Arc-en-Ciel » 41 rue de Tanger (19e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

Reproductions des travaux des élèves de l'école maternelle "Arc-en-Ciel" 41 rue de Tanger (19e) © Claire Boustani

Reproductions des travaux des élèves de l’école maternelle « Arc-en-Ciel » 41 rue de Tanger (19e) © Claire Boustani – FMAC, Paris

L’expérience de Léna, médiatrice à l’école élémentaire Damrémont, 18e

17 Août

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

 

A partir de l’œuvre Félin d’Omar Ba, les élèves de l’école élémentaire Damrémont sont invités à créer un être hybride. En suivant la technique de l’artiste qui travaille sur du carton, ils préparent un fond noir sur lequel ils dessinent au crayon blanc tout en appliquant, par superposition, des couches colorées (peinture et pastel). Certains ajoutent d’autres matériaux comme du tissu, de la fourrure, des petits objets. Les élèves de CP choisissent de représenter des paysages et des personnages tirés de l’histoire racontée par Julien Tauber lors d’une intervention précédente (pour + d’info voir l’article).

Au cours d’ateliers avec les plus grands (CM2), Michèle Nadal et moi choisissons de faire travailler les élèves en volume. Un squelette en fil de fer est recouvert de papier journal, lui-même recouvert de plâtre. Une fois que le personnage est peint et habillé, il est placé dans un décor, à l’aide d’une équerre installée derrière chaque personnage afin de le contextualiser (pour + d’info voir l’article).

À la suite de ce travail, les élèves de CM1 ont l’opportunité de rencontrer Omar Ba. L’artiste a salué tous les élèves de l’école. Accueilli comme une rock star par les enfants, cette rencontre a été très intense ! Ce moment semble avoir été aussi riche du côté de ces derniers que du côté de l’artiste qui s’est dit inspiré par le travail des enfants (pour + d’info voir l’article).

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

© Léna Larrasquet - FMAC, Paris

© Léna Larrasquet – FMAC, Paris

Parallèlement à mon stage, j’ai organisé une exposition d’une jeune artiste chinoise, Lanke Ma, traitant de la question de l’enfant unique. J’ai emmené une classe de CE1 visiter cette exposition, en présence de l’artiste qui leur a expliqué sa démarche et ses questionnements. La visite s’est poursuivie par un atelier de création. Les enfants ont découpé et collé sur un papier blanc légèrement cartonné des formes issues des œuvres de l’artiste. Chacun a pu créer sa propre composition à partir du vocabulaire formel de Lanke Ma.

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

© MIE - Bastille

© MIE – Bastille

Un article de Léna Larrasquet, médiatrice à l’école élémentaire Damrémont

Intervention de l’artiste Omar Ba à l’école élémentaire Damrémont, 18e

17 Août

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

Vendredi 12 juin, Omar Ba, artiste d’origine sénégalaise installé en Suisse depuis 13 ans, s’est rendu à l’école élémentaire Damrémont pour présenter son travail aux deux classes de CM1.

Chaleureusement accueilli par les élèves ravis de rencontrer l’artiste, Omar Ba a répondu aux nombreuses questions sur son inspiration, sa technique picturale, et sur l’œuvre Félin exposée dans le couloir au 1er étage de l’école.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

L’artiste nous explique qu’il puise dans son vécu pour créer. Il s’appuie sur des photographies prises au Sénégal ou en Suisse ou des objets achetés aux marchés aux puces. Les objets dissimulés dans ses œuvres, peintes sur carton ondulé, sur ardoise ou sur mur, incitent le spectateur à avancer et reculer pour percevoir tous les détails. Ce va-et-vient renvoie au va-et-vient entre l’Afrique et l’Europe, les deux cultures dont se réfère l’artiste dans ces œuvres.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

Peinture à l’huile, gouache et crayon sur du carton ondulé, Félin présente un être hybride mi-homme mi-bête en position d’attente. Plusieurs détails sont dissimulés dans l’œuvre et invitent à la réflexion. Cette peinture est un cri du cœur nous dit Omar Ba.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

Après sa présentation, l’artiste se rend au 1er étage de l’école pour découvrir le travail réalisé par toutes les classes durant l’année. Admiratif, l’artiste écoute avec attention certains élèves expliquer, avec fierté, leur travail.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

© Loan N’Guyen-FMAC, Paris.

 

Le vernissage de l’exposition des travaux des élèves a lieu le 12 juin à partir de 18h.

Une semaine au Centre Patay, 13e

31 Juil

Photomontage de l’œuvre Street painting #4, peinture au sol, dimensions variables accroché au Centre Patay. Projet pour la Biennale de Belleville en 2010 - Acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC) © Loan N’Guyen

Photomontage de l’œuvre Street painting #4, peinture au sol, dimensions variables accroché au Centre Patay. Projet pour la Biennale de Belleville en 2010 – Acquisition en 2009, collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC) © Loan N’Guyen

 

Le Centre Patay qui accueille les collégiens exclus se transforme en centre de vacances et d’aide aux devoirs pendant les vacances scolaires.

La semaine du 20 au 24 avril 2015 est dédiée à des activités autour du thème du street art en écho à la photo de l’œuvre de Lang et Baumann accrochée au Centre Patay et de la prévention du Sida.

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

 

Pendant 5 jours, le Centre Patay propose un programme chargé.

Lundi, les élèves ont une première initiation au street art avec une présentation en image d’Hélène et Stéphane de l’équipe pédagogique du Centre Patay et la venue de Léna, médiatrice pour le FMAC à l’école qui leur présente l’œuvre de Lang et Baumann. Dans la foulée, les élèves se rendent Place Martin Nadaud, dans le 20e arrondissement, où a été activée cette œuvre en septembre 2013.

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann par le Centre Patay place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

La visite de l’œuvre in situ Street painting #4 de Lang et Baumann par le Centre Patay place Martin Nadaud, (20e) © Loan N’Guyen

 

La journée  se poursuit avec la visite de l’exposition « Sur les murs » organisée par le Crédit municipal (4e arrondissement) et l’association « Le mur ».

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

 

L’exposition regroupe d’illustres artistes du street art des années 50 à nos jours en passant par les précurseurs de ce mouvement : Ernest Pignon Ernest, Gérard Zlotykamien ou encore Jacques Villeglé. Elle permet aussi de découvrir des artistes plus contemporains issus du Graffiti et de la culture populaire des années 90 : KATRE, SPACE INVADER, NASTY, etc.

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

Visite à l’exposition Sur les murs au Crédit municipal © Loan N’Guyen

 

Le mardi, les élèves découvrent le parcours artistique « Street art 13 » réalisé par la Mairie du 13e et en collaboration avec la Galerie Itinérance.

Panneau pour le parcours street art dans le 13e arrondissement © Loan N’Guyen

Panneau pour le parcours street art dans le 13e arrondissement © Loan N’Guyen

 

Jeudi, le Centre Patay visite les réserves du FMAC situées à Ivry-sur-Seine. Ils découvrent alors la gestion d’une collection publique qui se compose de plus de 22000 œuvres d’art modernes et contemporaines. Ils rencontrent des spécialistes qui travaillent autour de la diffusion, de la conservation et de la recherche scientifique des œuvres.

En lien avec le thème de la semaine, l’équipe du Fmac présente des œuvres de street art de sa collection : Blek Le rat, Captain Fluo, Megaton, Miss Tic, Marie Rouffet, Surface active, Gérard Zlotykamien, etc.

Visite dans les réserves du FMAC © Loan N’Guyen

Visite dans les réserves du FMAC © Loan N’Guyen

 

Cette immersion au cœur de l’exposition et dans la collection du FMAC a permis aux élèves de faire le lien entre la création artistique issue de la rue et la valeur marchande qu’une œuvre acquiert lorsqu’elle est faite sur un support qui peut être vendu :   pochoirs, volets, feuilles de papier, planches en bois, etc. Les collectionneurs achètent également les traces de ces œuvres : comme les photographies.

En parallèle à toutes ces sorties, les élèves s’initient à l’art du street art en confectionnant eux-mêmes des pochoirs, des affiches, des peintures qu’ils présenteront le dernier jour à l’occasion d’une petite exposition au Centre Patay.

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

L’exposition sur le thème du street art et du sida au Centre Patay © Loan N’Guyen

 

Les travaux des enfants sont mis à l’honneur dans la cour du Centre. Un repas en commun et un goûter ont clos cette semaine intense.

Repas en commun le dernier jour © Loan N’Guyen

Repas en commun le dernier jour © Loan N’Guyen