Paris.fr
Accueil
Archives de Tag : Installation

L’artiste Stéphanie Saadé à la crèche Cotte (12e)

1 Mar

 

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le vendredi 22 février, l’artiste Stéphanie Saadé est venue rencontrer les parents et les enfants de la crèche Cotte (12e).

Elle a d’abord présenté, aux parents intéressés, son œuvre Aller à l’école (2018) exposée dans le hall d’entrée de la crèche jusqu’à la fin de l’année scolaire. L’artiste a repris pour cette œuvre ses chaussures de petite fille que sa mère a conservées précieusement. Elle a incrusté dans la semelle de l’une d’entre elles, avec un trait de nacre, le chemin qu’elle parcourait enfant pour aller à l’école. « Un chemin court, que l’on fait deux fois par jour, pendant plusieurs années,  qui est ancré dans notre mémoire » explique l’artiste. La nacre renvoie au caractère précieux et universel des souvenirs et de la mémoire.
« Merci pour ces explications. C’est vraiment super d’avoir une œuvre à la crèche, surtout ces petites chaussures qui renvoient au monde de l’enfance et s’intègrent parfaitement au sein de la crèche » s’est exclamée une maman, ravie d’avoir pu échanger avec l’artiste.

 

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Stéphanie Saadé a ensuite assisté à un atelier mené par les auxiliaires de puériculture Maud Dahmet et Sophie Villiers avec un groupe d’enfants. En lien avec l’œuvre, les enfants ont trempé des chaussures dans de la peinture puis ont marché sur des grands rouleaux de papier, reprenant l’idée de marche et de trace développée par l’artiste. Les empreintes superposées donnent à l’ensemble un caractère abstrait.

 

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l'empreinte © Claire Boustani - FMAC, Paris

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l’empreinte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Jusqu’au décrochage de l’œuvre en juillet, les enfants continueront de réaliser des activités en lien avec le travail de Stéphanie Saadé. Les productions des enfants seront exposées et présentées aux parents à la fin de l’année scolaire.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

L’artiste Agnès Geoffray au lycée Maximilien Vox (6e)

28 Fév

 

Agnès Geoffray au lycée Maximilien Vox © Chloé Andrianarisoa - FMAC, Paris

Agnès Geoffray au lycée Maximilien Vox © Chloé Andrianarisoa – FMAC, Paris

 

Le mardi 12 février l’artiste Agnès Geoffray est venue rencontrer une classe de 1ère du lycée Maximilien Vox où son œuvre Télégrammes est exposée jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Dans une belle salle de classe très lumineuse, l’artiste a expliqué aux lycéens sa démarche. Ses travaux traitent essentiellement de la question de l’écriture. Intéressée par les faits divers, les contes, les histoires courtes qui renvoient à l’imaginaire du lecteur, Agnès Geoffray s’interroge dans ses œuvres sur la meilleure manière de restituer une histoire. Lors d’une résidence en Argentine, l’artiste a par exemple écrit des histoires sur des billets de banque voués à circuler de main en main. Sa série Canards Sanglants, qui renvoie au titre du livre de Maurice Lever, reproduit les chapôs de ces minces brochures diffusées dans les quartiers populaires au XVIe et XVIIe siècles. Ces courtes introductions à des récits effroyables sont propices à une projection narrative de la part du lecteur. L’artiste a également fait écouter aux lycéens une performance qu’elle a réalisée où elle chante des textes à la fois effroyables et absurdes sur des airs de comptines célèbres.

Pour sa série exposée au lycée, Agnès Geoffray a acheté des anciens télégrammes et a décollé les bandes écrites pour en écrire de nouvelles. Elle s’intéresse ici au caractère elliptique des télégrammes et au fait qu’ils étaient écrits dans un état d’urgence.

 

© Chloé Andrianarisoa - FMAC, Paris

© Chloé Andrianarisoa – FMAC, Paris

 

Suite à cette présentation, les élèves ont présenté à l’artiste le travail qu’ils ont commencé à réaliser en classe autour de son œuvre, travail autour de l’écriture, de l’absurde, et de la notion d’urgence à laquelle renvoie les télégrammes. En partant du travail de l’artiste, ils ont également étudié La cantatrice chauve mise en page par Robert Massin et la série Calls.

 

© Chloé Andrianarisoa - FMAC, Paris

© Chloé Andrianarisoa – FMAC, Paris

 

© Chloé Andrianarisoa - FMAC, Paris

© Chloé Andrianarisoa – FMAC, Paris

 

Les travaux seront exposés dans le couloir de lycée autour de l’œuvre.

Pour suivre les aventures du FMAC, suivez-nous sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram !

Les ateliers de médiation au lycée Lucas de Nehou (5e) racontés par Cecilia Almiron, médiatrice culturelle

12 Juil

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

National (Linz) est une installation composée de fripes cousues dont la disposition et les couleurs évoquent instantanément le drapeau français. J’ai travaillé autour de l’œuvre, en collaboration avec la médiatrice Maira Fotaki et la professeure d’arts appliqués Martine Troisfontaine, avec la classe UPE2A (Unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants).

Durant cinq séances d’ateliers orientés autour des notions de nationalité, d’identité et d’appartenance, les élèves de diverses origines ont produit plusieurs travaux plastiques. Suite à la présentation de l’œuvre, ils ont choisi des mots clés inspirés du sujet du drapeau (pays, culture, sang, liberté, homme-femme, parole…) qu’ils ont illustré en classe dans une séance d’écriture et de dessin.

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

Malgré la barrière de la langue, la diversité de cultures a constitué un espace d’échange et de création fort intéressant. Ressemblances et différences ont donné comme résultat un travail artisanal d’assiettes en verre aux couleurs du pays de chacun, un drapeau blanc confectionné de manière collective symbolisant la neutralité et l’union, ainsi qu’un travail sonore expérimental. La bande son produite rassemble les multiples nationalités à travers les rythmes et les chansons de chaque mémoire individuelle.

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

En lien avec l’actualité politique, l’œuvre de Saâdane Afif questionne l’impact du symbole pour offrir une lecture singulière des identités, nous offrant une interprétation littérale ironique de la diversité sous la forme d’une pluralité de styles vestimentaires. Le drapeau blanc que les élèves ont conçu ensemble durant une séance de couture collaborative devient une réponse créative et universelle du symbole national.

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

© Lycée Lucas de Nehou, Paris

 

Tous les travaux des élèves sont consultables sur ce lien :

https://padlet.com/LucasDeNehou/fgrxr0nx2kfc

À voir également sur le blog :

http://blogs.paris.fr/fmacalecole/2018/03/14/une-assiette-en-verre-aux-couleurs-de-mon-pays-au-lycee-lucas-de-nehou-5e/

Exposition des travaux des élèves au lycée Lucas de Néhou (5e)

Exposition des travaux des élèves au lycée Lucas de Néhou (5e)

23 Mai

Exposition des travaux des élèves de la classe UPE2A © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves de la classe UPE2A © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

A l’occasion des Portes Ouvertes les 6, 7 et 8 avril, les travaux de la classe UPE2A réalisés autour de l’œuvre National (Linz) de Saâdane Afif, avec leur professeure d’arts appliqués Martine Troisfontaine et les médiatrices culturelles pour le FMAC à l’école Cecilia Almiron et Maira Fotaki, étaient exposés.

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les élèves ont notamment réalisé des assiettes en verre aux couleurs de leur pays, un travail calligraphique autour de mots que leur évoquaient l’œuvre, des enregistrements sonores et un drapeau blanc collectif et neutre en assemblant différents tissus, à l’instar de l’œuvre de Saâdane Afif.

Le 6 avril, dans le cadre du programme « Enfants conférenciers », les élèves de l’UPE2A ont accueilli des élèves de CE1 de l’école élémentaire Fondary (15e) et leur ont fait visiter le lycée et l’exposition. Véritables médiateurs culturels en herbe, ils leur ont également présenté l’œuvre de Saâdane Afif, exposée dans le lycée.

Visite du lycée © Claire Boustani - FMAC, Paris

Visite du lycée © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Devant l'oeuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Devant l’oeuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

Voir aussi sur le blog : « une assiette en verre au couleur de mon pays »

« Une assiette en verre aux couleurs de mon pays » au lycée Lucas de Nehou (5e)

14 Mar

Fabrication des assiettes © Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

Fabrication des assiettes © Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

La classe de 3e UPE2A du lycée Lucas de Nehou (5e), constituée d’élèves allophones nouvellement arrivés en France, travaille avec leur professeure d’arts appliqués Martine Troisfontaine autour de l’œuvre National (Linz) de Saâdane Afif.

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

En s’inspirant des formes et couleurs du drapeau de leur pays d’origine, chaque élève a créé un décor de vêtement qu’il a réalisé au milieu d’une assiette en verre.

 

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

© Martine Troisfontaine - Lycée Lucas de Nehou

© Martine Troisfontaine – Lycée Lucas de Nehou

 

Avec les médiatrices culturelles du FMAC à l’école Cecilia Almiron et Maira Fotaki, les élèves poursuivront leur exploration de l’œuvre en mars. Ils créeront notamment un objet sonore en lien avec le travail de Saâdane Afif et réaliseront un drapeau commun, composé de tissus blancs, symbolisant la neutralité et la collectivité.

Les 7 et 8 avril, les travaux des élèves seront exposés dans le cadre des Journées Portes Ouvertes.