Paris.fr
Accueil
Archives de Tag : Peinture

Duncan Wylie au collège Elsa Triolet (13e)

2 Août

Duncan Wylie présentant son travail aux collégiens © Laurent Bourgogne - Ville de Paris

Duncan Wylie présentant son travail aux collégiens © Laurent Bourgogne – Ville de Paris

 

Le 6 juin, l’artiste Duncan Wylie est venu rencontrer trois classes du collège Elsa Triolet où son œuvre Slasher – Baobab est exposée. Avec beaucoup de pédagogie et une grande clarté, l’artiste zimbabwéen explique aux élèves, très à l’écoute, sa démarche et leur transmet sa passion pour la peinture. « La peinture est un voyage. Elle est comme une histoire, une idée qui t’amène quelque part ».

 

© Laurent Bourgogne - Ville de Paris

© Laurent Bourgogne – Ville de Paris

 

Revenant sur la différence entre abstraction et figuration, Duncan Wylie explique qu’il travaille, pour toutes ses peintures, par couches successives, gardant toujours la trace de ce qui est en-dessous. Accordant beaucoup d’importance à la composition, l’artiste assemble pour chaque tableau plusieurs images prises par lui, ses proches, ou récupérés sur Internet ou dans des magazines. Il les colle manuellement ou à l’aide du logiciel Photoshop, puis peint l’image réalisée sur des toiles, souvent de grand format. Ses tableaux sont toujours des assemblages de plusieurs images et renvoient au monde actuel, submergé par les images, et à son instabilité. L’artiste explique d’ailleurs aux élèves qu’il est important pour lui de dialoguer par ses œuvres avec le monde. Par l’accumulation d’images, il souhaite également donner à ses tableaux la notion de temps.

Duncan Wylie montre aux élèves des reproductions de ses premiers tableaux, compositions complexes d’architectures et de constructions chaotiques en ruine. Depuis 2012, il introduit des figures humaines qui se confondent aux paysages urbains. Ces funambules et skaters font partie d’une série intitulée « Slasher ». Ce terme, inventé par une journaliste new-yorkaise, renvoie au « / »du clavier d’ordinateur et incarne une génération de trentenaires aux identités plurielles qui multiplient les métiers et les centres d’intérêt par goût mais aussi par nécessité économique. Slasher – Baobab représente un skater faisant le poirier, qui semble comme suspendu dans l’espace. Sa silhouette en équilibre se confond à la ville en arrière-plan. Elle s’intègre au fond du tableau par les différentes couches de glacis qui le composent. Ainsi, le corps du personnage est constitué des éléments qui l’entourent (bâtiments, bribes architecturales).

Soucieux de donner une image globale de son métier d’artiste, Duncan Wylie montre aux enfants des photos de son atelier, de ses pinceaux, de sa palette. A la question « Avez-vous mélangé plusieurs couleurs ? », l’artiste explique qu’il passe plus de temps à mélanger des couleurs sur sa palette qu’à peindre. Cependant, aujourd’hui sa technique a évolué, il mélange directement les couleurs sur la toile. Il utilise de la peinture à l’huile, plutôt que de l’acrylique, car elle présente plus de variétés de couleurs.

 

L'artiste découvrant les productions des élèves © Laurent Bourgogne - Ville de Paris

L’artiste découvrant les productions des élèves © Laurent Bourgogne – Ville de Paris

 

Après sa présentation, l’artiste découvre, avec intérêt, les productions des collégiens réalisées autour de son travail. Les élèves ont travaillé la couleur et la superposition. Tous ces travaux ont été présentés lors de l’exposition « Palimpseste » le 11 juin au collège.

 

Les affiches de l'exposition réalisées par les élèves © Laurent Bourgogne - Ville de Paris

Les affiches de l’exposition réalisées par les élèves © Laurent Bourgogne – Ville de Paris

 

L'exposition "Palimpseste". A droite, Slasher - Baobab de Duncan Wylie © Gwénaelle Sabatier - Collège Elsa Trioler, Paris

L’exposition « Palimpseste ». A droite, Slasher – Baobab de Duncan Wylie © Gwénaelle Sabatier – Collège Elsa Triolet, Paris

 

© Gwénaelle Sabatier - Collège Elsa Trioler, Paris

© Gwénaelle Sabatier – Collège Elsa Trioler, Paris

 

© Gwénaelle Sabatier - Collège Elsa Trioler, Paris

© Gwénaelle Sabatier – Collège Elsa Trioler, Paris

 

Un sac, des sacs… Travaux des élèves de l’école élémentaire Saint-Maur (10e) autour de « Sac de fille (bleu) » de Charlotte Beaudry

2 Août

Exposition des travaux © École élémentaire Saint-Maur, Paris

Exposition des travaux © École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Le 4 juillet, l’école élémentaire Saint-Maur (10e) était en fête. Ce fut l’occasion pour les parents et autres élèves de découvrir les travaux réalisés par les CE2 et les CM1, avec leur professeur d’arts plastiques Sylvain Noury, autour de l’œuvre Sac de fille (bleu) de Charlotte Beaudry.

Du sac à la cabane

Après observation de l’œuvre de Charlotte Beaudry, les élèves de CE2 ont développé une réflexion autour de l’aspect secret, caché et protecteur de l’intérieur d’un sac. Évoquant différents objets présentant des caractéristiques similaires, la discussion a débouché sur une comparaison avec les cabanes d’enfants. L’idée fut ensuite de détourner une photocopie du sac de Charlotte Beaudry pour le transformer en cabane secrète dans laquelle les enfants viendraient se cacher. Plastiquement, une fois le sac détourné, les élèves y ont collé à différents endroits les silhouettes de leurs camarades dessinés au préalable lors d’une séance de poses libres. L’ensemble de la nouvelle composition fut ensuite complétée de lignes, de détails et de couleurs.

 

© École élémentaire Saint-Maur, Paris

© École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Travaux des CE2 © École élémentaire Saint-Maur, Paris

Travaux des CE2 © École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Un sac ? Mon sac !

Les CM1 ont chacun reproduit l’œuvre dans un format 50 x 65 cm et l’ont personnalisé en le couvrant d’ornements provenant de sources diverses. Le sac a ensuite été peint à l’acrylique et à l’aquarelle avant d’être découpé, collé sur un support coloré parfois rempli d’images choisies. Qu’il soit élaboré, épuré, précis ou brut, chaque sac offre une vision nouvelle et créative de l’œuvre originale exposée au sein de l’école.

 

Les CM1 produisant leur sac personnalisé © École élémentaire Saint-Maur, Paris

Les CM1 produisant leur sac personnalisé © École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

© École élémentaire Saint-Maur, Paris

© École élémentaire Saint-Maur, Paris

 

Travaux des CM1 © École élémentaire Saint-Maur, Paris

Travaux des CM1 © École élémentaire Saint-Maur, Paris

Autour de « Sans titre » de Gilgian Gelzer à l’école élémentaire Berthier (17e)

25 Juil

Travaux des élèves exposés autour de l’œuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des élèves exposés autour de l’œuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Après Ils étaient ensemble de Lola Gonzalez et Sans titre (Tête en billes) de Richard Fauguet, l’école élémentaire Berthier (17e) accueillait cette année Sans titre de Gilgian Gelzer, une grande acrylique sur toile de 1992. Autour de l’œuvre, les élèves et leur professeure d’arts plastiques Isabelle Bobillot ont poursuivi différentes expériences plastiques et abordé l’œuvre sous des angles divers.

Les élèves ont notamment travaillé le geste, en dessinant au rythme de la musique. Ils ont expérimenté l’abstraction et l’improvisation, les jeux visuels avec les formes et les couleurs.

 

Travaux autour du geste, de l'abstraction et de l'improvisation © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux autour du geste, de l’abstraction et de l’improvisation © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les élèves ont abordé plusieurs techniques: gouache, acrylique, vernis, pastel sec, pastel gras, découpage, collage, pochoir, encre…

 

Expérimenter l'encre et la coulure. Dessiner avec son souffle © Claire Boustani - FMAC, Paris

Expérimenter l’encre et la coulure. Dessiner avec son souffle © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les CE2 ont réalisé également la vidéo « Poésie visuelle » en collaboration avec leur professeure d’arts plastiques et Lucile Macé (PVP arts plastiques).

 

Parents et élèves découvrant la vidéo "Poésies virtuelles" des CE2 © Claire Boustani - FMAC, Paris

Parents et élèves découvrant la vidéo « Poésie visuelle » des CE2 © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

 

Comme chaque année, l’œuvre a été l’occasion pour les élèves d’exprimer leurs émotions lors de la découverte de l’œuvre; de s’ouvrir à la diversité des pratiques et des cultures artistiques, et de développer l’éloquence en apprenant à utiliser les mots justes pour décrire une œuvre. Jane a notamment aimé rêver devant cette peinture, Mohammed a apprécié l’imagination et la créativité que révèle cette œuvre, et Kilian a été sensible à ses couleurs et à la douceur de ses nuances. En partant de la peinture, les élèves ont donné à voir des productions plastiques de natures diverses suivant une intention.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les enfants ont eu la chance de rencontrer l’artiste le 6 février.

Les parents ont pu découvrir toutes les productions des élèves lors de l’exposition des travaux le 1er juillet.

 

Exposition autour de l’œuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition autour de l’œuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

TRavaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

TRavaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travaux des élèves exposés à côté de l’œuvre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des élèves exposés à côté de l’œuvre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

« Pour la danse, suivez le rat » – Autour de « N.Y.C. » de Blek-le-Rat à l’école maternelle Glacière (13e)

12 Juil

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Cette année, l’école maternelle Glacière (13e) a accueilli le pochoir N.Y.C. du street artiste français Blek-le-Rat. Avec leurs professeures et la médiatrice culturelle Mélina Martin, tous les enfants de l’école ont pu ainsi se familiariser avec la technique du pochoir, du tamponnage et du lettrage. La classe 2 (PS/GS) est partie à la découverte des œuvres Street art du quartier de la Butte-aux-cailles.

 

Travail sur le lettrage © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travail sur le lettrage © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Tamponnage avec de la peinture pour créer un mur © Claire Boustani - FMAC, Paris

Tamponnage avec de la peinture pour créer un mur © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le samedi 22 juin, les petits rats, réalisés en pochoir, se sont invités à la fête de l’école. Découvrez l’exposition en images :

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

"Pour la danse, suivez le rat" © Claire Boustani - FMAC, Paris

« Pour la danse, suivez le rat » © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les travaux des élèves autour de "N.Y.C." de Blek-le-Rat © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des élèves autour de « N.Y.C. » de Blek-le-Rat © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

« Rouge ! », exposition à l’école Faubourg Saint-Denis (10e)

12 Juil

Annonce de l'exposition sur la porte de l'école © Claire Boustani - FMAC, Paris

Annonce de l’exposition sur la porte de l’école © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le mercredi 19 juin, les élèves de l’école Faubourg Saint-Denis (10e) et leur professeure d’arts plastiques Stéphanie Fay ont invité les parents et personnels de l’école à découvrir l’exposition « Rouge ! » présentant les productions inspirées de l’œuvre La Robe rouge de Valérie Favre.

 

Entrée de l'exposition © Claire Boustani - FMAC, Paris

Entrée de l’exposition © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les CP ont travaillé autour du conte du Petit chaperon rouge et du loup.

 

Autour du Petit chaperon rouge et du loup. Travaux des CP © Claire Boustani - FMAC, Paris

Autour du Petit chaperon rouge et du loup. Travaux des CP © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les CE1 ont expérimenté la gravure sur polystyrène et ont créé chacun un petit livret imaginant différents personnages pouvant porter la robe.

 

Les gravures sur polystyrène © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les gravures sur polystyrène © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travaux des CE1 autour de la gravure sur polystyrène © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travaux des CE1 autour de la gravure sur polystyrène © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

En lien avec le mythe de Pénélope, les CE2 ont tissé des robes rouges avec des matériaux divers. Avec différents papiers, ils ont également imaginé un costume rouge pour un super héros de l’Antiquité. Ces travaux ont été exposés au mois de mai à la Mairie du 10e arrondissement avec des productions d’autres écoles sur la thématique de la mythologie.

 

L'exposition "Mythologie" à la Mairie du 10e arrondissement © Claire Boustani - FMAC, Paris

L’exposition « Mythologie » à la Mairie du 10e arrondissement © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les travaux des CE2 autour du mythe de Pénélope © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des CE2 autour du mythe de Pénélope © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

 © Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les CM1 ont imaginé une planche de bande-dessinée racontant leur histoire de la robe rouge : « la robe magique », « la création de la robe rouge », « le fantôme de la robe », « le voyage de la robe rouge »…

 

Découverte des bandes-dessinées des CM1 © Claire Boustani - FMAC, Paris

Découverte des bandes-dessinées des CM1 © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Ils sont également partis « en quête de rouge » en faisant des recherches de couleurs rouge à partir d’outils de leur trousse et en créant ensuite une composition abstraite ou figurative.

 

Les travaux des CM1. A droite : la Robe rouge de Valérie Favre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les travaux des CM1. A droite : la Robe rouge de Valérie Favre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les CM2 ont quant à eux travaillé autour des expressions et concepts contenant le terme rouge : « voir rouge », « rouge-gorge », « rouge comme une tomate »… Les visiteurs étaient invités à deviner l’expression et à vérifier sa réponse en soulevant une petite étiquette.

 

Illustrations d'expressions avec le mot rouge, liées par un "fil rouge" © Claire Boustani - FMAC, Paris

Illustrations d’expressions avec le mot rouge, liées par un « fil rouge » © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les enfants essayant de devinant les expressions avec le mot rouge © Claire Boustani - FMAC, Paris

Les enfants essayant de devinant les expressions avec le mot rouge © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Outre ces travaux riches et variés, les élèves ont eu la chance de rencontrer l’artiste, venue à l’école présenter son travail le 28 mars.