Paris.fr
Accueil
Archives de Tag : Peinture

Atelier de médiation au collège Jules Ferry (9e)

22 Juin

La professeure d'arts plastiques Madame Charbonneau et la médiatrice culturelle Laure Raffy © Claire Boustani - FMAC, Paris

La professeure d’arts plastiques Madame Charbonneau et la médiatrice culturelle Laure Raffy © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Laure Raffy, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école, anime au collège Jules Ferry (9e), en collaboration avec les professeurs d’arts plastiques Madame Duruflé et Madame Charbonneau, plusieurs ateliers de médiation autour de l’œuvre The Salvation of an Expanded Rationality de Blaise Drummond, actuellement exposée au collège.

Laure Raffy avec deux élèves de 3e © Claire Boustani - FMAC, Paris

Laure Raffy avec deux élèves de 3e © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Les dernières séances de médiation avaient lieu jeudi 8 juin. A l’instar de l’artiste qui se sert d’images existantes pour créer, trois classes de 3e ont été invitées à réaliser, en binôme ou en trinôme, des œuvres en partant de couverture de livres. Collages, dessins aux crayons, peintures, ces couvertures ont été détournées pour donner des productions surprenantes.

Détournement d'une couverture de livre © Claire Boustani - FMAC, Paris

Détournement d’une couverture de livre © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Des classes de tous les niveaux ont travaillé autour de l’œuvre, également avec François Fouquet-Dubois, artiste et médiateur culturel au Musée d’art moderne de la Ville de Paris. L’occasion de travailler autour des notions d’architecture et d’environnement. Découvrez les travaux réalisés sur le blog pédagogique du collège.

 

Travail de juxtaposition d'éléments naturels et architecturaux avec une feuille de carbone. Travail réalisé avec l'artiste et médiateur François Fouquet-Dubois © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travail de juxtaposition d’éléments naturels et architecturaux avec une feuille de carbone. Travail réalisé avec l’artiste et médiateur François Fouquet-Dubois. En bas : carte postale de l’œuvre de Blaise Drummond © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travail d'un élève de 4e réalisé avec Laure Raffy et Madame Duruflé © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travail d’un élève de 4e réalisé avec Laure Raffy et Madame Duruflé © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Travail d'un élève de 4e réalisé avec Laure Raffy et Madame Duruflé © Claire Boustani - FMAC, Paris

Travail d’un élève de 4e réalisé avec Laure Raffy et Madame Duruflé © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Retrouvez également l’article sur l’intervention de Blaise Drummond au collège.

Rendez-vous l’année prochaine au collège avec l’installation d’une nouvelle œuvre des collections du FMAC.

L’artiste Eric Corne à l’école élémentaire Prisse d’Avennes (14e)

8 Juin

Eric Corne devant les élèves © Claire Boustani - FMAC, Paris

Eric Corne devant les élèves © Claire Boustani – FMAC, Paris

Le 30 mai, l’artiste peintre Eric Corne a rencontré toutes les classes de l’école élémentaire Prisse d’Avennes (14e) où son œuvre Série de cinq figures (1997) est actuellement exposée.

En s’inspirant de cette série, les élèves ont travaillé tout au long de l’année le portrait sous toutes ses formes avec leur professeure d’arts plastiques Agnès Villard et Laure Raffy, étudiante à Paris 8, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école.

Dessins des élèves à côté de Série de cinq figures d'Eric Corne © Agnès Villard - Ecole Prisse d'AVennes

Dessins des élèves à côté de Série de cinq figures d’Eric Corne © Agnès Villard – Ecole Prisse d’Avennes

Ravis de rencontrer l’artiste, les enfants lui ont posé beaucoup de questions.

« Comment avez-vous eu envie d’être peintre ? » demande un élève. N’ayant jamais vu de peintures lorsqu’il était enfant, Eric Corne a commencé à aller au musée à l’âge de 18 ans, alors qu’il faisait des études de médecine. C’est en dessinant le corps humain qu’il a eu envie d’être peintre, métier qu’il exerce depuis ses 23 ans.

A la question « pourquoi avoir reproduit plus de 28 fois le même portrait », Eric Corne a expliqué qu’à l’époque de cette œuvre, il s’interrogeait sur ce qu’était la peinture. A l’inverse du médium photographique où il suffit d’un « clic » pour prendre une image, la peinture est faite à la main. A la main, on ne peut reproduire la même chose à l’identique. Ce qui intéressait donc l’artiste c’était de réaliser plusieurs fois le même portrait en sachant que c’était impossible de faire exactement le même. Tous ces portraits se ressemblent mais sont différents.

« Le visage sur le tableau existe-t-il vraiment ? » questionne Lucie. D’expression neutre, il pourrait représenter n’importe qui. Cependant l’artiste s’est inspiré d’une photographie en noir et blanc de Thomas Wolfe, écrivain américain qu’il aime beaucoup.

L'art du portrait © Claire Boustani - FMAC, Paris

L’art du portrait © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

L’artiste est ensuite revenu sur la notion de portrait à travers l’histoire de l’art. Des portraits Fayoum aux portraits monumentaux de Chuck Close en passant par les autoportraits de Rembrandt, Poussin, Van Gogh, Gauguin, Picasso ou encore Frida Kahlo, Eric Corne a montré que le portrait permet aux artistes de laisser une trace à un moment donné.

Eric Corne présentant une œuvre de ??? © Claire Boustani - FMAC, Paris

Eric Corne présentant une œuvre de Chuck Close © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Très heureux de cette rencontre, des élèves ont présenté à l’artiste les travaux réalisés autour de son œuvre. « Quand on fait des tableaux et qu’on réussit, on est heureux » a conclu Léni. « L’art c’est passionnant, c’était super » a ajouté Mathis, élève de CP.

Présentation du travail réalisé au cours de l'année © Claire Boustani - FMAC, Paris

Présentation du travail réalisé au cours de l’année © Claire Boustani – FMAC, Paris

Échange avec les enfants à la fin de la présentation © Claire Boustani - FMAC, Paris

Échange avec les enfants à la fin de la présentation © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le 29 juin, à l’occasion de la fête de l’école, tous les travaux autour de l’œuvre seront exposés.

 

 

Atelier de médiation à l’école maternelle Maurice Ripoche (14e)

8 Juin

Loyce Kragba devant Bell Ball de Tom Shannon © Claire Boustani - FMAC, Paris

Loyce Kragba devant Bell Ball de Tom Shannon © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Loyce Kragba, étudiante à Paris 8 et médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école, anime à l’école maternelle Maurice Ripoche (14e) plusieurs ateliers de médiation autour de l’œuvre Bell Ball de Tom Shannon, en particulier auprès des classes de moyens-grands de Madame Pillot et de grands de Madame Appert.

Présentation du rebond © Claire Boustani - FMAC, Paris

Présentation du rebond © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le 29 mai, après une présentation de l’œuvre, les enfants de ces deux classes ont expérimenté les rebonds de balles de différentes tailles et matières. L’occasion d’évoquer la gravité et l’apesanteur. « La terre a un noyau, un aimant à l’intérieur, et c’est pour ça qu’on reste au sol » ont conclu les enfants à la fin de la séance.

Expérimentation avec différentes balles © Claire Boustani - FMAC, Paris

Expérimentation avec différentes balles © Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

Expérimentation du rebond par groupes © Claire Boustani - FMAC, Paris

Expérimentation du rebond par groupes © Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

Les élèves expérimenteront également la notion d’équilibre et réaliseront en s’inspirant du travail de Tom Shannon des sculptures éphémères et des mobiles.

Le jeudi 15 juin à l’occasion de la fête de l’école, tous les travaux réalisés autour de l’œuvre de Tom Shannon seront exposés.

Jean-Charles Blais à l’école Arago (13e)

17 Mai

Jean-Charles Blais présentant ses œuvres. En arrière plan, l’œuvre exposée à l'école © Laure Raffy - FMAC, Paris

Jean-Charles Blais présentant ses œuvres. En arrière plan, l’œuvre exposée à l’école © Laure Raffy – FMAC, Paris

Le mardi 9 mai, Jean-Charles Blais est venu à l’école Arago présenter à deux classes de CM1 son œuvre Sans titre de 1991, exposée à l’école jusqu’à la fin de l’année.

L’occasion pour l’artiste d’évoquer avec les élèves le métier de peintre et de montrer l’évolution de son travail, des premières peintures sur affiches déchirées à ses œuvres plus récentes, certaines plus figuratives.

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

A la question « Pourquoi faites-vous des tableaux de personnes de dos ? », l’artiste a répondu qu’il aimait que « les tableaux restent suspendus à une énigme ».

© © Laure Raffy - FMAC, Paris

© © Laure Raffy – FMAC, Paris

Ravis de cette rencontre, les élèves ont ensuite présenté leurs travaux à l’artiste, réalisés avec leur professeure d’arts visuels Isabelle Massenet et Laure Raffy, médiatrice culturelle pour le Fmac à l’école. Une classe a travaillé en petit groupe des autoportraits de dos et en costume, tandis que l’autre a imaginé l’histoire du personnage représenté dans l’oeuvre de l’artiste. Est-ce un policier ? Un marin ? Que regarde-t-il ? Le mystère plane toujours.

Autoportraits de dos réalisés par des élèves de CM1 © Laure Raffy - FMAC, Paris

Autoportraits de dos réalisés par des élèves de CM1 © Laure Raffy – FMAC, Paris

Le vendredi 16 juin, les travaux de toutes les classes seront exposés autour de l’œuvre.

 

Blaise Drummond au collège-lycée Jules Ferry (9e)

17 Mai

Blaise Drummond, Anne Charbonneau (professeure d’arts plastiques), François Fouquet Dubois (artiste médiateur culturel au musée d'Art moderne de la Ville de Paris) et Sandrine Mazokopakis (documentaliste) © Juliette Degorce – FMAC, Paris

Blaise Drummond, Anne Charbonneau (professeure d’arts plastiques), François Fouquet Dubois (artiste, médiateur culturel au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris) et Sandrine Mazokopakis (documentaliste) © Juliette Degorce – FMAC, Paris

Jeudi 11 mai, deux classes de 3ème et une classe de 4ème du collège Jules Ferry ont accueilli l’artiste irlandais Blaise Drummond.

Venu spécialement à Paris, Blaise Drummond a présenté son travail et plus particulièrement The Salvation of Expanded Rationality, peinture exposée au collège jusqu’à la fin de l’année.

Présentation de son travail © Juliette Degorce - FMAC, Paris

Présentation de son travail © Juliette Degorce – FMAC, Paris

Très enthousiastes, les collégiens ont posé de nombreuses questions : « où trouvez-vous votre inspiration ? », « Quelle étape préférez-vous dans la réalisation de vos œuvres ? », « Pourquoi utilisez-vous le blanc ? », « Quels matériaux utilisez-vous ? », « Combien de temps passez-vous sur une peinture ? », « Quel est votre artiste préféré ? ».

Présentation de son travail © Laure Raffy - FMAC, Paris

© Laure Raffy – FMAC, Paris

Blaise Drummond trouve son inspiration dans tout ce qui l’entoure : ses enfants, la nature, les détails de la vie quotidienne. Son travail fait aussi référence à des œuvres italiennes du Quattrocento : L’Extase de Saint François de Giovanni Bellini (1480) ou encore Le Baptême du Christ de Piero della Francesca (1448-1450).

De manière très délicate et poétique, les peintures de Blaise Drummond questionnent notre monde et le rapport à notre environnement. Il qualifie son travail d’intuitif et de spontané.
Pour l’œuvre exposée au collège, il s’est inspiré d’une photographie qu’il a prise lors d’une visite à Berlin de l’Unité d’habitation  de l’architecte Le Corbusier (Corbusierhaus, 1957). Les éléments de végétation, les troncs verticaux des arbres, côtoient des fragments d’architectures qui se détachent du fond blanc.
À la question « si vous n’aviez pas été artiste qu’auriez-vous fait ? », Blaise Drummond répond sans trop d’hésitation qu’il serait devenu jardinier.

Photographie de Blaise Drummond à Berlin près du Corbusierhaus © Blaise Drummond

Photographie de Blaise Drummond à Berlin près du Corbusierhaus © Blaise Drummond

Après ce moment d’échanges, les élèves ont présenté à l’artiste leurs travaux réalisés avec l’aide de leurs professeures d’arts plastiques Mesdames Charbonneau et Duruflé, l’artiste François Fouquet Dubois, et Laure Raffy, médiatrice culturelle stagiaire pour le FMAC à l’école.

Blaise Drummond devant les travaux des collégiens et son œuvre en arrière plan © Juliette Degorce – FMAC, Paris

Blaise Drummond devant les travaux des collégiens et son œuvre en arrière plan © Juliette Degorce – FMAC, Paris

imgp3059copie

Blaise Drummond a écouté avec attention les explications de certains élèves venus présenter leurs travaux.

Exposition des travaux des élèves. En arrière plan, The Salvation of Expanded Rationality © Juliette Degorce - FMAC, Paris

Exposition des travaux des élèves. En arrière plan, The Salvation of Expanded Rationality © Juliette Degorce – FMAC, Paris

Les travaux des collégiens © Laure Raffy - FMAC, Paris

Les travaux des collégiens © Laure Raffy – FMAC, Paris

Les élèves et toute l’équipe pédagogique ont été ravis de cette rencontre très enrichissante.

Pour en savoir plus sur les projets d’arts plastiques menés au collège, consultez le blog Filigranne.